Aurelio Gonzalez

Aurelio González

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir González.

Aurelio González, né le 25 septembre 1905 et mort le 9 juillet 1997 à Asunción, était un footballeur paraguayen.

Aurelio González est un des plus grands joueurs de football de l'histoire du Paraguay, avec notamment Arsenio Erico et Romerito. Il a commencé sa carrière sportive au Sportivo Luqueño avant de signer à l'Olimpia Asunción où il a joué le reste de sa carrière professionnelle, remportant plusieurs championnats nationaux. Au début des années 1930, Aurelio González a rejeté une offre financièrement intéressante du CA San Lorenzo de Almagro (Argentine) afin de combattre pour son pays, le Paraguay, dans la guerre du Chaco. Il était également un joueur essentiel de l'équipe du Paraguay, marquant dix buts en 23 sélections pour son pays entre 1924 et 1937 et disputant la première édition de la Coupe du monde de football.

À la fin de sa carrière, Aurelio González se reconvertit en entraîneur, menant l'Olimpia Asunción à de nombreux titres de champion du Paraguay et à la première finale de Copa Libertadores en 1960. Il fut également sélectionneur de l'équipe du Paraguay lors de la Coupe du monde 1958.


  • Portail du football Portail du football
  • Portail du Paraguay Portail du Paraguay
Ce document provient de « Aurelio Gonz%C3%A1lez ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aurelio Gonzalez de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aurelio González — Saltar a navegación, búsqueda Aurelio González es el conjunto de un nombre propio Aurelio y un apellido González que puede referirse a varios personajes: Aurelio González (1905 2007), futbolista paraguayo; Aurelio González Canale (19?? ),… …   Wikipedia Español

  • Aurelio González — is the name of:*Aurelio González (footballer) (1905 ndash;1997), Paraguayan football player *Aurelio González Puente (born 1940), Spanish retired road racing cyclist …   Wikipedia

  • Aurelio González — Pour les articles homonymes, voir González. Aurelio González …   Wikipédia en Français

  • Aurelio González Puente — Saltar a navegación, búsqueda Aurelio González Puente Datos personales Aurelio González Puente Nacimiento Trucíos, Vizcaya …   Wikipedia Español

  • Aurelio González (futbolista) — Saltar a navegación, búsqueda Aurelio González, también llamado el Gran Capitán (nacido el 25 de septiembre de 1905, en Paraguay) fue un futbolista paraguayo que se desempeñaba como delantero. Es considerado por muchos como el segundo mejor… …   Wikipedia Español

  • Aurelio González Ovies — Saltar a navegación, búsqueda Aurelio González Ovies (Bañugues, Gozón, 9 de febrero de 1964) Escritor asturiano. Es licenciado en filología clásica y profesor de latín en la Universidad de Oviedo. En su obra poética resaltan Las horas en vano… …   Wikipedia Español

  • Aurelio González (footballer) — Aurelio González (September 25, 1905 in Paraguay ndash; 9 July, 1997) was a Paraguayan football player. González is one of the greatest football players of Paraguay, considered by many as the second best player behind Arsenio Erico. He started… …   Wikipedia

  • Aurelio González Puente — Pour les articles homonymes, voir González. Aurelio González Puente, qui figure dans les palmarès publiés à l époque où il court sous le nom de Aurelio Gonzales, né le 26 juillet 1940 à Trucíos est un coureur cycliste espagnol. Bon… …   Wikipédia en Français

  • Aurelio González Puente — Infobox Cyclist ridername = Aurelio González Puente fullname = Aurelio González Puente nickname = dateofbirth = birth date and age|1940|7|27 country = ESP currentteam = Retired discipline = Road role = Rider ridertype = Climbing specialist… …   Wikipedia

  • Aurelio — is a Spanish, Italian, Portuguese and Galician given name, may refer to: Aurelius of Asturias, the origin of the given name Contents 1 Footballers 2 Politicians 2.1 Art and Design 3 …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”