Auguste Rateau
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rateau.
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Râteau.
Auguste Rateau
Image illustrative de l'article Auguste Rateau
Naissance 13 octobre 1863
Royan (France)
Décès 13 janvier 1930 (à 66 ans)
Neuilly-sur-Seine (France)
Nationalité française
Diplômé de Ecole polytechnique
École des mines de Paris
Renommé pour Président de l'Association française de normalisation

Auguste Camille Edmond Rateau, né à Royan le 13 octobre 1863 et mort à Neuilly-sur-Seine le 13 janvier 1930, est un ingénieur français.

Sommaire

Biographie

Après des études, d'abord à l'Ecole polytechnique puis à l'École des mines de Paris, il débute sa carrière comme professeur à l'École des mines de Saint-Étienne de 1888 à 1897.

Il se lance ensuite dans une carrière industrielle exploitant les turbo-machines. Il fabrique des ventilateurs pour les mines, des soufflantes pour les aciéries, des pompes à eau, des turbines à vapeur pour bateau et invente le turbo-compresseur pour moteur à combustion interne[1]. À cet effet, il crée un bureau d'études à Paris puis, en 1903, la Société pour l’exploitation des appareils Rateau, qui s'installe en 1917 à La Courneuve. Cette société a depuis été intégrée dans la société Alstom, et les locaux de La Courneuve sont toujours exploités par Alstom Power Service. Cette entité gère la maintenance des turbomachines, turbo-pompes et turbo-compresseurs installés sur les parcs nucléaires, thermiques et industriels en France et dans certaines parties du monde.

Il est l'un des créateurs, en 1928, de l'Association française de normalisation, dont il devient président.

Il a réalisé en 1896 des lunettes électriques à obturateur dans le but de proposer le visionnage de films en 3D[2].

  • Publications :
    • Considérations sur les turbo-machines (1892)
    • Traité des turbo-machines (1900)


Références

  1. René Chambe, Histoire de l'aviation, Flammarion, 1980, p.194.
  2. La 3D en perspectives - ecrans.fr

Bibliographie

  • Hervé Delouche, Rateau, Histoire d'une entreprise, La Courneuve : Comité d'entreprise de Rateau, 1994

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Auguste Rateau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Auguste Rateau — Auguste Camille Edmond Rateau (* 13. Oktober 1863 in Royan; † 13. Januar 1930 in Neuilly sur Seine) war ein französischer Bergbau und Maschinenbau Ingenieur. Bekannt wurde er durch seine maßgebliche Weiterentwicklung verschiedene …   Deutsch Wikipedia

  • Rateau-Turbine — Auguste Rateau Auguste Camille Edmond Rateau (* 13. Oktober 1863 in Royan, † 13. Januar 1930 in Neuilly sur Seine) war ein französischer Bergbau und Maschinenbau Ingenieur. Bekannt wurde er durch seine maßgebliche Weiterentwicklung verschiedener …   Deutsch Wikipedia

  • Rateau — oder Râteau (franz.: Harke) bezeichnet: in der französischen Sprache einen Rechen (Werkzeug) beim Glücksspiel Roulette das Schiebewerkzeug des Croupiers einen Berg in den Dauphiné Alpen (Le Rateau) den zehnten Tag im achten Monat des… …   Deutsch Wikipedia

  • Rateau —  Pour l’article homophone, voir Râteau. Rateau est un nom de famille notamment porté par : Armand Albert Rateau (1882 1938), dessinateur, meublier, décorateur et architecte français ; Auguste Rateau (1863 1930), ingénieur français …   Wikipédia en Français

  • Rateau —   [ra to], Auguste, französischer Maschineningenieur, * Royan 13. 10. 1863, ✝ Neuilly sur Seine 13. 1. 1930; Professor der Elektrotechnik; Erfindungen auf dem Gebiet der Verdichter, Pumpen, Turbinen (nach ihm benannte vielstufige Gleichdruck… …   Universal-Lexikon

  • Auguste Portalis — Pour les autres membres de la famille, voir : Portalis. Auguste Joseph Melchior Portalis né le 18 mars 1801 à La Ciotat (Bouches du Rhône) décédé le 23 janvier 1855 à Plombières (Vosges) était un magistrat et homme… …   Wikipédia en Français

  • William Auguste Coolidge — William Augustus Brevoort Coolidge né le 28 août 1850 dans les environs de New York aux États Unis et mort le 8 mai 1926 dans le Grindelwald en Suisse. Alpiniste de renom qui laisse encore son nom au fameux pic Coolidge et à d autres sommets.… …   Wikipédia en Français

  • Chevalier de la Legion d Honneur — Jacques Louis David: Porträt Napoleons in seinem Arbeitszimmer, Öl auf Leinwand, 1812 Die Ehrenlegion (frz. Légion d honneur) wurde am 19. Mai 1802 von Napoléon Bonaparte, damals noch erster Konsul, in der Absicht gestiftet, militärische und… …   Deutsch Wikipedia

  • Französische Ehrenlegion — Jacques Louis David: Porträt Napoleons in seinem Arbeitszimmer, Öl auf Leinwand, 1812 Die Ehrenlegion (frz. Légion d honneur) wurde am 19. Mai 1802 von Napoléon Bonaparte, damals noch erster Konsul, in der Absicht gestiftet, militärische und… …   Deutsch Wikipedia

  • Legion d'honneur — Jacques Louis David: Porträt Napoleons in seinem Arbeitszimmer, Öl auf Leinwand, 1812 Die Ehrenlegion (frz. Légion d honneur) wurde am 19. Mai 1802 von Napoléon Bonaparte, damals noch erster Konsul, in der Absicht gestiftet, militärische und… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”