Auguste de Balsac
Auguste de Balsac
P vip.svg

Naissance 1788
Aveyron
Nationalité Drapeau de France France
Profession Préfet
Secrétaire général du ministère de l'Intérieur
Conseiller d'État
Autres activités Mandats politiques
Membre du conseil général des prisons
Vice-président des établissements charitables
Distinctions Commandeur de la légion d'honneur
Titré baron de Balsac
Famille Fils de Marc Antoine de Balsac Order of Saint Louis IMG 2674.jpg et de Victoire de Barrau

Marie Auguste, baron de Balsac (né en 1788) était un haut fonctionnaire et homme politique français du début du XIXe siècle d'origine aveyronnaise, qui fut successivement préfet, secrétaire-général du ministère de l'Intérieur, conseiller d'État, député, conseiller général. Investi du titre de baron par ordonnance du 21 novembre 1822, il sera commandeur de la Légion d'honneur en 1827.

Il était lié à Justin Delmas (1796-1876), secrétaire général du ministère de l'Intérieur après lui, qui mit en place la colonie pénitentiaire expérimentale de Montbellet, puis de Boussaroque à Sansac-Veinazès[1].

Sommaire

La famille de Balsac (de Firmi)

Cette famille de Balssa ou de Balsac, d'origine marchande du Rouergue, qu'il ne faut pas confondre avec la famille de Balzac des seigneurs d'Entraygues, a accédé à la noblesse avec la charge de conseiller au parlement de Toulouse au XVIIIe siècle. En 1789, elle est convoquée à l'assemblée de la noblesse du Rouergue.

Elle acquiert par mariage entre la fin du XVIIe siècle et le début du XVIIIe siècle la seigneurie de Firmi, dont une branche porte le nom avec le titre de courtoisie de baron.

Parmi les membres de cette famille qui sont conseillers au parlement de Toulouse au cours du XVIIIe siècle l'un sera victime du tribunal révolutionnaire en 1794. D'autres sont des hommes d'église. Un est président de la cour des aides de Montauban en 1697.

Au XIXe siècle un autre sera conseiller général de l'Aveyron et maire de Rodez en 1811.

Filiation

Cette famille est connue à partir de Piere Balssa, aubergiste, marié à Jeanne Laurens, dont l'un des fils :

  • Jean de Balsa, est marchand, puis receveur des tailles, ce qui lui permet d'amasser une certaine fortune. Il épouse le 23 février 1612 à Rodez Antoinette Foucras, fille de Guillaume Foucras et de Marguerite Soulié, qui lui donne deux fille et deux fils, dont :
  • Jean de Balsac (1627-1689), qui fait des études de droit à Toulouse et devient lieutenant criminel au Présidial de Rodez. Il épouse le 31 mai 1655, Jeanne de Rogery, fille de Pierre de Rogery et de ... Pelamourgue, qui lui donne une fille et deux fils qui formeront les branches dites des barons de Firmi et celle des seigneurs de Vialatelle :
    • André de Balsac (1656-1726), président à la cour des aides de Montauban, épouse l'héritière de la seigneurie de Firmy, Marie de Latieule (1655-1736), qui lui donne plusieurs enfants :
      • Jeanne de Balsac (1680-1736), mariée en 1705 à Antoine de Moly (1679-1739), seigneur des Ondes, trésorier de France à Montauban, fils de Jean-François de Moly et d'Anne de Barrau. Ils eurent douze enfants.
      • Guillaume de Balsac, qui fait la branche de Gamarrus
      • Jean de Balsac
      • Catherine de Bazac, mariée à Jean de Fajole
      • Jean-Claude de Balsac de Firmy, qui continue la branche des seigneurs-barons de Firmi
      • Marie-Anne de Balzac de Firmy (1691-1715) qui épouse en 1709 Jérôme de Verdier de Mandilhac (1680-1767), trésorier de France en la généralité de Montauban, général des finances, et meurt en 1715 en donnant naissance à sa fille Marie-Françoise
    • Antoine de Balsac (1667-1720), conseiller et lieutenant du roi en l'élection de Rodez, sieur de Vialatelle, domaine noble avec un château qu'il a acheté à Onet-le-Château. Il épouse Anne Delmas, qui lui donne deux filles et un fils.

De cette famille sont ainsi sorties trois principales branches, à savoir :

  • la branche de Gamarrus
  • la branche de Firmi
  • la branche de Vialatelle

Marie Auguste de Balsac était le fils de messire Marc Antoine de Balsac, chevalier de Firmi, seigneur de Colombiès au diocèse de Rodez, capitaine au régiment de Vexin et chevalier de Saint-Louis, et de Victoire de Barrau. Il s'est marié en 1822 avec Blanche de Couronnel, fille aînée d'André-Charles-Honoré, marquis de Couronnel (1751-1818), et de Claire de Chassepot de Pissy. Le contrat de mariage fut signé par le roi Louis XVIII et la famille royale[2].

Carrière administrative

Mandats politiques

Autres fonctions

  • Membre du conseil général des prisons du royaume en 1829
  • En 1830, il est vice-président des établissements charitables

Titre de noblesse

  • Il est investi du titre de baron par ordonnance du 21 novembre 1822

Décoration

  • Legion Honneur Commandeur ribbon.svg Il est fait commandeur de la légion d'honneur le 12 décembre 1827

Notes et références

  1. "Un pénitencier pour enfants, Boussaroque (1848-1857)", Jean-Pierre Serre, 2003, in Enluminures, bulletin de la photothèque cantalienne, volume X, pp. 5-33.
  2. H. de Barrau, Documents historiques sur le Rouergue, ..., tome 4, famille de Balsac, page 230.

Bibliographie

Voir aussi

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Auguste de Balsac de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marie-Auguste De Balsac — Auguste de Balsac Marie Auguste de Balsac (né en 1788) était un haut fonctionnaire et homme politique français du début du XIXe siècle d origine aveyronnaise, qui fut successivement secrétaire général du Ministère de l Intérieur, préfet,… …   Wikipédia en Français

  • Marie-Auguste de Balsac — Auguste de Balsac Marie Auguste de Balsac (né en 1788) était un haut fonctionnaire et homme politique français du début du XIXe siècle d origine aveyronnaise, qui fut successivement secrétaire général du Ministère de l Intérieur, préfet,… …   Wikipédia en Français

  • Marie-auguste de balsac — Auguste de Balsac Marie Auguste de Balsac (né en 1788) était un haut fonctionnaire et homme politique français du début du XIXe siècle d origine aveyronnaise, qui fut successivement secrétaire général du Ministère de l Intérieur, préfet,… …   Wikipédia en Français

  • De Barrau — Famille de Barrau Famille française de noblesse d extraction. Originaire de la province du Rouergue elle accède à la noblesse par la vie noble. A la fin du XVIIe siècle, son statut social est cependant remis en cause dans le cadre des recherches… …   Wikipédia en Français

  • De barrau — Famille de Barrau Famille française de noblesse d extraction. Originaire de la province du Rouergue elle accède à la noblesse par la vie noble. A la fin du XVIIe siècle, son statut social est cependant remis en cause dans le cadre des recherches… …   Wikipédia en Français

  • Famille De Barrau — Famille française de noblesse d extraction. Originaire de la province du Rouergue elle accède à la noblesse par la vie noble. A la fin du XVIIe siècle, son statut social est cependant remis en cause dans le cadre des recherches sur la noblesse… …   Wikipédia en Français

  • Famille de barrau — Famille française de noblesse d extraction. Originaire de la province du Rouergue elle accède à la noblesse par la vie noble. A la fin du XVIIe siècle, son statut social est cependant remis en cause dans le cadre des recherches sur la noblesse… …   Wikipédia en Français

  • Eugene de Barrau — Eugène de Barrau Eugène de Barrau (né en 1801 et mort en 1887), est un homme politique légitimiste, également historien et publiciste. Eugène de Barrau Naissance 1801 …   Wikipédia en Français

  • Eugène De Barrau — (né en 1801 et mort en 1887), est un homme politique légitimiste, également historien et publiciste. Eugène de Barrau Naissance 1801 …   Wikipédia en Français

  • Eugène de Barrau — (né en 1801 et mort en 1887 à Carcenac Salmiech), est un homme politique, historien et publiciste légitimiste français. Eugène de Barrau Naissance 1801 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”