Auby

50° 24′ 57″ N 3° 03′ 18″ E / 50.4158333333, 3.055

Auby
Place d'Auby.
Place d'Auby.
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Arrondissement Douai
Canton Douai-Nord-Est
Code commune 59028
Code postal 59950
Maire
Mandat en cours
Freddy Kaczmarek (PCF)
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Douaisis
Démographie
Population 7 752 hab. (2011)
Densité 1 089 hab./km²
Gentilé Aubygeois
Géographie
Coordonnées 50° 24′ 57″ Nord
       3° 03′ 18″ Est
/ 50.4158333333, 3.055
Altitudes mini. 18 m — maxi. 32 m
Superficie 7,12 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Auby est une commune française, située dans le département du Nord (59) et la région Nord-Pas-de-Calais. La Compagnie des mines de l'Escarpelle a ouvert au XXe siècle sa fosse no 8.

Les Asturies.
Les Asturies, insérées dans le milieu urbain
Les Asturies.
Église paroissiale Notre-Dame-de-la-Visitation.

Sommaire

Géographie

Situation

La commune d'Auby est située à l'ouest du département du Nord, à la frontière du Pas-de-Calais. La commune est au centre du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais et est traversée par le canal de la Deûle. Rattachée au canton de Douai-Nord-Est et à l'arrondissement de Douai, Auby est orthodromiquement située à 6 kilomètres au nord de Douai, à 16 kilomètres à l'est de Lens, à 23 kilomètres au sud de Lille et à 34 kilomètres à l'ouest de Valenciennes[1].

La commune d'Auby est située dans une plaine basse, presque au pied du coteau de Pévèle. C'est dans cette partie de l'ancienne Pévèle que s'étend la commune.

Communes limitrophes

Auby compte six communes limitrophes (Leforest, Raimbeaucourt, Roost-Warendin, Flers-en-Escrebieux, Courcelles-lès-Lens et Evin-Malmaison). Les trois communes au nord-ouest d'Auby sont situées dans le Pas-de-Calais et tout le sud de la commune jouxte Flers-en-Escrebieux.

Transport

L'accès à la ville se fait principalement par la D120 qui traverse la ville. L'autoroute A21 (LensValenciennes) se trouve également aux abords de la ville. Auby est également desservie par la ligne 4 (Auby Bon Air ↔ Douai École des Mines) du réseau Evéole. La ville sera desservie d'ici quelques années par la ligne D du tram Evéole. Auby est également à proximité des gares de Leforest (62) et de Pont-de-la-Deûle (59).

Un projet de contournement d'Auby est en cours de réalisation afin de réduire le passage des camions en créant une route de la Zone Industrielle des Prés Loribes à la rue Jean-Jacques Rousseau et ainsi construire un nouvel ouvrage d'art en remplacement de l'actuel Pont d'Auby vieillissant. Ce projet a été abandonné par le Conseil Général du Nord.

Le Pont d'Auby sera alors changé par un nouvel ouvrage d'art, au même endroit où il se situe actuellement. Celui-ci sera rehaussé de 25 cm et sera plus large pour une circulation plus aisée. Les travaux, alors prévus pour l'été 2011, sont reportés à l'été 2012.

Histoire

On trouve depuis le XIIe siècle assez souvent le nom d'Auby, mais avec des orthographes variées. Ces formes varient suivant les époques, mais aussi suivant les individus. En 1143, Albi, dans un cartulaire de l'Abbaye de Marchiennes. En 1241, Albieum dans le premier cartulaire d'Artois. En 1248, Aubi, dans une information judiciaire du Comte de Flandre. En 1323 Obies dans le troisième cartulaire d'Artois.

Il faut d'abord retenir qu'en ces temps-là, il n'y avait pas d'orthographe. Par exemple, dans une requête adressée par les gens du pays au lieutenant général de la gouvernance en février 1668 on trouve écrit Auby et dans sa réponse le lieutenant général a écrit Oby.

Le nom de la ville signifie "Domaine d'Albius".

Avant 1789, la commune d'Auby fait partie de la province d'Artois, comme tout le canton ouest de Douai sauf Raimbeaucourt et Râches. En 1790, lors de la formation des départements, elle est rattachée à l'arrondissement de Douai et ensuite au département du Nord dont Douai fut le chef-lieu jusqu'en 1804.

Urbanisme

Quartiers

La commune d'Auby est composée de plusieurs quartiers :

  • Les Asturies : Ancien quartier de la Compagnie royale asturienne des Mines (devenue par la suite Vieille-Montagne, Union Minière, Umicore et aujourd'hui Nyrstar) ;
  • Le Bon-Air : Ancien quartier des mineurs mais aussi des Engrais d'Auby, de la Cokerie, de la Société Lorraine de Carbonisation et de la Potasserie ;
  • La Vallée : L'entrée de la fosse 8 d'Auby se trouve rue Francisco Ferrer et quartier HLM construit dans les années 1970.
  • Le Champ Fromentin/Cité du Moulin : là où se trouvait un ancien moulin, toujours présent, mais en ruine. La Cité du Moulin est une ancienne cité minière alors que le Champ Fromentin est un quartier résidentiel du début des années 1980 ;
  • Le Grand Marais : Quartier résidentiel ;
  • Le Centre Ville : Quartier regroupant la Place de la République et la Départementale 120, représenté par les rues du Général de Gaulle, Léon Blum et Jean Jaurès. Il s'agit du quartier où se trouvent tous les commerces (Alimentation, PTT, pharmacies...) et les services publics (Mairie, CCAS, Médiathèque, Maison de Services, Centres sociaux).

Environnement

Auby est située au coeur d'un bassin minier et industriel qui a connu des séquelles de guerre lors des deux Guerres mondiales. La commune abrite un important site industriel métallurgique (Usine Les Asturies) appartenant au groupe Umicore France qui produit essentiellement du zinc et du cadmium. Cette zone fait l'objet de requalifications environnementales depuis les années 1980, avec l'EPF (établissement public foncier).
En particulier le terrain de dépôt d'Auby n° 80 de VNF fait l'objet en 2009 d'importants travaux de restauration paysagère. Ce bassin a reçu dans les années 1970 des sédiments prélevés dans la gare d'eau de Courcelles-les-Lens. Ces sédiments étaient très pollués, notamment par du plomb et du zinc.

Ce site étant classée SEVESO, il est fort probable que la rue Jean-JAcques Rousseau, longeant le site, soit totalement fermée à la circulation (que ce soit piétons, automobilistes et cyclistes) d'ici 2012 et ainsi priver les habitants du quartier des Asturies de rejoindre le Centre-Ville

Auby a fait l'objet d'une AEU (Analyse environnementale urbaine) dans le cadre de son PLU (Plan local d'urbanisme)

Travaux en cours

  • Rénovation et agrandissement du Château (Rue Léon Blum). Le nouvel Hôtel de Ville est ouvert depuis Novembre 2011 ;
  • Construction de l'Ilôt Béguinage (Rue Paul Bert derrière l'ancienne Mairie) ;
  • Rénovation du Groupe Scolaire des Asturies ;
  • Construction de logements individuels en remplacement de la barre HLM de la Résidence du Centre.

Population et société

Démographie

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants depuis 1793 est connue à travers les recensements de la population effectués à Auby depuis cette date :

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 709 762 886 887 968 953 980 1 020 1 092
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 1 092 1 177 1 253 1 385 2 049 2 410 2 277 2 364 2 685
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 3 048 3 445 4 462 4 745 6 930 7 506 7 165 7 227 8 579
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
Population 9 007 9 090 8 954 8 630 8 442 7 962 7 747 7 708 7 646
Notes, sources, ...
Sources - Nombre retenu jusque 1962 : base Cassini de l'EHESS[2] et à partir de 1968 : Insee (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[3],[4],[5]

Pyramide des âges

Pyramide des âges à Auby en 2007 en pourcentage[6].
Hommes Classe d'âge Femmes
0,1 
90 ans ou +
0,8 
6,3 
75 à 89 ans
10,3 
10,0 
60 à 74 ans
13,5 
20,5 
45 à 59 ans
18,8 
19,6 
30 à 44 ans
18,2 
20,0 
15 à 29 ans
19,0 
23,5 
0 à 14 ans
19,4 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[7].
Hommes Classe d'âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Santé

Cultes

Sports

Administration et politique

Administration

Auby dans son canton et son arrondissement
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
    Benoît Facomprez    
    Joachim Facomprez    
    François Cogez    
    Pierre Joseph Facomprez    
    Cassiodore Courtecuisse    
    Delattre    
    Augustin Reutier    
    Bénoni Courtecuisse    
    François Dubois    
    Bénoni Demonchy    
1835 1873 Alexandre Moguez    
    Louis Bouche    
    Alexandre Delaunay    
    Henri Wilfert    
    Léon Courtecuisse    
    Alfred Delaunay    
    François Facomprez    
    Casimir Gasiorowski    
    Jean Facompré    
    Henri Kints    
    Voltaire Collart    
    Charles Dennetière    
    Alexandre Dubois    
  1971 Robert Cappelaere    
1971 2001 Aldebert Valette PCF Professeur des collèges,
Conseiller général du Canton de Douai-Nord-Est (1985-2004)
2001 en cours Freddy Kaczmarek PCF Député suppléant de la 16ème circonscription du Nord,
Ancien Président du Réseau Évéole
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Jumelages

Culture locale et patrimoine

Héraldique

Blason de la ville d'Auby (59) Nord-France.svg

Les armes d'Auby se blasonnent ainsi : « Ecartelé aux 1 et 4, d'argent à l'aigle éployée de sable, becquée et membrée de gueules ; aux 2 et 3, contre-écartelé d'or et de sable. »

Lieux et monuments

  • Château d'Auby : du XVIIIe siècle dont la plus ancienne propriétaire connue reste la marquise de Leyde, Dame du Forest et d'Auby ; puis le Sieur Plaisant, trésorier de la ville de Douai ; Simon de Maibelle, professeur de droit à l'Université de Douai qui se maria avec la fille de Mr Plaisant, Auguste Dubois, intendant militaire qui assura la rénovation de l'édifice dans les années 1854-1857 pour lui donner son état actuel. Ce château revint à la famille Cardon de Montigny suite au décès d'Auguste Dubois en 1875 et fut racheté en 1921 par les Houillères Nationales lors d'une vente promulguée par le tribunal civil de Bernay suite à la liquidation de la succession de Monsieur Norbert Cardon de Montigny, les Houillères le transformèrent alors en centre d'apprentissage pour Galibots mineurs. En 1968, la municipalité d'Auby en fit l'acquisition, il accueillit successivement des salles de classes, une cantine scolaire, une bibliothèque qui fut transformée en médiathèque en 1989. L'ancienne bibliothèque a été incendiée lors des émeutes des banlieues en 2005. Le château est constitué d'une partie centrale de médiocre apparence à laquelle sont flanquées deux ailes de style espagnol bâtard flanquées de tourelles décoratives. Son parc et ses jardins sont vastes (actuel parc du Château)et une ferme composait ses annexes
  • Kiosque à musique du début du XXe siècle construit en 1921 sur les vestiges de l'ancien parc du Château dit « Laloux » démantelé sur décision du conseil municipal lors des réflexions sur le devenir de cet immense espace situé en centre ville et laissé en ruine par les occupants. Ce château dont il est fait mention au XVIIIe siècle aurait été construit par le Chevalier Reytier Bailli d'Auby dont la lignée occupa jusqu'en 1830 le bâtiment dont il ne subsiste aucun élément. C'est dans cette propriété que fut installée en 1811 la toute première sucrerie utilisant la betterave suivant un procédé instauré par le Docteur Reytier Membre de la société horticole de Douai
  • Église paroissiale Notre-Dame-de-la-Visitation de 1967 construite sur l'emplacement d'un édifice datant de 1875, profondément remanié après les dégâts de la Première Guerre mondiale notamment pour son clocher entièrement reconstruit en 1921. En 1957, les affaissements miniers eurent raison de la partie arrière du chœur qui s'effondra totalement. Une église provisoire en bois fut reconstruite à proximité.
  • Chapelle Saint Joseph du XIXe siècle, au quartier des Asturies.
  • Ancien moulin à grain du XVIIIe siècle à l’entrée de la ville (en venant de Flers-en-Escrebieux) détruit avant 1914.
  • Chapelle du XIXe siècle, comme le prouve la date de 1856 inscrite sur le porche, construite par Auguste Dubois, intendant militaire et époux de Madame Léocadie Bouziers d'Estouilly, propriétaire avant la baronne de Montigny. Cette chapelle est dédiée à Notre-Dame-de-Bonsecours et a été édifiée sur une crypte qui devait accueillir primitivement la dépouille d'Auguste Dubois mais il n'en fut rien.
  • Pont du canal de la Deule

Manifestation ou fêtes

  • Février : carnaval d'Auby avec la célèbre cérémonie des Cacheux ;
  • Mai : brocante, fête foraine ;
  • 13 et 14 juillet : Embrasement de la place de la République, retraite aux flambeaux, pique-nique républicain, feu d’artifice ;
  • Fin juillet/début août : Auby Plage (parking de la Piscine, rue Alexandre-Dubois) ;
  • 2 septembre : Libération de la Commune d’Auby ;
  • Septembre : Brocante, fête foraine ;
  • Décembre : marché de Noël (parvis de l’Église ou place de la République).

Les géants

  • Eric représentant Eric Camart, patissier local ;
  • Zin-zinc symbolisant la Métallurgie et la société NYRSTAR ;

² Alphonse et Zulma construits primitivement en Osier dans les années 1980 puis en aluminium sur une idée de Gérard Laurent voulant rendre hommage à la corporation des mineurs

  • Merdouille ;sur une idée des parents d"élèves du centre
  • Jean-Michel représentant Jean-Michel BLERVAQUE ancien compagnon de la troupe de Cacheux d'Auby disparu tragiquement.

Personnalités liées à la commune

Notes et références

  1. Calcul de l'orthodromie entre Auby et les autres communes sur lion1906.com. Consulté le 23 février 2011
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 24 juillet 2010
  3. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 24 juillet 2010
  4. Recensement de la population au 1er janvier 2006 sur Insee. Consulté le 24 juillet 2010
  5. Recensement de la population au 1er janvier 2008 sur Insee. Consulté le 8 février 2011
  6. Evolution et structure de la population à Auby en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 24 juillet 2010
  7. Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 24 juillet 2010

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Auby de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Auby — Saltar a navegación, búsqueda Auby País …   Wikipedia Español

  • Auby — is a commune in the Nord department in northern France. It is 5 km north of the centre of Douai …   Wikipedia

  • Auby — Original name in latin Auby Name in other language Auby, Auby lez Douai State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 50.41457 latitude 3.05396 altitude 27 Population 7836 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Auby au top — (Bertrix,Бельгия) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: rue des Ruelles, 38 Auby su …   Каталог отелей

  • Auby-sur-Semois — Auby sur Semois …   Wikipédia en Français

  • Compagnie des mines de l'Escarpelle — Création 4 février 1847 Dates clés 1850 : début de l extraction à la fosse no 1. 27 novembre 1850 : décret accor …   Wikipédia en Français

  • Terrils du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais — Dans le Bassin minier du Nord Pas de Calais, 340 terrils sont recensés. En 1969, les Houillères du Bassin Nord Pas de Calais ont attribué un numéro à chaque site dans le but de référencer ces terrils et de les exploiter. Les terrils sont… …   Wikipédia en Français

  • Fosse n° 8 des mines de l'Escarpelle — Fosse no 8 des mines de l Escarpelle dite Port Arthur Le chevalement du puits no 8, de 1958 à 1968 …   Wikipédia en Français

  • Cugnon — L’église Saint Remy (1780) …   Wikipédia en Français

  • Cugnon - Village de Gaume - — Cugnon   Cugnon …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”