Auguste Louis Alberic d'Arenberg

Auguste Louis Albéric d'Arenberg

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Auguste d'Arenberg.

Prince Auguste-Louis-Albéric d'Arenberg (1837-1924), homme politique français.

Biographie

Né le 15 septembre 1837, Auguste d'Arenberg est le fils du prince Pierre d’Arenberg (V. Maison d'Arenberg) (1790-1877) et de la princesse, née Alix-Marie-Charlotte de Talleyrand-Périgord (V. Famille de Talleyrand-Périgord).

Le 18 juin 1868, il épouse Jeanne Greffulhe (1850-1891). Le couple aura quatre enfants :

  • Alix Jeanne Marie (Paris, 15 avril 1869 - Paris, 7 décembre 1924) (Marquise Pierre de Laguiche),
  • Pierre Charles Louis (Menetou-Salon, 14 août 1871 - Paris, 3 août 1919),
  • Louise Marie Charlotte (Menetou-Salon, 23 novembre 1872 - Paris, 24 octobre 1958) (Marquise Louis de Vogüé),
  • Ernest Hélie Charles Marie (Paris, 3 mars 1886 - Château de Combreux, 21 mai 1915).

Élu député monarchiste du Cher (1877-1881), il est battu en 1881 et 1885. Il se rapproche de Gambetta et est réélu en 1889, puis en 1893 sous l’étiquette « républicain libéral », puis en 1898 jusqu’en 1902. A la Chambre il s’intéresse surtout aux questions coloniales et de prévoyance sociale.

Il prend une part active à la direction d’institutions philanthropiques comme « l’hospitalité de nuit » et « le dispensaire pour les enfants ». Il est l’un des fondateurs du Comité de l’Afrique française, en 1889, dont il devient ensuite le président.

Il fut président de la Compagnie du Canal de Suez de 1896 à 1913. Il fut élu Membre libre de l’Académie des Beaux-Arts au fauteuil du duc d’Aumale en 1897. Admis au Jockey Club en 1860, il en fut nommé vice-président en 1885.

Élu membre adjoint du comité de la Société d'Encouragement en 1866, il en devint membre fondateur en 1883, président en 1897 et président d'honneur en 1920. En 1867, il s'associe avec le comte Gustave de Juigné au sein du haras de Bois-Rouaud non loin de Nantes. Leurs chevaux remportent le succès sous des couleurs communes (casaque cerclée jaune et rouge, toque noire), notamment Jongleur en 1877 dans les Prix du Jockey Club, Lupin, Royal Oak et le Cambridgeshire Handicap.

Sur un terrain de 1 580 m² acquis en 1888 par Jeanne d'Arenberg, 20-22 rue de la Ville-l'Évêque (Paris, VIIIe) Auguste d'Arenberg fait édifier par Ernest Sanson un hôtel dans le style Louis XVI (détruit dans les années 60).

Il fait également construire par Ernest Sanson, de 1884 à 1890, le château de Menetou-Salon (à Menetou-Salon, Cher), dans le goût du Palais Jacques Cœur de Bourges, sur un site occupé depuis le Moyen Âge.

Il meurt le 24 janvier 1924 à Paris.

Bibliographie

  • Jean Jolly, dir. Dictionnaire des parlementaires français: Notices biographiques sur les ministres, députés et sénateurs français de 1889 à 1940, Paris, Presses universitaires de France, 1960–70.
  • « Auguste Louis Albéric d'Arenberg », dans Adolphe Robert, Edgar Bourloton et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français (1789-1891), XIXe siècle [détail de l’édition] (Wikisource)
  • Theroff, Paul. An Online Gotha.

Articles connexes


  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la France au XIXe siècle Portail de la France au XIXe siècle
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Auguste Louis Alb%C3%A9ric d%27Arenberg ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Auguste Louis Alberic d'Arenberg de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Auguste Louis Albéric d'Arenberg — Pour les autres membres de la famille, voir : Maison d Arenberg. Auguste d’Arenberg …   Wikipédia en Français

  • Louis-Engelbert d'Arenberg — Duc d Arenberg Règne 1770 1803 Dynastie 3e Maison d Arenberg Titre comp …   Wikipédia en Français

  • Auguste-Louis-Albéric, prince d'Arenberg — (15 September 1837 ndash;24 January 1924) was a French noble and monarchist politician. Third son of Pierre d Alcantara Charles Marie, duc d Arenberg and Alix de Talleyrand Périgord, he inherited his father s title because of his older brothers… …   Wikipedia

  • Auguste d'Arenberg — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les autres membres de la famille, voir : Maison d Arenberg. Auguste d Arenberg peut désigner : Auguste Louis Albéric d Arenberg (1837 1924) …   Wikipédia en Français

  • D'Arenberg (disambiguation) — d Arenberg may refer to: Arenberg, For the duchy in Germany and the Princely house of Arenberg (Ducs d Arenberg) d Arenberg, an Australian wine company founded in 1912. Prix d Arenberg, a group 3 flat horse race in France for two year old… …   Wikipedia

  • Pierre d'Alcantara-Charles-Marie d'Arenberg — Pour les autres membres de la famille, voir : Maison d Arenberg. Pierre d Arenberg Mandats Membre de la Chambre des pairs …   Wikipédia en Français

  • Maison d'Arenberg — Maison d’Arenberg Blasonnement : De gueules à trois fleurs de néflier d or …   Wikipédia en Français

  • Famille d'Arenberg — Maison d Arenberg La famille d’Arenberg recouvre : une Maison médiatisée du Saint Empire romain germanique, dont les membres portent les titres de duc et duchesse d Arenberg et de prince et princesse et jouissent du prédicat d Altesse… …   Wikipédia en Français

  • Maison d’Arenberg — Maison d Arenberg La famille d’Arenberg recouvre : une Maison médiatisée du Saint Empire romain germanique, dont les membres portent les titres de duc et duchesse d Arenberg et de prince et princesse et jouissent du prédicat d Altesse… …   Wikipédia en Français

  • Louis de Vogüé — Pour les articles homonymes, voir Vogüé (homonymie). Louis Antoine Melchior marquis de Vogüé est un propriétaire terrien et industriel français né en 1868 et mort en 1948. Biographie Petit fils de Léonce de Vogüé et fils de Melchior de Vogüé, il… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”