1970 au Québec
Éphémérides
Chronologie du Québec :
1967 1968 1969  1970  1971 1972 1973
Décennies au Québec :
1940 1950 1960  1970  1980 1990 2000
Chronologie dans le monde :
1967 1968 1969  1970  1971 1972 1973
Décennies :
1940 1950 1960  1970  1980 1990 2000
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Chronologies thématiques :

Aéronautique Architecture Automobile • Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Économie • Football Informatique Jeu • Jeu vidéo • Littérature Musique Musique classique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine • Science Sociologie Sport Télévision Théâtre

Cet article traite des événements qui se sont produits durant l'année 1970 au Québec.

Sommaire


Événements

Janvier

Février

  • 24 février - Ouverture de la cinquième session de la 28e législature[4].

Mars

  • 4 mars - Le budget en 1970-1971 est estimé près de $4 milliards[5].

Avril

  • 27 avril - Les médias annoncent que 9 camions de la Brinks remplis de valeurs mobilières et gardés par 30 policiers armés ont quitté le siège social de la Trust Royal pour Toronto. C'est le coup de la Brinks, dont le but est de faire peur aux électeurs pour ne pas qu'ils votent PQ[7].
  • 29 avril - Le PLQ remporte l'élection avec 45% du vote et 71 des 108 comtés. Le PQ, avec 23% du vote, n'obtient que 7 comtés. L'Union nationale subit la débandade: 17% du vote, mais les 17 comtés lui donnent l'opposition officielle. Le Ralliement créditiste, avec 11% des votes, obtient 11 comtés[8].

Mai

Juin

  • 9 juin - Ouverture de la première session de la 29e législature. L'instauration complète d'une assurance-maladie est annoncée, de même qu'une loi de protection du consommateur[4].
  • 18 juin - Dans son discours du budget, Bourassa annonce des dépenses de $3,677 milliards et des revenus de $3,479 milliards pour 1970-1971[13].
  • 24 juin - Une bombe explose contre un mur du quartier général du ministère de la Défense à l'occasion de la Saint-Jean. Un fonctionnaire fédéral y perd la vie.

Juillet

  • 3 juillet - Les médecins spécialistes se prononcent contre le projet de loi 8 et refusent de signer une entente avec le gouvernement[14].
  • 16 juillet - La loi 21, permettant d'acquérir les terrains pour l'aménagement du parc Forillon, en Gaspésie est votée.

Août

Septembre

Octobre

  • 7 octobre - L'une des demandes du FLQ est acceptée, soit la diffusion de leur Manifeste à la radio et à la télévision[20].
  • 11 octobre - Le gouvernement Bourassa établit ses quartiers à l'Hôtel Queen Elizabeth de Montréal. Le premier ministre se dit prêt à négocier avec le FLQ.
  • 16 octobre - Invoquant un état d'"insurrection appréhendée", Ottawa décrète pendant la nuit la vieille loi des Mesures de Guerre, permettant d'effectuer des arrestations sans mandat. En même temps, l'armée canadienne occupe le Québec. Les 8000 hommes envoyés sont surtout concentrés dans la région de Montréal mais, à Québec, des militaires s'installent également sur la colline parlementaire. 450 arrestations sont effectuées. Parmi elles, se trouvent celles de Gérald Godin, Pauline Julien, Gaston Miron, Michel Chartrand, Robert Lemieux, Pierre Vallières et Charles Gagnon. À Ottawa, Jean Marchand déclare que le FLQ serait en possession de 2000 livres de dynamite, ce qui lui suffirait, selon lui, à faire sauter le centre-ville de Montréal[23].
  • 17 octobre - Pierre Laporte est assassiné par la cellule felquiste qui l'avait enlevé. Son corps est retrouvé près de la base militaire de Saint-Hubert dans la voiture qui avait servi à son enlèvement.
  • 25 octobre - Jean Drapeau est réélu maire par une majorité écrasante de 92%. Pendant la campagne électorale, il avait déclaré que le FRAP, le parti adverse, avait des affiliations avec le FLQ.

Novembre

  • 6 novembre - Bernard Lortie, soupçonné d'avoir participé à l'enlèvement de Pierre Laporte, est arrêté dans un logement de Montréal.
  • 10 novembre - La session reprend son cours. Le projet de loi 45 sur la Protection du Consommateur est déposé.
  • 11 novembre - Les médecins spécialistes signent finalement une entente avec Québec.
  • 24 novembre - Dépôt du projet de loi créant un Conseil du Trésor.

Décembre

  • 3 décembre - Les ravisseurs de James Cross sont cernés dans une résidence de Montréal-Nord. Ils consentent à le libérer contre un sauf-conduit pour Cuba[25].
  • 16 décembre - Dépôt de la loi brisant le caractère immuable des 17 circonscriptions protégées par la Loi de 1867.

Naissances

Décès

Liens internes

Sources et références

  1. Louis La Rochelle. En flagrant délit de pouvoir. Boréal. 1982. p. 130
  2. « Loto-Québec est lancée », dans Le Devoir, 7 février 1970, p. 1 
  3. Bilan du siècle
  4. a, b, c et d Chronologie parlementaire 1969-1970. Consulté le 1er mai 1970
  5. Gilles Lesage, « Les prévisions de dépenses du Québec: Un taux d'accroissement de 10 % », dans Le Devoir, 5 mars 1970, p. 1 
  6. En flagrant délit de pouvoir, p. 133
  7. Louis Fournier. FLQ. Québec-Amérique. 1982. p. 255
  8. Voir l'article Élection générale québécoise de 1970
  9. Bilan du Siècle
  10. En flagrant délit de pouvoir, p. 142
  11. Bilan du Siècle
  12. Bilan du Siècle
  13. Gilles Lesage, « Le budget: austérité et consolidation », dans Le Devoir, 19 juin 1970, p. 1 
  14. Bilan du siècle
  15. Bilan du Siècle
  16. Bilan du Siècle
  17. En flagrant délit de pouvoir, p. 145
  18. Bilan du Siècle
  19. FLQ, p. 295
  20. Idem, p. 305
  21. Idem, p. 316
  22. Idem, p. 329
  23. Idem, p. 351
  24. En flagrant délit de pouvoir, p. 155
  25. FLQ, p. 367
  26. Idem, p. 370

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1970 au Québec de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 1970 au Canada — Éphémérides Chronologie du Canada : 1967 1968 1969  1970  1971 1972 1973 Décennies au Canada : 1940 1950 1960  1970  1980 1990 …   Wikipédia en Français

  • 1970 au Nouveau-Brunswick — Années : 1967 1968 1969  1970  1971 1972 1973 Décennies : 1940 1950 1960  1970  1980 1990 2000 Siècles : XIXe siècle  XXe siècl …   Wikipédia en Français

  • Boxe au Québec — Vers les années 1820, la boxe fait son apparition au Québec mais est contestée par la société de l’époque. Un siècle après, Montréal reçoit les boxeurs du monde entier. Le Québec et surtout Montréal est le théâtre de multiples combats. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Cinéma au Québec —  Ne doit pas être confondu avec Cinéma québécois. Au Québec, la production cinématographique et vidéo et sa diffusion reposent sur des sources de financement publiques et privées. À l’image de la société québécoise, le contenu qui y est créé …   Wikipédia en Français

  • 1972 au Québec — Éphémérides Chronologie du Québec : 1969 1970 1971  1972  1973 1974 1975 Décennies au Québec : 1940 1950 1960  1970  1980 1990 200 …   Wikipédia en Français

  • 1969 au Québec — Éphémérides Chronologie du Québec : 1966 1967 1968  1969  1970 1971 1972 Décennies au Québec : 1930 1940 1950  1960  1970 1980 199 …   Wikipédia en Français

  • 1971 au Québec — Éphémérides Chronologie du Québec : 1968 1969 1970  1971  1972 1973 1974 Décennies au Québec : 1940 1950 1960  1970  1980 1990 200 …   Wikipédia en Français

  • 1979 au Québec — Éphémérides Chronologie du Québec : 1976 1977 1978  1979  1980 1981 1982 Décennies au Québec : 1940 1950 1960  1970  1980 1990 200 …   Wikipédia en Français

  • 1968 au Québec — Éphémérides Chronologie du Québec : 1965 1966 1967  1968  1969 1970 1971 Décennies au Québec : 1930 1940 1950  1960  1970 1980 199 …   Wikipédia en Français

  • 1977 au Québec — Éphémérides Chronologie du Québec : 1974 1975 1976  1977  1978 1979 1980 Décennies au Québec : 1940 1950 1960  1970  1980 1990 200 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”