Autel divin

Autel (religion)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Autel.
Autel de la cathédrale de Lund (Suède).

Un autel désigne une sorte de table où s’effectuent des sacrifices religieux ou des dépôts d’offrandes. Étymologiquement, on retrouve dans le mot « autel » deux notions : la hauteur (du latin altar qui donne l’italien altare, à la fois élévation et profondeur, comme dans l’expression « haute mer ») et la nourriture (du latin alere, alimenter, sustenter).

Sommaire

Description

Suivant les religions ou les pratiques, un autel se situe soit uniquement dans un lieu de culte soit chez une personne.

Antiquité grecque et romaine

En Europe, il constitue longtemps (principalement durant l’Antiquité grecque et romaine) un élément central des logements, où la famille effectue ses dévotions. Il prend ensuite progressivement sa place dans les lieux dédiés au culte avec la centralisation de celui-ci.

Il pouvait être destiné aux sacrifices.

Christianisme

Dans le christianisme, c’est le lieu où le peuple célèbre l’Eucharistie.

D’abord présent sous la forme de meuble de bois plus ou moins ouvragé, que l’on peut déplacer pour l’office (les premiers lieux de culte ne comportaient habituellement pas d’emplacement dédié), il prend sa place à partir du IVe siècle dans l’abside, puis devient inamovible vers le XIIe siècle, généralement fait de pierre ou de matériaux nobles, comme le marbre, assurant en outre la protection des reliques qui dans l’Église catholique y sont enfermées[1].

Suite à la réforme grégorienne du XIe siècle, l'autel auparavant dirigé vers les fidèles, fut disposé au fond du chœur contre l'abside. Les célébrants tournèrent donc le dos à la nef et aux fidèles.

Depuis le concile Vatican II, l'autel est à nouveau tourné vers l'assemblée, pour l'associer plus étroitement à la célébration.

Lorsqu'une église contient plusieurs autels, le principal est appelé maître-autel.

Spiritualités orientales

Dans la religion Shintoïste où le culte des ancêtres et des divinités reste présent, il n’est pas rare de trouver un lieu dédié à la mémoire ou au culte des ancêtres. Les autels domestiques sont également coutumiers chez les bouddhistes.

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références

  1. Un indult de Pie XI du 15 juillet 1929 donne aux aumôniers scouts le privilège de l’autel portatif.

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

  • Retable, tableau posé en arrière sur l’autel

Liens externes

Ce document provient de « Autel (religion) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Autel divin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • autel — [ otɛl ] n. m. • alter fin XIe; lat. altare, de altus « haut » 1 ♦ Dans l Antiquité, Tertre de gazon, table de pierre à l usage des sacrifices offerts aux dieux. Dresser, élever un autel. Autel domestique. ⇒ laraire. « On dresse deux autels de… …   Encyclopédie Universelle

  • Maître de l'autel de Talheimer — Autel du maître de Thalheimer: Retable de Tahlheimer ouvert; vers 1518 Le maître de l autel de Talheimer est ainsi désigné d après le nom d un artiste inconnu qui, vers 1518, a peint des images sur les ailes et la prédelle d un autel à Talheim… …   Wikipédia en Français

  • Servant d'autel — Un servant d autel, est un laïc qui intervient dans certaines cérémonies de l Église catholique (participer aux processions, servir la messe notamment). Du fait que ce sont le plus souvent des enfants qui exercent ces fonctions, on emploie encore …   Wikipédia en Français

  • Trône divin — Trône  Pour l ordre des anges en religion, voir Trônes (hiérarchie angélique) …   Wikipédia en Français

  • Ancienne messe — Rite tridentin Dans la liturgie catholique, le rite tridentin désigne la forme du rite romain employée dans l Église catholique entre le concile de Trente et la réforme liturgique entreprise par Paul VI à la fin des années 1960 qui fait évoluer… …   Wikipédia en Français

  • Culture tridentine — Rite tridentin Dans la liturgie catholique, le rite tridentin désigne la forme du rite romain employée dans l Église catholique entre le concile de Trente et la réforme liturgique entreprise par Paul VI à la fin des années 1960 qui fait évoluer… …   Wikipédia en Français

  • Dos au peuple — Rite tridentin Dans la liturgie catholique, le rite tridentin désigne la forme du rite romain employée dans l Église catholique entre le concile de Trente et la réforme liturgique entreprise par Paul VI à la fin des années 1960 qui fait évoluer… …   Wikipédia en Français

  • Dos tourné au peuple — Rite tridentin Dans la liturgie catholique, le rite tridentin désigne la forme du rite romain employée dans l Église catholique entre le concile de Trente et la réforme liturgique entreprise par Paul VI à la fin des années 1960 qui fait évoluer… …   Wikipédia en Français

  • Décret tridentin — Rite tridentin Dans la liturgie catholique, le rite tridentin désigne la forme du rite romain employée dans l Église catholique entre le concile de Trente et la réforme liturgique entreprise par Paul VI à la fin des années 1960 qui fait évoluer… …   Wikipédia en Français

  • Décrets tridentins — Rite tridentin Dans la liturgie catholique, le rite tridentin désigne la forme du rite romain employée dans l Église catholique entre le concile de Trente et la réforme liturgique entreprise par Paul VI à la fin des années 1960 qui fait évoluer… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”