Auguste champetier de ribes

Auguste Champetier de Ribes

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Champetier.

Auguste Champetier de Ribes est un homme politique français, né le 30 juillet 1882 à Antony (Hauts-de-Seine), décédé à Paris le 6 mars 1947. Il fut ministre sous la IIIe République et président du Conseil de la République.

Auguste Champetier de Ribes
Auguste Champetier de Ribes.jpg
Parlementaire français
Naissance 30 juillet 1882
Décès 6 mars 1947
Mandat Député des Basses-Pyrénées (1924-1934)
Sénateur des Basses-Pyrénées (1934-1940)
Sénateur des Basses-Pyrénées (1946-1947)
Début du mandat {{{début du mandat}}}
Fin du mandat {{{fin du mandat}}}
Circonscription {{{circonscription}}}
Groupe parlementaire {{{groupe parlementaire}}}
IIIe République et IVe République

Biographie

Juriste, il fut un adepte du catholicisme social et un disciple d'Albert de Mun. Il fut blessé pendant la Première Guerre mondiale, puis élu au titre du Parti démocrate populaire député des Basses-Pyrénées de 1924 à 1934. Il fut ensuite sénateur, de 1934 à 1940.

Président du Parti démocrate populaire à partir de 1929, il fut sous-secrétaire d'État aux Finances du 3 novembre 1928 au 21 février 1930, puis ministre des Pensions du 2 mars au 13 décembre 1930 dans le ministère André Tardieu, ministre des Anciens combattants et pensionnés du 10 avril 1938 au 13 septembre 1939 dans le cabinet Édouard Daladier. Il fut ensuite sous-secrétaire d'État du 13 septembre 1939 au 10 mai 1940 dans les gouvernements Daladier et Paul Reynaud.

Il refusa de voter les pleins pouvoirs à Pétain le 10 juillet 1940 (voir : Liste des 80 parlementaires ayant voté contre les pleins pouvoirs à Philippe Pétain le 10 juillet 1940). Il se retira dans son département, où il dirigea le mouvement Combat. Premier leader de parti à reconnaître l'autorité du général de Gaulle en qualité de chef de la France libre, il fut membre de l'Assemblée consultative provisoire à la Libération. De Gaulle le nomma délégué du GPRF auprès du Tribunal militaire de Nuremberg. À son retour, il devint président du Conseil de la République le 27 décembre 1946 au bénéficie de l’âge, car, comme son concurrent communiste Georges Marrane, il obtint 129 voix. Deux jours plus tard, il fut le candidat du MRP à la présidence de la République contre le socialiste Vincent Auriol (Voir : Élection présidentielle française de 1947). La maladie l’empêcha d’assumer sa fonction de président de la Haute Assemblée.

Fonctions gouvernementales

Bibliographie

Philippe Dazet-Brun, Champetier de Ribes (1882-1947). Un catholique social en République, Séguier, 2008, (ISBN 978-2-8404-9520-8).

  • Portail des Pyrénées-Atlantiques Portail des Pyrénées-Atlantiques
Ce document provient de « Auguste Champetier de Ribes ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Auguste champetier de ribes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Auguste Champetier De Ribes — Pour les articles homonymes, voir Champetier. Auguste Champetier de Ribes est un homme politique français, né le 30 juillet 1882 à Antony (Hauts de Seine), décédé à Paris le 6 mars 1947. Il fut ministre sous la IIIe République …   Wikipédia en Français

  • Auguste Champetier de Ribes — (* 30. Juli 1882 in Antony; † 6. März 1947 in Paris) war ein französischer Jurist und Politiker. Als gläubiger Katholik schloss er sich schon früh der Bewegung von Albert de Mun …   Deutsch Wikipedia

  • Auguste Champetier de Ribes — Pour les articles homonymes, voir Champetier. Auguste Champetier de Ribes est un homme politique français, né le 30 juillet 1882 à Antony (Hauts de Seine), décédé à Paris le 6 mars 1947. Il fut ministre sous la IIIe République …   Wikipédia en Français

  • Champetier De Ribes — Auguste Champetier de Ribes Pour les articles homonymes, voir Champetier. Auguste Champetier de Ribes est un homme politique français, né le 30 juillet 1882 à Antony (Hauts de Seine), décédé à Paris le 6 mars 1947. Il fut… …   Wikipédia en Français

  • Champetier de Ribes — Auguste Champetier de Ribes Pour les articles homonymes, voir Champetier. Auguste Champetier de Ribes est un homme politique français, né le 30 juillet 1882 à Antony (Hauts de Seine), décédé à Paris le 6 mars 1947. Il fut… …   Wikipédia en Français

  • Champetier de ribes — Auguste Champetier de Ribes Pour les articles homonymes, voir Champetier. Auguste Champetier de Ribes est un homme politique français, né le 30 juillet 1882 à Antony (Hauts de Seine), décédé à Paris le 6 mars 1947. Il fut… …   Wikipédia en Français

  • Ribes — ist der botanische Name für Johannisbeeren ein Orts und Personenname: Ribes, Gemeinde im französischen Département Ardèche, siehe Ribes (Ardèche) Auguste Champetier de Ribes (1882–1947), französischer Jurist und Politiker …   Deutsch Wikipedia

  • Ribes — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Personnalités André de Ribes (né en 1426). Auguste Champetier de Ribes (1882 1947), homme politique français. Édouard de Ribes (né en 1927), homme d… …   Wikipédia en Français

  • Champetier — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Auguste Champetier de Ribes (1882 1947) est un homme politique français ; Georges Champetier (1905 1980) est un chimiste français ; Charles… …   Wikipédia en Français

  • Liste D'anciens Élèves Et Enseignants Du Collège Stanislas De Paris — Liste d anciens élèves du Collège Stanislas de Paris Anciens élèves du collège Stanislas de Paris de notoriété passée ou actuelle, répartis dans les grands corps professionnels. Sont exceptionnellement indiqués les prix Nobel, l appartenance aux… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”