Aubaine
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aubaine (homonymie).

47° 08′ 16″ N 4° 43′ 06″ E / 47.1377777778, 4.71833333333

Aubaine
L'église d'Aubaine
L'église d'Aubaine
Administration
Pays France
Région Bourgogne
Département Côte-d'Or
Arrondissement Beaune
Canton Bligny-sur-Ouche
Code commune 21030
Code postal 21360
Maire
Mandat en cours
Jean-Louis Royer
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Canton de Bligny-sur-Ouche
Démographie
Population 84 hab. (2007)
Densité 5,2 hab./km²
Géographie
Coordonnées 47° 08′ 16″ Nord
       4° 43′ 06″ Est
/ 47.1377777778, 4.71833333333
Altitudes mini. 380 m — maxi. 611 m
Superficie 16,21 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Aubaine est une commune française, située dans le département de la Côte-d'Or et la région Bourgogne.

Sommaire

Géographie

Aubaine est un petit village français, situé dans le département de la Côte-d'Or et la région de Bourgogne. La commune d'Aubaine se situe au cœur de la vallée de l'Ouche et regroupe les habitants de trois hameaux : Aubaine, Crépey et Bécoup. Par ailleurs, une partie du territoire du hameau de Pont d'Ouche est rattachée à la commune d'Aubaine.

La commune s'étend sur 16,2 km² et compte 89 habitants depuis le dernier recensement de la population datant de 2006. Avec une densité de 5,5 habitants par km², Aubaine a connu une nette hausse de 53,4% de sa population par rapport à 1999.

Entouré par les communes de Bouilland, Thorey-sur-Ouche et Bligny-sur-Ouche, Aubaine est situé à 16 km au Nord-Ouest de Beaune la plus grande ville à proximité.

La culture des truffes y est pratiquée[1]. Des visites guidées se déroulaient en saison à partir du 1er septembre jusqu’au 31 janvier (visites plus proposées en 2009).

Histoire

Une statuette en bronze d'un dieu au maillet a été trouvée à Crépey. C'est un témoignage de la survivance des cultes gaulois à l'époque gallo-romaine[2].

"Les recherches ont montré que la commune d'Aubaine a vu son nom évoluer au cours du temps. De Albania (1004) on arrive à Aubeyne (1470) en passant par les toponymes d'Albane, Aubaigne, Aubaingne, Aubainne. MM. Berthoud et Matruchot écrivent qu' « Albani, thème si transparent qu'il ne peut donner lieu à aucune discussion, est le féminin du gentilice Albanius ». Aubaine (villa), était proprement « le domaine d'Albanius ». L. Taverdet quant à lui émet un avis similaire : « représenterait (villa) Albania, adjectif formé sur le nom de la personne Albanus ». L'abbé Bredault pense, au contraire, qu'Aubaine viendrait du mot Alb signifiant « montagne ». Les hameaux d'Aubaine ont également évolué avec le temps. Ainsi, Bécoup était nommé en 696 Bivagum. Bouvacoum (878), Bescou (1290), Bescoul (1391) et Bivago. Crispeis (878), Crispiacus (1119) est devenu Crespee (XIXe s.) avant de devenir Crépey. La ferme de Beaugey qu'il ne faut pas oublier se nommait en 1644 Bouagez et Beaugé au XIXe siècle. Vers 1740, le curé d'Aubaine faisait réponse à l'ingénieur Antoine, pour servir à dresser la carte de la province : «. Il y a un clocher qui forme flèche très peu élevée. C'est une simple seigneurie. Il est situé à trois lieues de Beaune, au midi. Les hameaux qui dépendent de ma paroisse sont Bécoup, situé à mi côté, au nord, à un quart de lieue environ de mon village et Crespée, située sur le sommet d'une montagne entre le levant et le midi. Le village d'Aubaine a pour proche environnement les combes boisées de l'Aulne, du Tilleul, de Presme et des Oiseaux. Au bas du village, la source saint-Quentin libère des eaux qui iront rejoindre l'Ouche à Pont-d'Ouche ». (Article tiré du Bien Public, dimanche 25 janvier 2004)

Autrefois, à Crépey, on pouvait venir se désaltérer à la buvette, laquelle se trouvait au croisement des routes d'Aubaine, de Beaune et d'Arcenant.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours Jean-Louis Royer    
mars 2001 mars 2008 Gabriel Moulin DVG Conseiller général
Président de la Communauté de communes du Canton de Bligny-sur-Ouche
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[3])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007
81 92 57 57 67 58 84[4]
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

  • L'église d'Aubaine a une abside et un avant-chœur roman.
  • Les lavoirs des hameaux d'Aubaine, de Bécoup et de Crépey.
  • La source Saint-Quentin autrefois réputée pour guérir les maladies des yeux.
  • Deux croix remarquables[5] sont situées à Aubaine. La première remonte probablement du XVIIIe siècle, à l'entrée du village, elle comporte des statues du Christ et de la Vierge en haut relief. La seconde date peut-être du XIVe siècle, en bordure du champ rural dit champ de la croix, elle est constituée d'une croix grecque avec un Christ en bas relief.
  • le four à pain du hameau de Crépey est un four communal construit au XIXe siècle puis restauré.

Manifestations culturelles

La fête du Pain est une manifestation qui se déroule autour du four communal chaque année le 3e dimanche du mois de juin depuis 1985 avec la participation de l'association l'Aubecrey, (association de type loi 1901, activités de loisirs, culturelles, sociales et sauvegarde du patrimoine local).

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références

  1. http://www.lestruffieresdecrepey.com/
  2. Histoire de Beaune et pays beaunois, Lucien Perriaux, 1974
  3. Aubaine sur le site de l'Insee
  4. Résultats du recensement de la population - 2007
  5. Les croix de chemin et de village du canton de Bligny-sur-Ouche, Jean Salat, 2008

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aubaine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aubaine — [ obɛn ] n. f. • 1611; aubene 1237; de l a. fr. aubain « étranger », frq. °aliban « d un autre ban » 1 ♦ Anciennt Droit d aubaine : droit en vertu duquel le seigneur recueillait les biens que l étranger non naturalisé laissait en mourant. 2 ♦… …   Encyclopédie Universelle

  • aubaine — AUBAINE. s. fém. Succession aux biens d un Étranger qui meurt dans un pays où il n est pas naturalisé. L aubaine appartient au Roi. Le Roi a droit d aubaine. Ce Seigneur a droit d aubaine. Le droit d aubaine. Le droit d aubaine a été presque… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • aubaine — Aubaine. s. f. Succession aux biens d un Estranger qui meurt dans un pays où il n est pas naturalisé. L aubaine appartient au Roy. le Roy a droit d aubaine. ce Seigneur a droit d aubaine. Aubaine, Se dit figurement de tout droit casuel qui arrive …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Aubaine — Saltar a navegación, búsqueda Aubaine País …   Wikipedia Español

  • Aubaine — Au baine , n. [F., fr. aubain an alien, fr. L. alibi elsewhere.] Succession to the goods of a stranger not naturalized. Littr[ e]. [1913 Webster] {Droit d aubaine}, the right, formerly possessed by the king of France, to all the personal property …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Aubaine — (fr., spr. Obän, von Aubain, ein Fremder), Erbschaft von einem Fremden, unverhoffter Gewinn; daher Droit d aubaine (spr. Drog d Obän), so v.w. Heimfallsrecht …   Pierer's Universal-Lexikon

  • aubaine — (ô bè n ) s. f. 1°   Succession aux biens d un aubain, d un étranger non naturalisé. Droit d aubaine, droit en vertu duquel le souverain recueille la succession de l étranger qui meurt dans ses États. •   Un aigle sur un champ prétendant droit d… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • AUBAINE — s. f. Succession aux biens d un étranger qui meurt dans un pays où il n est pas naturalisé. L aubaine appartenait au roi. Le roi avait droit d aubaine. Le droit d aubaine a été entièrement aboli en France.   Il se dit, figurément et familièrement …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Aubaine — In old French customs, aubaine was the act of inheriting goods from a stranger who died in a country where he was not naturalized. The word is formed from aubain , a foreigner, which Gilles Ménage derived further from the Latin alibi natus ;… …   Wikipedia

  • AUBAINE — n. f. T. d’ancienne Jurisprudence Succession aux biens d’un étranger qui meurt dans un pays où il n’est pas naturalisé. L’aubaine appartenait au roi. Le droit d’aubaine a été aboli en France. Il se dit figurément de Tout avantage inespéré qui… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”