Aubrac (Race Bovine)

Aubrac (race bovine)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aubrac (homonymie).
AUBRAC icône vache
Vache aubrac 1.jpg

Région d’origine
Région sud du Massif central en France
Caractéristiques
Taille Moyenne
Robe Unie fauve
Autre
Diffusion Régionale
Utilisation Mixte

L’aubrac est une race bovine française.

Sommaire

Histoire

Cette race fait partie de la branche fauve du rameau brun. Elle est la descendante d'une race venue d'Afrique du Nord et arrivée en Espagne puis dans le sud-ouest de la France avec les Arabes. Elle existe depuis très longtemps sur le plateau de l'Aubrac où les rudes conditions climatiques lui ont forgé une réputation de rusticité. Les premières traces de son élevage remontent au XVIIe siècle : les moines bénédictins d'Aubrac commencèrent à mener une gestion rationnelle de leur troupeau. À la Révolution, les biens de clergé sont vendus. Après une période où chaque éleveur gère individuellement son troupeau, une réelle dynamique commune naît de la création de la Société d'agriculture de l'Aveyron en 1840. Des concours sont organisés, et une sélection s'opère vers un standard de race bien défini. Ces efforts aboutissent en 1893, avec la création du registre généalogique (herd-book) L'effectif est alors très important, autour de 300 000 têtes de bétail. La sélection porte alors sur la capacité laitière des vaches pour la fabrication du fromage Laguiole et de beurre. Élevé en étable l'hiver, le troupeau transhume l'été sur le plateau. Là, les vaches donnent un lait riche et parfumé qui sert à élaborer un fromage dans les burons. Les mâles alimentent un marché florissant de dressage de bœufs de travail. Après 1945, les effectifs déclinent : le fromage est produit à partir de races plus productives (brune, holstein, ...), les burons sont abandonnés et la mécanisation remplace les attelages. Les effectifs tombent alors à 55 000 têtes, dont seulement 2 500 sont inscrites.
Le renouveau viendra dans les années 1960 à 80, avec la reconversion des vaches de laitières à allaitantes et production de veaux. Le cheptel français actuel de race aubrac s’élève à environ 140 000 vaches mères[1], dont 35 000 vaches et 1 600 taureaux inscrits[2].

Morphologie

Elle porte une robe fauve. La peau est noire, ce qui est visible aux naseaux et autour des yeux. L'encolure des taureaux est plus sombre, comme les extrémités (oreilles, bas des pattes et queue). Les cornes sont blanches à l’extrémité noire. Les sabots sont noirs et durs.
C’est une vache de moyen format (1,30 m de hauteur au garrot et 550 à 650 kg pour les femelles et 1,40 m et 950 kg pour les mâles).

Aptitudes

C'est une ancienne race mixte devenue allaitante. La race est rustique, façonnée par sa montagne, entre 1 000 et 1 500 m d'altitude : onglons durs, aptitude à la marche, résistance aux amplitudes thermiques courtes, vie en plein air en système extensif, résistance à l'humidité des tourbières naturelles de l'Aubrac.
La vache est fertile, vèle avec facilité, même avec un croisement avec un taureau à viande. Elle a une bonne longévité : il n'est pas rare d'en trouver de plus de onze ans. En plus de tout cela, cette race se montre productive en élevage intensif.

Ses qualités reconnues lui ont permis d'essaimer dans toute la région. (Aveyron, Lozère, Cantal, Haute-Loire), mais elle présente des aptitudes à des milieux autres que celui de son origine : adaptation à la chaleur et à la sécheresse, à une alimentation pauvre et résistance au trypanosome. Plusieurs races françaises ont été exportées en Guyane française, en milieu chaud et humide, mais seule l'aubrac s'y est montrée rentable. Elle a aussi été exportée dans plusieurs autres pays, notamment en Irlande, Russie et aux États-Unis. En France, elle est apparue dans la garrigue languedocienne, pour l'entretien de l'espace rural en remplacement du mouton, dans le but de produire une viande mieux valorisée.

Schéma de sélection

Sélectionnée à l’origine pour le travail et la production laitière, elle a subi un changement de production pour devenir allaitante. En croisement avec des taureaux charolais, elle donne des veaux très bien conformés.
Actuellement, la sélection porte sur deux aspects :

  • la sélection de taureaux bien conformés, aptes à donner de jolis veaux en race pure.
  • la sélection de vaches "moule à veau", qui combinent toutes les qualités maternelles de la race.

Ainsi, les éleveurs travaillent soit en pure race pour sélectionner des reproducteurs, soit en croisement pour la production de veaux à destination du marché français ou italien.
Un groupe d'éleveurs laitiers a mis en place un programme de sauvegarde de la souche laitière de la race, avec l'aide du conservatoire du patrimoine biologique régional de Midi-Pyrénées[3].

Taureaux aubrac

Signes de qualité

Les génisses croisées Aubrac x Charolais sont valorisées au travers de la Certification de conformité produit Fleur d'Aubracqui est en cours de reconnaissance d'Indication géographique protégée.
Les génisses et les vaches de réformes de race pure peuvent bénéficier du Label rouge Boeuf Fermier Aubrac.


Notes et références de l'article

Voir aussi

Articles connexes

Liens et documents externes

Commons-logo.svg

  • Portail de l’agriculture et l’agronomie Portail de l’agriculture et l’agronomie
  • Portail de la Lozère et du Gévaudan Portail de la Lozère et du Gévaudan
  • Portail de la zoologie Portail de la zoologie
  • Portail de l’Aveyron et du Rouergue Portail de l’Aveyron et du Rouergue
Ce document provient de « Aubrac (race bovine) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aubrac (Race Bovine) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aubrac (race bovine) — Pour les articles homonymes, voir Aubrac (homonymie). AUBRAC …   Wikipédia en Français

  • Limousine (race bovine) — Pour les articles homonymes, voir Limousine. Limousine …   Wikipédia en Français

  • Tarentaise (race bovine) — Tarentaise …   Wikipédia en Français

  • Lourdaise (race bovine) —  Pour l’article homonyme, voir Lourdaise (race ovine).  Lourdaise …   Wikipédia en Français

  • Camargue (race bovine) — Pour les articles homonymes, voir Camargue (homonymie). Camargue …   Wikipédia en Français

  • Brune (race bovine) — Pour les articles homonymes, voir Brune. Brune …   Wikipédia en Français

  • Béarnaise (race bovine) — Pour les articles homonymes, voir Béarnaise. BEARNAISE …   Wikipédia en Français

  • Frisonne (race bovine) — La race bovine Frisonne est le nom courant de l ancienne race bovine Française Frisonne Pie Noir, (FFPN), dont est sortie l actuelle race Prim Holstein après une introduction massive de sang Holstein au travers de l importation de semence de… …   Wikipédia en Français

  • Brava (race bovine) — Pour les articles homonymes, voir Brava. BRAVA Espèce Vache …   Wikipédia en Français

  • Hereford (race bovine) — Pour les articles homonymes, voir Hereford. Hereford …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”