Stéphan Reggiani
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reggiani.

Stéphan Reggiani, né le 14 novembre 1945, décédé le 29 juillet 1980, est un auteur-compositeur-interprète de la chanson française.

Sommaire

Biographie

Né le 14 novembre 1945 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), décédé le 29 juillet 1980 à Mougins (Alpes-Maritimes), il est le fils de Serge Reggiani, chanteur et comédien, et de Janine Darcey, comédienne.

Après le divorce de ses parents étant jeune, Stéphan est élevé par sa mère et son beau-père. Il étudie au Collège international de Genève, et réussit à 17 ans le concours d'entrée à l'Ecole des arts décoratifs de Nice, il obtient ainsi son diplôme d'architecte décorateur.

De retour à Paris, il fait différents métiers pour s'émanciper de sa famille et vivre seul; il trouve plaisir à chanter quelques chansons dans des cabarets de la rive gauche.

Passionné de jazz et amoureux des mots, il est attiré par des références comme Jacques Brel, Georges Brassens, et Léo Ferré, il commence alors à composer ses propres textes pour les interpréter dans des petites salles. Il participe aussi, comme musicien d'un petit orchestre, à la partie musicale du spectacle de Marc'O, "Les Idoles", joué notamment, rue Saint-Benoît, par Bulle Ogier, Jean-Pierre Kalfon et Pierre Clémenti. Cette production préfigure Mai 68 et comporte une part de happening: un soir, Jean Genet montera sur la scène - plutôt le podium - pour boire du vin rouge dans l'escarpin de Bulle Ogier.

À 22 ans, après plusieurs 45 tours, il sort en 1967 son premier album chez CBS avec comme directeurs musical Bernard Gérard et Michel Portal. Le disque est bien accueilli par le public et Stéphan donne de nombreux concerts en France, en Belgique et en Suisse.

Il est à l'affiche du célèbre cabaret parisien en vogue, la Villa d'Este. Il se produit à Bobino en vedette anglaise du spectacle de Claude Véga et de Juliette Gréco. Fin décembre 1971, il passe à l'Olympia en vedette américaine en première partie de Liza Minnelli.

En 1971 il sort son deuxième album et part en tournée au Québec. Il choisit de changer de maison de disques en 1973 quittant CBS pour rejoindre Polydor qui produit le troisième album de l'artiste.

En 1975, Stephan monte sur scène avec son père Serge Reggiani à Bobino pour plusieurs récitals dans lequel participera aussi sa sœur Carine; ils récidivent en 1977, puis partent en tournée ensemble. Un album est édité en 1975, mais dans cette expérience familiale, le père prend la plus grande place, ne laissant que peu d'espace à son fils. Le public accueille tièdement cette initiative, le succès est mitigé... Jacques Chancel consacre une de ses émissions Le grand échiquier à Reggiani père et fils.

Stéphan était un idéaliste, fidèle en amitié, fragile par sa franchise. Il a toujours eu du mal à s'affirmer dans son métier, non pas par ses qualités d'artiste qui sont incontestables, mais tout simplement parce qu'il avait choisi de conserver le nom de son père. On est à une époque où il est difficile de se forger un prénom, l'amalgame est vite fait.

Vie personnelle

Après un premier divorce, un remariage qui s'avère être un échec, le moral de Stéphan est au plus bas, il n'a pas sorti de disque depuis plusieurs années, on l'oublie... le nom de Reggiani existe toujours, mais c'est celui de son père Serge qui est préféré des médias...

En 1980, il est en vacances dans la maison de son père à Mougins, désespéré et à bout de souffle, il en arrive à l'extrême et se tire une balle dans la tête. Personne ne s'attendait à cette fin aussi tragique.

En étudiant sa discographie, on comprend un peu son mal de vivre rien que dans les titres de ses chansons. Le public n'aura pas pris le temps de comprendre ses textes, pas pris la peine d'écouter les mélodies de ses chansons. Le poids d'un nom est parfois difficile à porter. Il nous laisse en tout cas comme un goût d'inachevé.

À son enterrement, son père Serge Reggiani déclara : « Le vrai chanteur dans la famille, c'était toi ». Stephan a été inhumé au cimetière du Montparnasse, 9ème division, dans le caveau familial, où a été inhumé son père Serge en 2004. Ils s'y sont retrouvés.

Discographie

Vinyls

  • 1967 : Super 45 tours CBS EP6340
    • Le Zip, (Stéphan Reggiani)
    • Les Pionniers, (Stéphan Reggiani)
    • Le Flambeur, (Stéphan Reggiani)
    • Petit amour, (Stéphan Reggiani)
  • 1967 : LP 30 cm 33 Tours CBS 63 274
    • Le Manant, (Stéphan Reggiani)
    • Revenir, (Stéphan Reggiani)
    • La Jaguar, (Stéphan Reggiani)
    • Le Flambeur, (Stéphan Reggiani)
    • Tu disais, (Stéphan Reggiani)
    • Le zip, (Séphan Reggiani)
    • Je ne pense qu'à ça, (Stéphan Reggiani)
    • Petit amour, (Stéphan Reggiani)
    • Les jeunes mecs, (Stéphan Reggiani)
    • Le Fantôme, (Stéphan Reggiani)
    • Les filles sages, (Stéphan Reggiani)
    • La Java des rats, (Stéphan Reggiani)
  • 1968 : Simple 45 tours CBS 3825
    • La sale blessure, (Stéphan Reggiani)
    • C'est physique, (Stéphan Reggiani)
  • 1969 : Simple 45 tours CBS 4182
    • Le grand huit, (Stéphan Reggiani)
    • Roméo de quatre sous, (Stephan Reggiani)
  • 1970 : Simple 45 tours CBS 5116
    • À côté de mes pompes, (Stephan Reggiani)
    • Mariajuanita, (Stephan Reggiani)
  • 1970 : Simple 45 tours CBS 4762
    • Si j'avais appris le solfège, (Stéphan Reggiani)
    • Quand tu reviendras, (Stéphan Reggiani)
  • 1971 : LP 30 cm 33 Tours CBS 64 771
    • Odile, (Stéphan Reggiani)
    • Douchka, (Stéphan Reggiani)
    • Qu'est-ce qu'ont peut bien écrire... (Stéphan Reggiani, Françoise Lo)
    • L'idiot, (P. Castelli, Stéphan Reggiani)
    • Si j'avais appris le solfège, (Stéphan Reggiani)
    • Bonne figure, (Stéphan Reggiani)
    • Cet oiseau là, (Stéphan Reggiani, Françoise Lo)
    • La sale blessure, (Stéphan Reggiani)
    • Je ne vends que du vent, (Stéphan Reggiani)
    • On est du même bord (Stéphan Reggiani, Françoise Lo)
    • Marijuanita, (Stéphan Reggiani)
    • À côté d'mes pompes, (Stéphan Reggiani)
  • 1972 : Simple 45 Tours CBS 8256
    • Bon à rien, (Stéphan Reggiani)
    • Femme, (Stéphan Reggiani, Y. Ouazana, JP. Festi)
  • 1973 : Simple 45 Tours Polydor 2056 249
    • Il faut de tout pour faire un monde, (Stéphan Reggiani, Y. Ouazana, JP. Festi)
    • Dis moi un peu où tu m'emmènes, (Stéphan Reggiani, JC. Annoux)
  • 1974 : LP 30 cm 33 Tours Polydor 2473 036
    • Titannick, (Kernoa, Stéphan Reggiani)
    • La déprime, (Kernoa, Stéphan Reggiani)
    • Comme un goût de sang, (Stéphan Reggiani)
    • Si j'avais été, (Kernoa, Séphan Reggiani)
    • Ma moitié, (Stéphan Reggiani)
    • Je vous déteste, (Kernoa, Stéphan Reggiani)
    • Chanson à l'envers, (J. Manzac)
    • L'an 1968, (Stéphan Reggiani)
    • Il faut de tout pour faire un monde, (Stéphan Reggiani, Y. Ouazana, JP. Festi)
    • Dis moi un peu où tu m'emmènes, (Stéphan Reggiani, JC. Annoux)
  • 1975 : LP 30 cm Tours Polydor 2473 048 « Serge et Stéphan à Bobino »
    • Ma liberté, (Georges Moustaki)
    • Hôtel des voyageurs, (JL. Dabadie, A. Goraguer), chanté par Serge Reggiani
    • Le déjeuner de soleil, (JL. Dabadie, A. Goraguer), chanté par Serge et Stéphan Reggiani
    • Arlequin assassiné, (Francis Blanche), chanté par Serge Reggiani
    • L'idiot, (P. Castelli, Stéphan Reggiani), chanté par Stéphan Reggiani
    • Il ne faut pas..., (jacques Prévert), chanté par Serge Reggiani
    • La java des bombes atomiques, (Boris Vian, A. Goraguer), chanté par Stéphan et Serge Reggiani
    • Salut Rigolo, (JL. Dabadie), chanté par Serge et Stéphan Reggiani
    • La déprime, (Kernoa, Stéphan Reggiani), chanté par Stéphan Reggiani
    • Titannick, (Kernoa, Stéphane Reggiani), chanté par Stéphan Reggiani
    • La putain, (JL. Dabadie, Michel Legrand), chanté par Serge Reggiani
    • Dis mois un peu où tu m'emmènes, (Stéphan Reggiani, JC. Annoux), chanté par Stéphan Reggiani
    • Je vous déteste, (Kernoa, Stéphan Reggiani), chanté par Stéphan Reggiani
    • Enivrez-moi, (Baudelaire, illustration musicale R. Bernard), chanté par Serge reggiani
    • Madame nostalgie, (G. Moustaki), chanté par Serge Reggiani
    • Le souffleur, (C. Lemesle, A. Goraguer), chanté par Serge Reggiani
    • Le monsieur qui passe, (A. Noël, JJ. Robert), chanté par Serge Reggiani
    • Dessin dans le ciel, C. Roy, JJ. Robert), chanté par Serge Reggiani
    • L'italien, (JL. Dabadie, J. Datin), chanté par Serge Reggiani
  • 1976 : Simple 45 Tours Polydor 2056 503
    • Aurélia (St. Reggiani, J. Souc)
    • Ça va bien (paroles et musique St. Reggiani)

Disques compacts

  • 1992 : CD Polydor 517 550-2 (P.1975) Réédition « Serge et Stéphan à Bobino » en 1975
    • Ma liberté, (Georges Moustaki)
    • Hôtel des voyageurs, (JL. Dabadie, A. Goraguer), chanté par Serge Reggiani
    • Le déjeuner de soleil, (JL. Dabadie, A. Goraguer), chanté par Serge et Stéphan Reggiani
    • Arlequin assassiné, (Francis Blanche), chanté par Serge Reggiani
    • L'idiot, (P. Castelli, Stéphan Reggiani), chanté par Stéphan Reggiani
    • Il ne faut pas..., (jacques Prévert), chanté par Serge Reggiani
    • La java des bombes atomiques, (Boris Vian, A. Goraguer), chanté par Stéphan et Serge Reggiani
    • Salut Rigolo, (JL. Dabadie), chanté par Serge et Stéphan Reggiani
    • La déprime, (Kernoa, Stéphan Reggiani), chanté par Stéphan Reggiani
    • Titannick, (Kernoa, Stéphane Reggiani), chanté par Stéphan Reggiani
    • La putain, (JL. Dabadie, Michel Legrand), chanté par Serge Reggiani
    • Dis mois un peu où tu m'emmènes, (Stéphan Reggiani, JC. Annoux), chanté par Stéphan Reggiani
    • Je vous déteste, (Kernoa, Stéphan Reggiani), chanté par Stéphan Reggiani
    • Enivrez-moi, (Baudelaire, illustration musicale R. Bernard), chanté par Serge reggiani
    • Madame nostalgie, (G. Moustaki), chanté par Serge Reggiani
    • Le souffleur, (C. Lemesle, A. Goraguer), chanté par Serge Reggiani
    • Le monsieur qui passe, (A. Noël, JJ. Robert), chanté par Serge Reggiani
    • Dessin dans le ciel, C. Roy, JJ. Robert), chanté par Serge Reggiani
    • L'italien, (JL. Dabadie, J. Datin), chanté par Serge Reggiani

Théâtre

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Stéphan Reggiani de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Stephan Reggiani — Stéphan Reggiani Pour les articles homonymes, voir Reggiani. Stéphan Reggiani, né le 14 novembre 1945, décédé le 29 juillet 1980, est un auteur compositeur interprète de la chanson française. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Reggiani — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Serge Reggiani (1922 2004), chanteur, comédien Stéphan Reggiani (1945 1980), chanteur, fils de Serge Reggiani et de Janine Darcey Nicolas Reggiani,… …   Wikipédia en Français

  • Reggiani, Serge — (1922 2004)    Actor. Serge Reggiani was born in Reggio Emilia, Italy. His parents fled the fascist regime and migrated to France in the early 1930s. He studied at the Conservatoire des arts cinématographiques and the Conservatoire d art… …   Guide to cinema

  • Reggiani, Serge — (1922 2004)    Actor. Serge Reggiani was born in Reggio Emilia, Italy. His parents fled the fascist regime and migrated to France in the early 1930s. He studied at the Conservatoire des arts cinématographiques and the Conservatoire d art… …   Historical Dictionary of French Cinema

  • Stéphane Reggiani — Stéphan Reggiani Pour les articles homonymes, voir Reggiani. Stéphan Reggiani, né le 14 novembre 1945, décédé le 29 juillet 1980, est un auteur compositeur interprète de la chanson française. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Serge Reggiani — Pour les articles homonymes, voir Reggiani. Serge Reggiani …   Wikipédia en Français

  • Serge Reggiani — (May 2 1922 July 23 2004) was an Italian born French singer, painter and actor. He was born in Reggio Emilia, Italy and moved to France with his parents at the age of eight. For many years, he struggled with alcoholism, caused in part by the 1980 …   Wikipedia

  • Liste de chansons francophones dont le titre comporte un prénom — Liste de chansons francophones dont le titre comporte un prénom, classée par ordre alphabétique du prénom. À l intérieur d un même prénom, sont d abord cités tous les titres commençant par ce prénom, puis tous les titres ne commençant pas lui,… …   Wikipédia en Français

  • Реджани — Реджани, Серж Серж Реджани Serge Reggiani Дата рождения: 2 мая 1922 …   Википедия

  • Реджани, Серж — Серж Реджани Serge Reggiani …   Википедия

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”