Audrey Hepburn (Timbre)

Audrey Hepburn (timbre)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hepburn.
La série de cinq timbres émises par la poste allemande.
Une bobine de film de cinéma a remplacé la photographie d'Audrey Hepburn.
La carte des codes postaux allemands correspondant aux centres de tri.

Le timbre-poste à l'effigie de l'actrice Audrey Hepburn est un timbre commémoratif à surtaxe allemand, non émis en 2001. Cependant, il est devenu célèbre car trois exemplaires ont servi sur courrier.

Sommaire

Le projet d'émission

Ce timbre devait être émis le 11 octobre 2001 dans le cadre de la série de timbres à surtaxe « Für die Wohlfahrtspflege » (pour des soins assistés). Le thème était cette année-là les acteurs de cinéma du monde et ont figuré Charlie Chaplin, Jean Gabin, Greta Garbo et Marilyn Monroe. Ils sont représentés dans la scène d'un de leurs films.

Le ministère fédéral des Finances a obtenu les droits d'utilisation de ces images. Le fils d'Hepburn refusa l'utilisation d'une scène du film Diamants sur canapé de 1961, à cause de la cigarette que l'actrice tient à ses lèvres. Les autorités allemandes annulèrent l'émission de ce timbre. Deux feuilles de timbres (Briefmarkenbogen) ont été conservées dans les archives de la poste allemande et celle des archives pour la philatélie du musée des postes et télécommunications.

Les héritiers d'Ingrid Bergman ont eux aussi refusé l'émission d'un timbre utilisant une scène du film Casablanca. Ce timbre fut remplacé par un timbre représentant une pellicule .

Les exemplaires connus

Les quatre exemplaires connus sont oblitérés entre octobre 2003 et 2004.

Le premier exemplaire

Le premier exemplaire a été découvert par Werner Dürrschmidt, facteur de Leupoldsgrün, au début de l'année 2005. Lui-même philatéliste, il rachetait les enveloppes reçues par des entreprises allemandes. Dans un paquet d'une entreprise de Basse-Saxe, il a trouvé ce timbre qui ne lui était pas connu. Il est oblitéré du 14 octobre 2003 du centre de tri n°10 de Berlin.

Après avoir découvert l'histoire de l'émission annulée, un expert confirme l'authenticité du timbre et estime sa valeur à 20 000 euros. Rapidement médiatisé, le timbre est présenté publiquement le 5 janvier 2005 au musée postal Archiv für Philatelie, à Bonn.

Mis à prix 25 000 euros, il est vendu aux enchères chez Felzmann pour 53 000 euros sans les frais[1].

Le deuxième exemplaire

Le second exemplaire a été découvert par un collectionneur de 77 ans, Walter H. de Francfort-sur-le-Main. C'est suite à la médiatisation de l'exemplaire de Dürrschmidt qu'il retrouve ce timbre déjà rangé dans un classeur depuis son achat à Berlin, en novembre 2003. Il est oblitéré du 2 novembre 2003 du centre de tri n°12 de Berlin.

Le 1er juin 2005 à Wiesbaden, ce timbre a été vendu aux enchères par la maison Heinrich Köhler. Il a été emporté à 58 000 euros sans les frais pour une mise à prix de 20 000[1], par un acheteur d'Allemagne du sud. La maison Köhler a eu une querelle judiciaire avec les héritiers de l'actrice.

Le troisième exemplaire

Un collectionneur de Berlin-Brandebourg le découvre dans un paquet de timbres sur fragment d'un kilogramme. Il n'y prête guère attention jusqu'à la médiatisation des deux premiers exemplaires.

Ce timbre est une pièce particulière puisqu'il était situé en haut et à gauche d'une feuille et comprend les bords de coin de la feuille. Il est oblitéré du 11 février 2004 de Kleinmachnow (PLZ 14532), près de Potsdam, dans la zone de compétence du centre de tri postal n°14.

Il est vendu aux enchères le 7 octobre 2005 chez Ulrich Felzmann à Düsseldorf. Il y a été vendu 135 000 euros[1] à un investisseur financier de Korschenbroich, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

Le quatrième exemplaire

Un collectionneur de Rhénanie, trentenaire et ouvrier de la métallurgie[2], découvre cet exemplaire oblitéré dans un lot de timbres sur fragments d'enveloppes, sa partie droite marquée en partie par une flamme illustrée du 40e anniversaire d'une organisation[3]. Il est oblitéré de Berlin, du centre de tri postal n°13. La date n'est pas très lisible : seules les parties supérieures des chiffres ont marquées le timbre oblitéré au cours d'un des neuf premiers mois de 2004[2].

La maison Felzmann le met aux enchères au cours de l'exposition philatélique internationale IBRA, le 9 mai 2009 à Essen. Mis à prix 30 000 euros, il part à 60 000 euros[4].

Le cinquième exemplaire

Le cinquième exemplaire découvert comprend une toute petite partie d'une oblitération, insuffisante pour connaître sa date d'utilisation ou son lieu (« ...dorf » sont les seules lettres lisibles).

Le 26 mai 2009 à Berlin[1], il est mis aux enchères par la maison Schlegel[5] et part pour 67 000 euros[1].

Hypothèse

L'origine de ces deux timbres serait une utilisation ou une cession d'exemplaires par des hauts-fonctionnaires allemands. En effet, plusieurs hauts-fonctionnaires et ministres reçoivent en souvenir des exemplaires de chaque émission de timbre-poste. Cependant, en cas de problème (annulation de l'émission), ils doivent les rendre à la poste allemande. Dans le cas du timbre « Audrey Hepburn », trente exemplaires n'ont pas été rendus.

Un précédent de ce genre est connu en Allemagne de l'Ouest. En 1980, l'émission du timbre pour les Jeux olympiques de Moscou fut annulée puisque la République fédérale d'Allemagne boycottait ces Jeux. Mais le ministre des Postes, Kurt Gscheidle, ne rendit pas les exemplaires souvenirs et ils finirent sur du courrier expédié par sa femme et son fils. Neuf exemplaires ont ainsi été retrouvés.

Voir aussi

  • Carte des centres de tri postaux d'Allemagne.

Images des timbres

Sources de l'article

  • Jean-Louis Emmenegger, « Une Audrey en or », article paru dans l'Écho de la timbrologie n° 1787, juillet-août 2005, pages 72-73.

Notes et références

  1. a , b , c , d  et e « Un quatrième "Hepburn" mis en vente », Timbres magazine n°102, juin 2009, page 6.
  2. a  et b Julia Lee, « Labourer finds Hepburn rarity buried in humble collection », brève d'actualité publiée dans Stamp Magazine n°74-1, janvier 2008, page 8, avec photographie du timbre.
  3. « Fourth 'Hepburn' found », brève d'actualité publiée dans Gibbons Stamp Monthly n°38-7, décembre 2007, page 20, avec photographie du timbre.
  4. « Top hammer prices », bilan de la vente IBRA, site de Felzman, [vers mai 2009] ; page consultée le 27 juin 2009.
  5. Publicité de Schlegel reproduisant le timbre « Audrey Hepburn » paru dans Stamp Magazine n°75-5, mai 2009, page 15.
  • Portail de la philatélie Portail de la philatélie
Ce document provient de « Audrey Hepburn (timbre) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Audrey Hepburn (Timbre) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Audrey hepburn (timbre) — Pour les articles homonymes, voir Hepburn. La série de cinq timbres émises par la poste allemande …   Wikipédia en Français

  • Audrey Hepburn (timbre) — Pour les articles homonymes, voir Hepburn. La série de cinq timbres émises par la poste allemande …   Wikipédia en Français

  • Audrey hepburn — Audrey Hepburn (1929 1993) Audrey Hepburn dans le film Vacances Romaines (1953) Nom de naissance Audrey Kathleen Ruston Naissance …   Wikipédia en Français

  • Audrey Hepburn — Pour les articles homonymes, voir Hepburn. Audrey Hepburn …   Wikipédia en Français

  • Timbre non emis — Timbre non émis Le 40 centimes bleu, premier timbre non émis de France. L impression a été interrompue, la couleur bleu ayant été affectée au 20 c en janvier 1849. Les timbres non émis sont des timbres imprimés en quantité, mais que l on a… …   Wikipédia en Français

  • Timbre non émis — Le 40 centimes bleu, premier timbre non émis de France. L impression a été interrompue, la couleur bleu ayant été affectée au 20 c en janvier 1849. Les timbres non émis sont des timbres imprimés en quantité, mais que l on a renoncé à émettre pour …   Wikipédia en Français

  • Charade (film, 1963) — Pour les articles homonymes, voir Charade (homonymie). Charade …   Wikipédia en Français

  • Charade (Film, 1963) — Pour les articles homonymes, voir Charade (homonymie). Charade …   Wikipédia en Français

  • John Herndon Mercer — Johnny Mercer  Ne doit pas être confondu avec John Mercer. John Herndon Mercer ou Johnny Mercer (18 novembre 1909 – 25 juin 1976) est un auteur compositeur et interprète américain. Il fut un chanteur populaire aussi bien… …   Wikipédia en Français

  • Johnny Mercer —  Ne doit pas être confondu avec John Mercer. Johnny Mercer, New York, autour d …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”