Aubrey II de Vere
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aubrey de Vere.
Donjon du château d'Hedingham

Aubrey (II) de Vere (entre 1080 et 108515 mai 1141), lord de Castle Hedingham, fut un noble et un important administrateur anglo-normand de la fin du règne d'Henri Ier (1100-1135) et des premières années du règne Étienne d'Angleterre (1135-1154).

Sommaire

Biographie

Il est le fils d'Aubrey (I) de Vere († vers 1112) et de Béatrice. La famille est probablement originaire de Ver (Manche), au sud de Coutances. Il hérite de la petite baronnie de Castle Hedingham (29 manors). Il augmente considérablement son patrimoine, principalement en devenant le vassal de tenants en chef.

Il commence probablement sa carrière dans l'administration en étant le chambellan royal[1]. Il est possible qu'il ait hérité cet office de son père. Au début des années 1120 il est shérif d'Essex, et vers la fin de cette décennie, shérif de Londres et du Middlesex[1]. Henri Ier lui fait une parfaite confiance, en lui donnant la charge de co-shérif, avec Richard Basset, de onze comtés en 1129-1130[1]. Il est probable que les deux hommes sont nommés à cette situation sans précédent, afin de collecter des dettes et d'uniformiser la gestion des fermages administrés par les shérifs de ces comtés[1].

Autre signe de la faveur royale, bien qu'il soit frappé par de lourdes amendes, celles-ci ne sont jamais collectées[1]. En 1133, le roi lui accorde la charge héréditaire de chambellan d'Angleterre[1]. L'office reste dans la famille de Vere jusqu'en 1703. Il est aussi juge royal (justicier) itinérant dans toute l'Angleterre. Il est décrit par Guillaume de Malmesbury comme un homme de loi habile[1].

À l'accession d'Étienne d'Angleterre en 1135, il lui fait allégeance, et continue probablement à servir comme juge itinérant. Quand Étienne est convoqué par un concile ecclésiastique après l'arrestation de l'évêque Roger de Salisbury et de ses neveux les évêques d'Ely et de Lincoln, Aubrey de Vere y est envoyé comme avocat[1].

Il fonde la cellule bénédictine de Saint-Melaine de Rennes à Hatfield Broadoak (Essex) et patronne la fondation familiale, le prieuré bénédictin de Earls Colne (Essex).

Il est tué pendant des émeutes à Londres, le 15 mai 1141, peut-être en aidant son beau-fils Geoffrey de Mandeville, 1er comte d'Essex à pacifier la ville pour préparer la venue de Mathilde l'Emperesse[1]. Il semble que durant sa carrière d'administrateur, il ait accumulé un trésor considérable, ce qui permet à son fils Aubrey de Vere († 1194), créé comte d'Oxford en 1142, de jouer un rôle prééminent en Angleterre sous les règnes d'Étienne puis d'Henri II[1].

Famille et descendance

Il épouse Alice († vers 1163), fille de Gilbert de Clare. Ils ont neuf enfants :

  • Rohaise, épouse Geoffrey de Mandeville († 1144), 1er comte d'Essex, puis Payn de Beauchamp ;
  • Aubrey de Vere († 1194), créé comte d'Oxford en 1142
  • Geoffrey († 1170), lord d'Oswestry et Clun en droit de sa femme Isabelle de Say, et durant la minorité de son beau-fils Guillaume FitzAlain, shérif du Shropshire ;
  • Robert († ap. 1176), hérite du fief paternel dans le Northamptonshire. Il épouse Margaret, fille de Baudouin de Clare ;
  • Guillaume († 1198), devient évêque d'Hereford en 1186 ;
  • Gilbert, prieur de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem en Angleterre ;
  • Adelisa († ap. 1185), épouse Robert d'Essex, lord de Rayleigh, puis Roger FitzRichard, lord de Warkworth ;
  • Juliane († ap. 1185), épouse Hugues Bigot, 1er comte de Norfolk, puis après avoir divorcé, Walkelin de Maminot ;
  • une fille non nommée, épouse Roger de Raimes, lord de Rayne (Essex).

Voir aussi

Articles connexes

  • Famille de Vere

Notes et références

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j RáGena C. DeAragon, « Vere, Aubrey (II) de (d. 1141) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, online edition, Oct 2007.

Sources

  • RáGena C. DeAragon, « Vere, Aubrey (II) de (d. 1141) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, Sept 2004; online edition, Oct 2007. Accédé en novembre 2008.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aubrey II de Vere de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aubrey II. de Vere — (lat. Alberic[us] de Ver, * um 1080; † 1141) war der älteste überlebende Sohn von Aubrey I. de Vere, der mit Wilhelm dem Eroberer 1066 nach England gekommen war. Aubrey II. diente als Sheriff in zahlreichen Grafschaften und als Justiciar unter… …   Deutsch Wikipedia

  • De Vere (Familie) — Die Familie de Vere stammte ursprünglich aus Ver sur Mer in der Normandie und kam mit Wilhelm der Eroberer im Jahr 1066 nach England. Ihr Stammsitz wurde Hedingham Castle in Essex. Im Jahr 1142 wurde Aubrey III. de Vere von Königin Mathilda zum… …   Deutsch Wikipedia

  • Aubrey de Vere I — Aubrey (Albericus) de Vere (died circa 1112) was a tenant in chief of William the Conqueror in 1086 and also vassal to Geoffrey de Montbray, bishop of Coutances and to Count Alan, lord of Richmond. A much later source named his father as… …   Wikipedia

  • Aubrey De Vere — may be:* Aubrey de Vere I (d. circa 1112) * Aubrey de Vere II (d. May 1141), master chamberlain of England * Aubrey de Vere III (d. Dec. 1194), first earl of Oxford * Aubrey de Vere IV (d. Oct. 1214), second earl of Oxford * Aubrey de Vere, 10th… …   Wikipedia

  • De Vere — may refer to: Surname Aubrey de Vere II (died c. 1112) and his descendants the de Vere family, 20 of whom who held the title of Earl of Oxford in succession, until 1703 Cecil Valentine De Vere, chess player Edward de Vere, 17th Earl of Oxford,… …   Wikipedia

  • Aubrey de Vere (10e comte d'Oxford) — Pour les articles homonymes, voir Aubrey de Vere. Aubrey de Vere (1338/40[1] – 15 février 1400), 10e comte d Oxford, fut un important baron du règne de Richard II d Angleterre[1] …   Wikipédia en Français

  • Aubrey de Vere —  Cette page d’homonymie répertorie différentes personnes partageant un même nom. Aubrey de Vere peut se référer à plusieurs personnes : Aubrey de Vere (I) († vers 1112) ; Aubrey de Vere (II) († 1141), maître chambellan d Angleterre …   Wikipédia en Français

  • Aubrey de Vere II — (c. 1080 1141) was also known as Alberic [us] de Ver . He was the second of that name in post Norman Conquest England, being the eldest surviving son of Alberic or Aubrey de Vere who had followed William the Conqueror to England in or after 1066 …   Wikipedia

  • Aubrey de Vere, 1st Earl of Oxford — Aubrey de Vere III (c. 1115 Dec. 1194) was created Earl of Oxford by the empress Matilda in July 1141. He had inherited the barony of Hedingham on the death of his father Aubrey de Vere II in May 1141, when he was already Count of Guînes by right …   Wikipedia

  • Aubrey de Vere, 20th Earl of Oxford — Aubrey de Vere, 20th Earl of Oxford, KG, PC, (1627 – 12 March 1703) was the son of the Robert de Vere, 19th Earl of Oxford and his wife Beatrix van Hemmend. On 12 April 1647, he married Hon. Anne Bayning, a daughter of the 2nd Viscount Bayning.… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”