Augustin Pyrame De Candolle

Augustin Pyrame de Candolle

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Candolle.
Augustin Pyrame de Candolle

Augustin Pyrame de Candolle, né le 4 février 1778 à Genève et mort le 9 septembre 1841 à Genève, est un botaniste suisse.

Sommaire

Biographie

Il était issu d'une famille calviniste de Provence qui ayant fui les persécutions religieuses du XVIe siècle s'expatria. Venu à Paris à 18 ans pour étudier la médecine, il prit le goût de la botanique au cours de René Desfontaines (1750-1831), donna dès 1799 une Histoire Plantarum Succulentarum (Histoire des plantes grasses), et en 1802 son Astragalogia, il publia bientôt après un Essai sur les propriétés médicales des plantes, aida Jean-Baptiste de Lamarck (1744-1829) à refondre la Flore française (1803-1815). En 1804, il obtient son titre de docteur en médecine à la Faculté de Paris ; sa thèse porte sur les propriétés médicales des plantes.

Il reçut en 1806 la mission de parcourir tout l'Empire pour reconnaître l'état de l'agriculture; publia à son retour trois beaux rapports sur ce sujet (dans les Mémoires de la Société d'agriculture, 1807-1813). À la mort de Pierre Marie Auguste Broussonet (1761-1807), il obtient la chaire de botanique à la Faculté de Médecine de Montpellier. En 1813, il fait paraître sa Théorie élémentaire de la botanique, son chef-d'œuvre : il y enseignait les rapports naturels qu'ont entre elles les diverses parties de la plante et analysait la valeur de chacune de ces parties.

En 1807, il a notamment effectué une traversée d'est en ouest des Pyrénées dont le but était de répertorier la flore locale[1]. Il a notamment identifié une fleur locale qui porte son nom. Cette traversée a été rééditée en 2007 pour remettre à jour les données scientifiques acquises.

Persécuté en 1815 pour avoir accepté pendant les Cent-Jours les fonctions de recteur de l'Académie de Montpellier, la Restauration l'oblige à quitter la France et il regagne Genève en 1816. Sa ville lui crée une chaire d'histoire naturelle, avec le premier jardin botanique de la ville, dans le Parc des Bastions, et fut élu membre du conseil souverain (parlement cantonal). Karl Wilhelm von Nägeli (1817-1891) fut un de ses étudiants.

Il entreprit en 1818 un travail titanesque : donner la description de toutes les plantes connues, et publia les deux premières parties de ce grand travail (Regni vegetabilis systema naturale, 1818-1821); mais cette publication, conçue sur de trop vastes proportions, n'ayant pu se continuer, il la reprit dans un ouvrage plus abrégé, Prodromus Systematis Naturalis Regni Vegetabilis, continué après sa mort par son fils Alphonse Pyrame de Candolle (1806-1893) puis son petit fils Casimir de Candolle (1836-1918) (17 vol. in-8, 1824-1873). Il y travailla jusqu'à sa mort. Cet ouvrage immense décrit 58975 espèces de plantes.

On lui doit encore l'Organographie (2 vol. in-8, 1827) et la Physiologie végétale {3 vol. in-8, 1832), ainsi que la Théorie élémentaire. Outre ces divers ouvrages, De Candolle a donné un grand nombre de mémoires et d'articles détachés, parmi lesquels on remarque ses Expériences relatives à l'influence de la lumière sur les végétaux et sa Géographie botanique. S'attachant à découvrir les lois intimes, il suivit les organes des plantes dans toutes leurs transformations, et expliqua les anomalies apparentes; il fit triompher définitivement la méthode naturelle et poussa aussi loin que possible la classification : il portait à la fin de sa carrière le nombre des espèces connues à 80 000. De Candolle était associé étranger de l'Institut de France. Marie Jean Pierre Flourens (1794-1867) a prononcé son Éloge à l'Académie des sciences, 1842. Il a laissé lui-même des Mémoires sur sa vie. Il est lauréat de la Royal Medal en 1833 pour ses travaux de physiologie végétale.

Notes et références

Source

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Orientation bibliographique

  • Ses Mémoires et Souvenirs (1778-1841) ont été réédités par Jean-Daniel Candaux, Jean-Marc Drouin, Patrick Bungener et René Sigrist en 2004 dans la collection Bibliothèque d'histoire des sciences chez Georg Éditeur : xv + 591 p. (ISBN 2-8257-0832-1). L'édition est précédée d'une utile introduction et est enrichie d'un index. Un système de notes permet de replacer les très nombreux noms cités par Candolle.
  • Le Voyage de Tarbes, 1807, Première grande traversée des Pyrénées, en voyage dans le Midi de la France, Journal et lettres à Fanny transcrits, annotés et présentés par M. Alain Bourneton, première édition, Loubatières, Portet-sur-Garonne, 1999, (ISBN 2-86266-297-6)

Articles connexes

Liens externes


DC. est l’abréviation botanique officielle de Augustin Pyrame de Candolle.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI
  • Portail de l’histoire de la zoologie et de la botanique Portail de l’histoire de la zoologie et de la botanique
  • Portail de Genève et son canton Portail de Genève et son canton
Ce document provient de « Augustin Pyrame de Candolle ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Augustin Pyrame De Candolle de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Augustin Pyrame de Candolle — Nacimiento 4 de febrero de 1778 Ginebra Fallecimiento …   Wikipedia Español

  • Augustin Pyrame de Candolle — Augustin Pyrame de Candolle, auch Augustin Pyramus de Candolle (* 4. Februar 1778 in Genf; † 9. September 1841 ebenda) war ein Schweizer Botaniker und Naturwissenschaftler. Sein offizielles botanisches Autorenkürzel lautet „DC.“ …   Deutsch Wikipedia

  • Augustin-Pyrame de Candolle — Augustin Pyrame de Candolle, auch Augustin Pyramus de Candolle (* 4. Februar 1778 in Genf; † 9. September 1841 ebenda) war ein Schweizer Botaniker und Naturwissenschaftler. Sein offizielles botanisches Autoren …   Deutsch Wikipedia

  • Augustin pyrame de candolle — Pour les articles homonymes, voir Candolle. Augustin Pyrame de Candolle Augustin Pyrame de Candol …   Wikipédia en Français

  • Augustin Pyrame de Candolle — (Ginebra, suiza, 4 de febrero de 1778– 9 de septiembre de 1841) fue un botánico suizo. De familia provenzal, exiliada de Francia por sus convicciones calvinistas durante el siglo XVI, de Candolle estudió …   Enciclopedia Universal

  • Augustin Pyrame de Candolle — Pour les articles homonymes, voir Candolle. Augustin Pyrame de Candolle Naissance …   Wikipédia en Français

  • Augustin Pyramus de Candolle — Augustin Pyrame de Candolle Augustin Pyrame de Candolle, auch Augustin Pyramus de Candolle (* 4. Februar 1778 in Genf; † 9. September 1841 ebenda) war ein Schweizer Botaniker und Naturwissenschaftler. Sein offizielles botanisches Autorenkürzel… …   Deutsch Wikipedia

  • Augustin Pyramus de Candolle — Augustin Pyrame de Candolle Pour les articles homonymes, voir Candolle. Augustin Pyrame de Candolle Augustin Pyrame de Candol …   Wikipédia en Français

  • Augustin Pyramus de Candolle — A. P. de Candolle …   Wikipedia

  • Candolle , Augustin Pyrame de — (1778–1841) Swiss botanist Candolle, who was born in Geneva, Switzerland, studied medicine for two years at the academy there before moving to Paris in 1796 to study both medicine and natural sciences. In Paris he met many distinguished… …   Scientists

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”