Auguste Chantraine

Auguste Chantraine, né le 20 février 1896, mort à Mauthausen le 15 mars 1945, fut un paysan français qui fonda la Fédération Paysanne en 1933, qui fut maire socialiste de Tendu (Indre) à partir de 1936, qui présida les Anciens Combattants 1914-1918, et qui s'engagea dans la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale. Arrêté le 27 décembre 1943 dans sa ferme Le Cerisier à Tendu, il fut déporté en Allemagne à Dachau puis à Mauthausen où il mourut le 15 mars 1945.

Sommaire

Le maire

Socialiste, il est élu maire socialiste de Tendu en 1936. En juin 1941, il est révoqué par Vichy, « car il manifeste de l'hostilité à l'œuvre de rénovation nationale », et son conseil municipal est dissous « car inapte à gérer de façon satisfaisante les affaires communales »[1].

Le Résistant

Sur l'indication d'Armand Mardon, maire socialiste de Dun-le-Poëlier, Max Hymans, qui cherche des terrains d'atterrissage et de parachutage pour le compte du SOE, prend contact avec Auguste Chantraine. Ils tombent d'accord pour travailler ensemble : Auguste Chantraine accepte que soit utilisé un terrain sur sa propriété de Tendu, au lieu-dit Le Cerisier. Devenant « Octave »[2], Auguste Chantraine va y réceptionner, héberger et aider des agents secrets que le Special Operations Executive parachutera chez lui à sept reprises (jusqu'à son arrestation par les Allemands, fin 1943), notamment :

Selon le témoignage de Max Hymans, Auguste Chantraine « réalisa un travail considérable. C'est lui qui rédigeait, à Tendu même, les articles agricoles que la BBC de Londres diffusait dans ses bulletins en français sous des signatures diverses. Chantraine mettait dans ses textes toute sa science et son expérience de paysan. Son pseudo était Ferdinand à la radio de Londres, et Ferdinand causa bien des soucis à Vichy et aux Allemands ». Son frère Ernest a aussi apporté son concours à la Résistance.

Annexes

Notes

  1. Le Département, 1er juillet 1941
  2. « Octave » : cela explique pourquoi certaines sources le désignent sous le nom d'Octave Chantraine.

Sources

  • Plaque commémorative à la mairie de Tendu.
  • Plaque commémorative au lieu-dit Le Cerisier, près de la ferme des frères Ernest et Auguste Chantraine, à Tendu ; don du Gerry Holdsworth Special Forces Charitable Trust ; plaque dévoilée par Pearl Witherington-Cornioley « Pauline » le 23 septembre 2003, pour le soixantième anniversaire de son parachutage en France.
  • Témoignages de Max Hymans, dans La Nouvelle République, 10 août 1945, 30 octobre 1945
  • Argenton-sur-Creuse dans la guerre, 1939-1945, Pierre Brunaud, "Tendu", p. 212-217, Alan Sutton, Sain-Cyr-sur-Loire, 2008 (ISBN 978-2-84910-711-9)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Auguste Chantraine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Auguste Hellemans — Biograp …   Wikipédia en Français

  • Max Hymans — Max Hymans …   Wikipédia en Français

  • Maurice Southgate — (1913 1990) fut, pendant la Seconde Guerre mondiale, un agent secret britannique du Special Operations Executive. De janvier 1943 à avril 1944, il développa le réseau action Hector STATIONER : couvrant l Indre, l Auvergne, le Limousin,...… …   Wikipédia en Français

  • Tendu — 46° 38′ 42″ N 1° 33′ 32″ E / 46.645, 1.55888888889 …   Wikipédia en Français

  • Amédée Maingard — (1918 1981) fut, pendant la Seconde Guerre mondiale, un agent secret mauricien du Special Operations Executive en France. Comme opérateur radio principal du réseau STATIONER de Maurice Southgate « Hector », entre avril 1943 et avril… …   Wikipédia en Français

  • Liste des moyens aériens du SOE — Sommaire 1 Unités de la Royal Air Force 2 Appareils 3 Terrains en Angleterre 4 Terrains pour pick up …   Wikipédia en Français

  • Liste des moyens aériens du Special Operations Executive — Liste des moyens aériens du SOE Sommaire 1 Unités de la Royal Air Force 2 Appareils 3 Terrains en Angleterre 4 Terrains pour pick up …   Wikipédia en Français

  • Pearl Witherington — (1914 2008) fut, durant la Seconde Guerre mondiale, une résistante active successivement dans deux réseaux de la section française F du SOE : STATIONER de Maurice Southgate, dont elle fut courrier « Marie » de septembre 1943 à… …   Wikipédia en Français

  • Réseau Hector-STATIONER —  Ne pas confondre avec Réseau Hector du SR Air Le réseau Hector STATIONER fut un des réseaux de Résistance créés en France par la section F du Special Operations Executive, pendant la Seconde Guerre mondiale. Sommaire 1 Autres appellations 2 …   Wikipédia en Français

  • Victor Gerson — Pour les articles homonymes, voir Gerson. Victor Gerson (1896 ) fut, pendant la Seconde Guerre mondiale, un agent secret britannique du Special Operations Executive qui organisa en France une ligne d évasion, appelée ligne VIC, grâce à laquelle… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”