Aulon (Haute-Garonne)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aulon.

43° 11′ 32″ N 0° 49′ 14″ E / 43.1922222222, 0.820555555556

Aulon
Administration
Pays France
Région Midi-Pyrénées
Département Haute-Garonne
Arrondissement Arrondissement de Saint-Gaudens
Canton Canton d'Aurignac
Code commune 31023
Code postal 31420
Maire
Mandat en cours
Michel Fitte
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Canton d'Aurignac
Démographie
Population 349 hab. (2006)
Densité 23 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 11′ 32″ Nord
       0° 49′ 14″ Est
/ 43.1922222222, 0.820555555556
Altitudes mini. 312 m — maxi. 483 m
Superficie 14,90 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Aulon est une commune française, située dans le département de la Haute-Garonne et la région Midi-Pyrénées.

Ses habitants sont appelés les Aulonais.

Sommaire

Géographie

Commune située dans le Comminges à 14 km au Nord-Est de Saint-Gaudens sur la Noue.

Histoire

Des outils retrouvés au lieu dit Vidalle attestent une occupation préhistorique du territoire, tandis que plusieurs vestiges montrent une présence humaine à l'époque gallo-romaine, ainsi qu'une christianisation précoce. Au XIe siècle la chapitre collégial de Saint-Gaudens cède l'église Sainte-Marie à l'abbaye de Pessan (Gers). Les moines restaurent alors l'édifice et construisent un prieuré. Les seigneurs d'Aulon sont remplacés au XIIIe siècle par la famille de Benque, la dernière à résider au château féodal. Les comtes de Foix lui succèdent ensuite en 1258.

Siège principal du Nébouzan de 1345 à 1363, Aulon est déchu au profit de Cassagnabère lorsque le seigneur de Ramefort, Arnaud-Ramond d'Espagne, récupère la châtellenie. Devenu propriétaire du territoire en 1593, Pierre de Sarrecave doit affronter comme ces prédécesseurs les revendications des consuls, qui obtiennent en 1623 une extension de leur pouvoir administratifs et judiciaires. Au XVIIe et XVIIIe siècles, ils défendent avec vigueur leurs droits face au différents seigneurs. Pendant la Révolution, ils réclament enfin le titre de chef-lieu de canton, puis refusent la nomination de Cassagnabère-Tournas comme centre de vote. Les citoyens actifs de la commune se rendent finalement à Aurignac. Les cléricaux et les révolutionnaires s'affrontent. Les biens nobles sont vendus aux enchères, notamment ceux du dernier baron Joseph de Médidier. Lorsqu'il devient maire d'Aurignac en 1801, il réclame une indemnisation.

L'activité est essentiellement agricole au XIXe siècle et l'émigration affaiblit la population. L'exploitation de gaz naturel change les données économiques après la Seconde Guerre mondiale.

Administration

Liste des maires d'Aulon[1]
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2014 Michel Fitte socialiste  
1972 2001 Gérard Labatut    
1950 1972 Jean Heny Argelès    
1944 1950 Lucien Labatut    
1943 1944 Hilarion Taurinan    
1941 1943 Pierre Samouillan    

Commune faisant partie de la Huitième circonscription de la Haute-Garonne

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[2])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
311 505 488 466 434 347 349
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes
2005 : Population provisoire (enquête annuelle).

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aulon (Haute-Garonne) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”