Shammai

Shammaï

Shammaï (mort en 30 ap. J.-C.) fut contemporain d'Hillel, et comme lui, une figure majeure de la Mishna.

Shammaï et Hillel forment le couple de Sages le plus célèbre de l'histoire talmudique. Ils sont en constant désaccord sur la Halakha, et on ne les mentionne pratiquement jamais l'un sans l'autre (exception notoire : les Pirke Avot).

Shammai est vraisemblablement né en Terre d'Israël, et exerçait le métier d'architecte, ou tout au moins maçon, car on le voyait souvent avec un instrument de mesure. Sa sévérité et sa rigueur ne seraient donc, selon certains, qu'une « déformation professionnelle ». Il n'empêche que contrairement à l'impassible et doux Hillel, Shammaï était irascible et manquait sérieusement d'indulgence. Lorsqu'un Gentil (non-juif) vint le trouver, lui demandant, avec une certaine insolence il est vrai, de lui enseigner la Tora dans le temps où il se tiendrait sur un pied, il le chassa, alors qu'Hillel le convertit (Talmud, traité Shabbat 31a).

Néanmoins, Shammaï n'était ni misanthrope ni implacable, il recommandait une attitude amicale envers chacun et était resté modeste, même avec ses élèves. Seulement, il était entièrement dévolu à l'application la plus stricte des prescriptions rituelles en tout domaine. Lorsque son fils lui demanda à manger à Yom Kippour, ne voulant ni le laisser souffrir de faim, ni enfreindre Kippour, il lui donna à manger d'une seule main. Voyant cela, des Sages lui intimèrent d'arrêter ce manège et de le nourrir normalement, des deux mains (Traité Yoma 77b). Sa belle-fille ayant accouché pendant Souccot, tenant à ce que son petit-fils à peine né observe les prescriptions, sans toutefois déranger la maman, il ouvrit un orifice dans le toit afin de confectionner la cabane rituelle (Traité Soucca 28a).

Shammaï fut élu Av Bet Din (vice-président du Sanhédrin) lorsqu'Hillel en était le Nassi (président). À la mort de celui-ci, vers 20, Shammaï prit sa succession, et comme aucun vice-président ne fut élu, il eut l'ascendant total sur la politique et la religion en Terre d'Israël. Le Talmud porte des jugements excessivement sévères sur sa période d'activité. Ainsi, dans le traité Shabbat 17a, la période pendant laquelle il promulgua ses 18 ordonnances est aussi mal vue que le jour où le Veau d'Or fut construit ! Quant au Talmud de Jérusalem, il affirme qu'une « voix céleste » a nullifié la légalité de ses décisions, raison pour laquelle on s'est toujours conformé à l'opinion de l'école d'Hillel (Berakhot 1:7).

Rabban Gamaliel I, petit-fils de Hillel, lui succéda à la tête du Sanhédrin en 30, mais l'influence de l'école de Shammaï persista jusqu'en 70, année de la destruction du Second Temple.

Enseignement

« Fais de l'étude de la Tora ta principale occupation, parle peu et accomplis beaucoup, et accueille chaque homme de façon amicale » (Pirke Avot 1:15)

Source

Personnages du Talmud du Rav Adin Steinsalz.


  • Portail de la culture juive et du judaïsme Portail de la culture juive et du judaïsme
Ce document provient de « Shamma%C3%AF ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Shammai de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Shammai — (50 BCE ndash;30 CE, Hebrew: שמאי) was a Jewish scholar of the 1st century, and an important figure in Judaism s core work of rabbinic literature, the Mishnah.Shammai was the most eminent contemporary and the halakhic opponent of Hillel, and is… …   Wikipedia

  • SHAMMAI — (Ha Zaken, i.e., The Elder; c. 50 B.C.E.–c. 30 C.E.), one of the zugot , the leaders of the Sanhedrin. Hillel s first colleague was menahem the Essene and Shammai was appointed to succeed him as av bet din when he retired. Nothing is known of the …   Encyclopedia of Judaism

  • Shammai — • Jewish scribe who together with Hillel made up the last of the pairs , or as they are sometimes erroneously named, presidents and vice presidents of the Sanhedrin Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Shammai     Shammai …   Catholic encyclopedia

  • Shammaï — la tombe de Shammaï à Méron Shammaï (mort en 30 ap. J. C.) fut contemporain d Hillel, et comme lui, une figure majeure de la Mishna. Shammaï et Hillel forment le couple de Sages le plus célèbre de l histoire talmudique. Ils sont en constant… …   Wikipédia en Français

  • Shammai — (50 BC–c. AD 30)    Jewish sage. Shammai ha Zaken (‘the Elder’) and his contemporary HILLEL were the leading Jewish scholars and teachers of the late Second Temple period, and were co heads of the Sanhedrin in Jerusalem. Each was the founder and… …   Who’s Who in Jewish History after the period of the Old Testament

  • Shammai — A rabbinical teacher [[➝ teaching]] in the time of Jesus. He gave a rigorous interpretation of the Law, contrasting with the more relaxed and liberal views of Hillel. Those of the Shammai school were often in conflict with the Roman authorities,… …   Dictionary of the Bible

  • Shammai — /shah muy/ fl. 1st century B.C., Hebrew rabbi: founder of Beth Shammai, school of hermeneutics. * * * …   Universalium

  • Shammai — (fl. 1st cent BCE)    Palestinian rabbi. He was a contemporary of Hillel, and together they were the last of the zugot. He adopted a rigorous standpoint in moral and religious matters. The School of Shammai later disputed legal issues with the… …   Dictionary of Jewish Biography

  • SHAMMAI —    an eminent Jewish rabbi of the time of Herod, who held the position of supreme judge in the Sanhedrim under the presidency of HILLEL (q.v.), and whose narrow, rigid orthodoxy and repressive policy became the leading principles of his school,… …   The Nuttall Encyclopaedia

  • Shammai — /shah muy/ fl. 1st century B.C., Hebrew rabbi: founder of Beth Shammai, school of hermeneutics …   Useful english dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”