Auto-stop
Auto-stoppeuse (Luxembourg 1977)
Gestuelle typique de l'auto-stoppeur ou pouceux.
Panneau indiquant un bon emplacement pour faire de l'auto-stop, aux Pays-Bas.

L'auto-stop ou autostop[1] est un moyen de transport économique, où le voyageur cherche à se faire transporter par le véhicule d'un automobiliste ou d'un camionneur. Il se positionne généralement sur le bord d'une route, et fait un geste reconnaissable (aux États-Unis, au Canada et en France, tendre le pouce, le poing fermé et le bras tendu ; en Inde et en Russie bras et main tendus), indiquant aux automobilistes et camionneurs qu'il souhaite se faire transporter, souvent gratuitement.

Cette activité peut porter plusieurs appellations : faire de l'auto-stop, faire du stop (fam.), lever/tendre le pouce (fam.), se faire voiturer (fam.), faire du pouce (fam.) ou poucer (qc). Une personne faisant de l'auto-stop est communément appelée un auto-stoppeur, stoppeur (fam.) ou pouceux (qc fam.).

Sommaire

Motivations

La distance parcourue peut varier d'un trajet court jusqu'à un long voyage de plusieurs auto-stops. Il existe de nombreuses raisons à ce choix de locomotion : nécessité (manque de moyens financiers, pas d'autre moyen de transport disponible), l'aventure (rencontrer des gens inconnus), l'écologie (une voiture transporte en moyenne 1,3 passager en France), un automobiliste dont une panne immobilise le véhicule…

Réglementation et pratiques nationales

L'auto-stop est interdit sur autoroute dans la plupart des pays Européens et toutes voies interdites aux piétons (chaussée, bas-côté…). Il est toléré au niveau des entrées d'autoroute, péages et des différentes aires.

Partout en Europe, il est relativement facile de trouver du transport. En Amérique, il est très fréquent de trouver un auto-stoppeur sur les routes. Il est, ou a été, néanmoins déconseillé voire interdit dans certains endroits (notamment certains États américains) pour des raisons de sécurité.

Technique

L'auto-stoppeur prévoyant utilise généralement un écriteau pour signaler sa direction ou sa destination (peu pratiqué pour les trajets courts ou imprévus) ce qui permet aux automobilistes de se décider plus facilement. Généralement, il se positionne là où les voitures ralentissent ou s'arrêtent : feu rouge, rond-point, stop, péage, aire, croisement, avec suffisamment d'espace pour permettre à la voiture de se garer.

Dans les régions où les voitures sont rares, le propriétaire ou conducteur demande une participation financière au stoppeur pour payer l'essence. L'auto-stop permet de remplacer le taxi dans certaines villes[2].

Notes et références

  1. Académie française, « Orthographe recommandée par le Conseil supérieur de la langue française ». Consulté le 21.6.2009
  2. C'est le cas à St-Petersbourg où on est pris de cette manière mais on convient d'un paiement à l'avance pour le trajet.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Auto-stop de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • auto-stop — ou autostop [ otostɔp ] n. m. • 1938; de auto(mobile) et angl. stop ♦ Le fait d arrêter une voiture pour se faire transporter gratuitement. ⇒fam. stop . Faire de l auto stop. Voyager en auto stop. « J eus quelques démêlés avec des camionneurs :… …   Encyclopédie Universelle

  • auto-stop — s. m. 1. Prática que consiste em fazer parar um automobilista na estrada para lhe pedir lugar gratuitamente em sua viatura. 2.  [Popular] Pedir boleia …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • auto-stop — ► masculino Procedimiento de viajar solicitando a los automóviles transporte de favor …   Enciclopedia Universal

  • stop — [ stɔp ] interj. et n. m. • 1792 mar.; mot angl. « arrêt » A ♦ Interj. 1 ♦ Commandement ou cri d arrêt. Il « arrêta la nage en criant : “Stop !” » (Maupassant). Fig. Stop au gaspillage ! ⇒ halte. 2 ♦ Mot employé dans les télégrammes pour séparer… …   Encyclopédie Universelle

  • auto-stoppeur — auto stoppeur, euse ou autostoppeur, euse [ otostɔpɶr, øz ] n. • 1953; de auto stop ♦ Personne qui fait de l auto stop. ⇒fam. 3. stoppeur. Des auto stoppeurs, des autostoppeurs. « Il prenait toujours les auto stoppeurs » (Mallet Joris). auto… …   Encyclopédie Universelle

  • Auto-stoppeur fantôme — Auto stoppeuse fantôme L auto stoppeuse fantôme appartient à la famille des dames blanches. Il s agit presque exclusivement d apparitions de jeunes femmes, même s il existe quelques cas d auto stoppeurs. Dans le scénario le plus courant, il s… …   Wikipédia en Français

  • auto-stoppeur, auto-stoppeuse, auto-stoppeurs, auto-stoppeuses — ● auto stoppeur, auto stoppeuse, auto stoppeurs, auto stoppeuses nom Personne qui fait de l auto stop. ● auto stoppeur, auto stoppeuse, auto stoppeurs, auto stoppeuses (synonymes) nom Personne qui fait de l auto stop. Synonymes : stoppeur …   Encyclopédie Universelle

  • auto- — ♦ Élément, du gr. autos « soi même, lui même » : autoanalyse, autodérision. ⊗ CONTR. Hétér(o) ; allo . ● auto Préfixe, du grec autos, soi même, lui même (autodidacte, autodéfense), ou du français automobile (autocar, auto école). auto élément, du …   Encyclopédie Universelle

  • auto- — 1 a combining form meaning self, same, spontaneous, used in the formation of compound words: autograph. Also, esp. before a vowel, aut . [ < Gk, comb. form of autós self] auto 2 a combining form representing automobile in compound words: autocade …   Universalium

  • -stop — auto stop non stop …   Dictionnaire des rimes

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”