Auguste Caïn

Auguste Caïn

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cain.
Cet article fait partie de
la série Sculpture
David face.png

Liste de sculpteurs
Portail Histoire de l'art

Portrait par Léon Bonnat

Auguste Nicolas Caïn (Paris, 10 novembre 1821, - Paris, 25 août 1894, est un sculpteur français, spécialisé dans les sculpture animalière dans le sillage d'Antoine-Louis Barye.


Sommaire

Biographie

Formation

Après avoir travaillé dans la boucherie familiale Auguste Caïn entre dans l'atelier d'Alexandre Guionnet puis devient l'élève de François Rude. Comme Antoine-Louis Barye quelques années plus tôt il étudie l'anatomie animale en dessinant au Jardin des Plantes. Dans les années 1840 il propose des modèles d'orfèvrerie pour les Frères Fannière, Rudolfi et la Maison Christophe.

Les premières oeuvres

Auguste Caïn s'associe avec le sculpteur Pierre-Jules Mène dont il épousera la fille en 1852. Il commence à montrer au Salon à partir de 1846: sa première oeuvre ainsi exposée est un groupe en cire "Fauvettes défendant leur nid contre un loir", aujourd'hui disparu, mais qui fut fondu plus tard en bronze et présenté au salon de 1855; Pendant les années 1840 et 1850, outre la sculpture de petites figures animales, Caïn fabrique aussi des objets utilitaires illustrés avec des motifis animaux, comme des boîtes d'allumettes, des gobelets ou des bougeoires. Auguste Caïn fond lui même ses oeuvres et celles de son beau-père. Ses modèles, de dimensions modestes, montrent fréquemment des oiseaux; il représente souvent les animaux confrontés aux lois cruelles de la nature, et on retrouvera cet intéret dans certaines de ses grandes sculptures

Les commandes officielles

A partir des années 1860, reconnu comme sculpteur animalier, Auguste Caïn commence à recevoir des commandes officielles. Parmi elles, des sculptures monumentales qui ont encore toute leur place dans les grands jardins parisiens. Les oeuvres les plus connues d'Auguste Caïn représentent de grands carnivores, souvent avec leur proie, parfois lors d'un combat, mais il a également modelé des animaux familiers, donnant à chacun sa personalité, des bovidés, ou du grand gibier. Ses oeuvres sont toujours très réalistes, pas tant dans l'anatomie _ le modelé n'en est pas moins précis et fini_, que dans les détails, en particulier ceux portés au socle

Oeuvres posthumes

Après sa mort la fonderie fut fermée et les moules vendus à Ferdinand Barbedienne qui continua à effectuer des tirages au 20ème siècle.

Principales œuvres

Les sculptures parisiennes

Tigre terrassant un crocodile

Au jardin des Tuileries

  • Rhinocéros attaqué par deux tigres, bronze 1882
  • Lion et lionne se disputant un sanglier, bronze,
  • Tigre terrassant un crocodile, bronze (1873)
  • Tigresse apportant un paon à ses petits, bronze (1873)

Au jardin du Luxembourg

  • Le Lion de Nubie et sa proie, bronze (1870)

Au Parc Georges Brassens

  • Les bœufs du jardin du Trocadéro en 1878 déménagés aux abattoirs de Vaugirard après 1937

Lions de Paris

  • Lionnes du Sahara, bronze (1867), deux exemplaires qui ornent la Porte des lions coté Nord de l'aile de Flore, le coté Sud arbore lui les Lions assis de Barye.
  • Lion assis, deux exemplaires en bronze au portail droit (N°5° de l'Hôtel de ville de Paris, les deux autres exemplaires sont de Henri-Alfred Jacquemart .

Les petites sculptures

Autres sculptures monumentales en France et à l'étranger

Fanfareau et Brillador _ Deux chiens de Chantilly

Au Chateau de Chantilly

  • Lumineau et Séduisant - deux chiens de chasse", bronze
  • Fanfareau et Brillador - deux chiens de chasse", bronze
  • Paire de cerfs", bronze

Au Chateau de Fontainebleau

A Genève

  • Charles II, Duc de Brunswick", bronze 1873

Contexte artistique

voir Sculpture française du XIXe siècle

Source partielle

The grove dictionnary of art, Jane Tuner, Oxford University Press 2002


Liens externes


Commons-logo.svg


  • Portail de la France au XIXe siècle Portail de la France au XIXe siècle
  • Portail de l’histoire de l’art Portail de l’histoire de l’art
Ce document provient de « Auguste Ca%C3%AFn ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Auguste Caïn de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Auguste Cain — Pour les articles homonymes, voir Cain. Auguste Nicolas Cain (Paris, 10 novembre 1821 Paris, 25 août 1894), est un sculpteur animalier français. Il est le père du peintre et écrivain Georges Cain, et de l homme de lettres et… …   Wikipédia en Français

  • Auguste Cain — Auguste Nicholas Cain (November 16, 1822 August 6, 1894) was a noted French sculptor in the Animaliers school, known for his portrayals of wild and domesticated animals.Cain was born in Paris, and studied under Rude, Guionnet, and Pierre Jules… …   Wikipedia

  • Rue Auguste-Cain — 14e arrt …   Wikipédia en Français

  • Cain —  Pour l’article homophone, voir Kane. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Cain (mot anglais pour désigner Caïn) peut désigner : Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Caïn — (spr. kaäng), Auguste Nicolas, franz. Bildhauer, geb. 16. Nov. 1822 in Paris, gest. daselbst 7. Aug. 1894, erlernte anfangs das Tischlerhandwerk, kam dadurch zur Holzschnitzerei, wurde Schüler von Rude und Guionnet und begann schon als solcher… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Caïn — (spr. kăäng), Auguste Nicolas, franz. Bildhauer, geb. 16. Nov. 1822 zu Paris, gest. das. 7. Aug. 1894; Hauptvertreter der Tierplastik in Frankreich …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Cain — Cain,   1) [kɛ̃], Auguste, französischer Bildhauer, * Paris 4. 11. 1822, ✝ ebenda 6. 8. 1894; Schüler von F. Rude, schuf unter dem Einfluss von A. L. Barye dramatisch bewegte Tierplastiken.    2) [keɪn], James M. (Mallahan), amerikanischer… …   Universal-Lexikon

  • Auguste-Nicolas Cain — Jardin des Tuileries, Paris Auguste Nicolas Caïn (* 4. November 1822 in Paris; † 6. August 1894 ebenda) war ein französischer Tierbildhauer und Medailleur. Caïn erlernte anfangs das Metzgerhandwerk, wurde dann aber Schüler des Holzbildhauers… …   Deutsch Wikipedia

  • Auguste-Nicolas Caïn — Tigre et crocodile, jardin des Tuileries, Paris Auguste Nicolas Caïn (* 4. November 1822 in Paris; † 6. August 1894 ebenda) war ein französischer Tierbildhauer und Medailleur. Caïn erlernte anfangs das Metzgerhandwerk, wurde dann aber Schüler …   Deutsch Wikipedia

  • Auguste Nicolas Cain — Jardin des Tuileries, Paris Auguste Nicolas Caïn (* 4. November 1822 in Paris; † 6. August 1894 ebenda) war ein französischer Tierbildhauer und Medailleur. Caïn erlernte anfangs das Metzgerhandwerk, wurde dann aber Schüler des Holzbildhauers… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”