Audi quattro Sport

Audi quattro Sport

L'Audi quattro Sport est une évolution de l'Audi quattro, voiture sur laquelle Walter Röhrl et Michèle Mouton auront de bons résultats en rallyes. Par rapport au coupé quattro, cette version est raccourcie d'une trentaine de centimètres.

Elle est équipée du 5 cylindres 2,2l turbo de 306 ch, la structure est allégée de 300 kg grâce au châssis raccourci mais aussi à l'emploi de kevlar pour certains éléments de la carrosserie. Dotée d'une finition exceptionnelle pour une voiture d'homologation du Groupe B, elle a aussi des performances impressionnantes pour l'époque : 0-100 km/h en 4,9 s, 259 km/h en pointe et 1000 m départ arrêté en 24 s. Fabriquée à la main et essayée avant d'être livrée à son propriétaire, elle sort en série limitée (214 produites en comptant les versions de rallye) au catalogue de 1983 à 1986 pour la somme de 750 000 FF.

À la fin du groupe B, en 1987, Audi Sport l'engage à la course du Pikes Peak avec comme pilote Walter Rohrl. Audi pousse le moteur jusqu'à 700 ch et remporte la victoire.

Une Audi quattro S1

Sommaire

Quattro S1 Pikes Peak 1987

Ce modèle est un quattro S1 modifié spécialement pour la course de Pikes Peak. Ce véhicule est le même S1 que celui utilisé par Bobby Unser Sr, un an auparavant. Il n'a été utilisé que pour ces deux courses de Pikes Peak. L'identification officielle de ce S1 est : IN-YC 64. Il a été enregistré le 23 avril 1986. Son numéro de châssis est le 85 ZGA 905 020.

Extérieurement, ce véhicule se différencie du S1 par ses ailerons avant et arrière imposants (les derniers modèles de S1 possédaient un aileron arrière équivalent). Ces ailerons permettent d'obtenir un maximum d'appui au sol, surtout à l'avant, car le moteur développe 598 ch et la voiture a tendance se cabrer. Cette course se déroule sur un chemin et non sur asphalte, qui de plus est incliné. Les conditions d'appui sont ainsi particulières à cette course, où beaucoup de véhicules sont dotés d'ailerons imposants.

Intérieurement, la voiture a été allégée au maximum (les portes sont en fibre de verre). Le moteur développe 598 ch pour un couple de 670 Nm à 5500 tr/min, contre 476 ch pour un S1. Cette puissance est utilisée pour fournir une puissance et une reprise importantes.

Caractéristiques de la quattro S1 Pikes Peak

Dimensions

  • Longueur / largeur / hauteur : 4240 / 1860 / 1344 mm (166,93 / 73,23 / 52,91")
  • Passage de roue : 2224 mm (87,56")
  • Trace avant / arrière : 1465 / 1502 mm (57,68 / 59,13")
  • Poids : 1000 kg

Moteur

  • 5 cylindres en ligne en aluminium, doté d'un turbocompresseur
  • Installé en longueur à l'avant, incliné à 27° 30 sur la droite
  • Cylindrée : 2110 cm3 (128,71 ci) (x1,4 facteur turbo = 2954 cm3)
  • Alésage / course : 79,5 x 85 mm (3,13 x 3,35")
  • Soupapes : 4 soupapes par cylindre ; configuration en V
  • Puissance : 598 ch (440 kw) à 8000 tr/min
  • Couple : 670 Nm (435 ft/lb) à 5500 tr/min
  • Type de turbo : Turbo KKK avec intercooler
  • Gestion d'essence : injection d'essence Bosch Motronic
  • Allumage électronique Bosch générateur et carte programmée
  • Bougies : Bosch avec des électrodes en platine
  • Lubrification : carter sec, huile synthétique Alpha de Texaco

Transmission

  • Permanente, 4 roues motrices (quattro)
  • Embrayage : sec à double plateau
  • Boîte de vitesses : 6 vitesses manuelles synchronisées
  • Différentiel central Torsen

Suspension

  • suspension indépendante avant et arrière McPherson

Direction

  • Direction assistée, ratio 13:1
  • Roulement de direction : roulement à billes angulaire SKF

Pneus

  • Jantes 16"
  • 16/68x16 Michelin (cailloux)
  • 16/64x16 Michelin (tarmac)

Système de freinage

  • Double circuit hydraulique
  • Disques ventilés (11,96" dia.x1.10" avant / 11,02" dia.x1.00" arrière) étriers en aluminium
  • Balance de freinage ajustable continuellement par le pilote
  • Refroidissement par air frais et pulvérisation d'eau

Équipements de sécurité

  • Cage en acier renforcé
  • Ceinture de sécurité 6 points
  • Sièges : carcasses en fibres de carbone, composants en kevlar
  • Réservoir de sécurité 90 litres au standard FISA, huile 12 litres, liquide de refroidissement 11 litres

Audi à Pikes Peak

La course automobile de Pikes Peak est emblématique de la catégorie reine de l'épreuve, les Open Wheel, qui sont des monoplaces équipées de V8 gonflés.

En 1981, la Direction de course décide d'ouvrir l'épreuve aux voitures de rallyes en créant la catégorie Open Rally. Audi profite de l'occasion pour tenter de soutenir sa gamme commerciale en prouvant l'efficacité de ses voitures face à la meilleure opposition qui soit.

En 1982, une Audi quattro est confiée à John Buffum, d'Audi of America, pour mener la première campagne. Il s'impose deux fois, en 1982 et 1983, dans la division Open Rally.

En 1984 c'est à Michèle Mouton qu'une quattro est confiée. Elle prend la tête de sa catégorie mais ne parvient pas à s'imposer au classement général ; elle décroche la seconde place sur le podium. Les américains lui prodiguent des encouragements et lui proposent de revenir l'année suivante. Elle s'attaque à nouveau au record de la piste en 1985.

Aux essais, il lui est reproché d'avoir chauffé ses pneus avant de s'élancer, comme il est d'usage en rallye. Elle signe les meilleurs temps des essais.

Le jour de la course, elle part en dernière position (meilleurs essais) dans sa Sport quattro et remporte la course, établissant un nouveau record avec 11 min 25 s 39, améliorant le temps précédent de 13 secondes. Michèle Mouton établit ainsi une triple performance : record de la piste, 1re victoire d'un non américain dans cette compétition et 1re victoire d'une femme pilote.

Audi, pour la campagne suivante en 1986, confie sa voiture à l'américain Bobby Unser, déjà 8 fois vainqueur de cette épreuve et 3 fois vainqueur des 500 miles d'Indianapolis. À bord de la Sport quattro S1, il remporte la victoire ainsi que le record de la montée en 11 min 09 s 22, soit 16 secondes de moins que Michèle Mouton l'année précédente.

  • Portail de l’automobile Portail de l’automobile
  • Portail du sport automobile Portail du sport automobile
Ce document provient de « Audi quattro Sport ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Audi quattro Sport de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Audi Quattro Sport — L Audi quattro Sport est une évolution de l Audi quattro, voiture sur laquelle Walter Röhrl et Michèle Mouton auront de bons résultats en rallyes. Par rapport au coupé quattro, cette version est raccourcie d une trentaine de centimètres. Elle est …   Wikipédia en Français

  • Audi Quattro (compétition) — Sommaire 1 Championnat du monde des rallyes 2 Genèse 3 Quattro Groupe 4 4 Quattro A1 5 Quattro A2 …   Wikipédia en Français

  • Audi Quattro — Hersteller: Audi Produktionszeitraum: 1980–1991 Klasse: Sportcoupé …   Deutsch Wikipedia

  • Audi quattro — Audi Audi quattro (1980–1982) quattro Hersteller: Audi Produktionszeitraum: 198 …   Deutsch Wikipedia

  • Audi Quattro S1 — Audi Sport Quattro S1 …   Википедия

  • Audi quattro spyder — Hersteller: Audi AG, Ingolstadt Produktionszeitraum: 1991 …   Deutsch Wikipedia

  • Audi Quattro — Infobox Automobile name = Audi Quattro manufacturer = Audi AG parent company = Volkswagen Audi Group aka = Quattro , Ur Quattro production = 1980–1991 assembly = Ingolstadt (N2 assembly line), Germany successor = Audi S2 class = Coupé, rally car… …   Wikipedia

  • Audi Quattro — Article connexe : Audi Coupé GT. Audi Quattro modifier  …   Wikipédia en Français

  • Audi Quattro — Статью о системе полного привода Audi, см. quattro Audi Quattro …   Википедия

  • Audi — 48° 47′ 00″ N 11° 25′ 05″ E / 48.7833, 11.418 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”