Auguste JAL

Auguste Jal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jal.

Auguste Jal (1795-1873) est un écrivain et historien français. Son œuvre est en grande partie tournée vers la Marine : il avait ainsi choisi comme emblême une croix formée d'une ancre et d'une plume, et comme devise « l'Ancre nourrit la Plume » (Alit ancorra Pennam)[1].

Sommaire

Biographie

Auguste ou Augustin Jal est né à Lyon le 12 avril 1795. Se destinant d'abord à la carrière des armes, il est admis en 1811 comme élève officier à Brest sur le navire-école Tourville, mais ne navigue pas. Sa seule campagne terrestre fut sa participation à la défense de Paris en 1815). Placé en non-activité en 1817 pour « propos subversifs », il se tourne bientôt vers le journalisme et la critique d'art. Il publie notamment dans La Revue des Deux Mondes. À titre de correspondant du « Constitutionnel », il assiste en 1830 à la prise d'Alger.

En 1821, il se marie avec Mademoiselle le Porcher, nièce du peintre Pierre-Antoine Mongin, dont il aura un fils, Anatole, né en 1823 et futur architecte de renom.

Entré en juillet 1831 à la section historique de la marine, il devient historiographe officiel de la Marine, puis, en décembre 1852, conservateur des Archives de la Marine. Il exercera ce dernier poste pendant dix ans jusqu'à sa retraite, en novembre 1862.

Il meurt à Vernon (Eure) le 1er avril 1873.

Œuvres

En 1840, il publie Archéologie navale, qui le fait considérer comme « père » de cette discipline[2]. Pour le réaliser, il voyage pendant six mois, d'octobre 1834 à février 1835, principalement en Italie mais aussi dans le sud de la France, en collectant manuscrits, archives et visites de musées. L'ouvrage a été ensuite critiqué[3] pour se limiter aux sources écrites et en négligeant les restes matériels comme de simples preuves des théories bibliographiques.

Pendant ce même voyage en Italie, Jal recueille également des informations pour la réalisation de son Glossaire maritime ; ces matériaux sont complétés par un autre voyage de six mois en 1841 allant jusqu'en mer Noire, et prenant en compte également les témoignages oraux. Le glossaire visait à l'exhaustivité, incluant le vocabulaire des marins de tous les pays, dans toutes les langues, et depuis l'antiquité jusqu'à son époque. Il consacra six ans à peine à ce projet pourtant pharaonique ; le Glossaire maritime sortit en 1848 et lui valut en 1850 le prix Gobert.

Dans le Dictionnaire critique de biographie et d'histoire de 1872, il se distingue notamment en retrouvant l'acte de naissance de Cyrano de Bergerac, ce qui permit à la fois de situer et de dater sa naissance, plus de trois siècles plus tard[4]. L'ouvrage est encore cité en référence à propos de personnes ayant vécu pendant les quelques siècles qui l'ont précédé, notamment des figures de la Révolution française.

Bibliographie

Les ouvrages de Jal sont consultables sur la bibliothèque en ligne Gallica : liste des œuvres disponibles.

  • Dictionnaire théâtral ou Douze cent trente trois vérités sur les directeurs, régisseurs, acteurs, actrices et employés des divers théâtres..., écrit avec François-Antoine Harel et Maurice Alhoy, Paris, J. N. Barba, 1824
  • Salon de 1831 : ébauches critiques, Paris , Dénain, 1831
  • Napoléon et la censure. Paris, Imprimerie de J. Tastu. s.d. 16 p.
  • De Paris à Naples : études de mœurs, de marine et d'art, Paris, Allardin, 1836
  • Archéologie Navale, Paris, Arthus Bertrand Éditeur, 1840.
  • Marie-la-Cordelière, Paris, Imprimerie Royale, 1844
  • Glossaire nautique, répertoire polyglotte de termes de marine anciens et modernes, Paris, Firmin Didot Frères, 1848
  • Dictionnaire critique de biographie et d'histoire, Paris, Plon, 1872
  • Abraham Duquesne et la Marine de son temps, Paris, Plon, 1873
  • Souvenirs d'un homme de lettres (1795-1873), Paris, L. Techener, 1877

Notes et références

  1. Biographie sur Veillemarine.
  2. S'il existait d'autres ouvrages traitant de navires anciens et de reliques, Jal reste celui qui a officalisé le terme d'« archéologie navale ».
  3. E. Rieth, L'archéologie navale dans Neptunia N° 148.
  4. Hervé Bargy, Biographie de Cyrano de Bergerac page Web.
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
Ce document provient de « Auguste Jal ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Auguste JAL de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Auguste Jal — Pour les articles homonymes, voir Jal. Auguste Jal (1795 1873) est un écrivain, archiviste et historien français. Son œuvre est en grande partie tournée vers la Marine : il avait ainsi choisi comme emblème une croix formée d une ancre et d… …   Wikipédia en Français

  • Jal — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. {{{image}}}   Sigles d une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres …   Wikipédia en Français

  • JAL — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.   Sigles d’une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres   Sigles de quatre lettres …   Wikipédia en Français

  • Anne Hilarion de Costentin de Tourville — Cet article concerne l amiral de Louis XIV. Pour l écrivain, voir Anne de Tourville. Anne Hilarion de Costentin de Tourville Comte de Tourville …   Wikipédia en Français

  • La Silhouette — Pour les articles homonymes, voir silhouette. La Silhouette, sous titré album lithographique : Beaux arts, dessins, mœurs, théâtres, caricatures, est un journal hebdomadaire illustré paru à Paris du 24 décembre 1829 au 2 janvier 1831. Un… …   Wikipédia en Français

  • Philippe Le Valois, marquis de Villette-Mursay — Pour les articles homonymes, voir Valois et Villette. Philippe Le Valois Marquis de Villette Mursay Naissance 1632 au château de Mursay, dans le Poitou Décès 25 décembre …   Wikipédia en Français

  • Guillaume d'Alméras — Marquis de Mirevaux Surnom Marquis d Alméras Naissance à la fin des années 1610 Environs de Montpellier Décès 22 avril 1676 (à 59 (?) ans) à la bataille d Agosta Mort au combat Origine …   Wikipédia en Français

  • Jean Broc — La Mort de Hyacinthe Jean Broc est un peintre français, né le 16 décembre 1771 à Montignac, en Dordogne, mort en 1850 en Pologne[1 …   Wikipédia en Français

  • Jules Coignet — Naissance 2 novembre 1798 Paris Décès 1er avril 1860 (à 61 ans) Paris Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Chronologie de la vie d'Honoré de Balzac — Honoré de Balzac, né Honoré Balzac[1],[2],[3], à Tours le 20 mai 1799 (1er prairial an VII) et mort à Paris le 18  …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”