Sestos

40° 12′ 48″ N 26° 23′ 22″ E / 40.213453, 26.389501

Sestos (en grec ancien Σηστός / Sêstós) est une ville antique de Chersonèse de Thrace situé à l'endroit le plus étroit des Dardanelles et faisant face, côté asiatique, à Abydos. Sa position stratégique en fait un point de ravitaillement important pendant l'Antiquité, sur la route des Détroits.

Selon Hérodote (VII, 33), la cité est fondée par les Éoliens. Elle est fameuse pour la légende de Héro et Léandre qui s'y rattache. Au VIe siècle av. J.‑C., elle est la possession de l'Empire achéménide. C'est à Sestos qu'arrive le célèbre pont de bateaux de Xerxès Ier, en 481 av. J.-C., au début de la seconde guerre médique, reliant l'Asie à l'Europe. Après la bataille du cap Mycale (automne 479 av. J.-C.), Athènes assiège Sestos et s'en empare après un hiver.

En 334 av. J.-C., l'essentiel des forces d'Alexandre le Grand, en partance pour la conquête du royaume des Achéménides, embarque du port de Sestos. Elle est prise en 201 av. J.-C. par Philippe V de Macédoine pendant sa campagne de Thrace contre Attale Ier de Pergame et les Romains. La ville conserve un rôle important sous l'Empire romain, du moins jusqu'à ce que Constantinople devienne la nouvelle capitale. À partir de ce moment, la cité connaît un rapide déclin.

En 1810, Lord Byron traverse le détroit à la nage en partant d'Abylos à l'imitation de Léandre qui traversait le détroit la nuit pour aller retrouver sa bien-aimée Héro prêtresse d'Aphrodite à Sestos. Après cette traversée il a écrit un poème intitulé The bride of Abydos dont les protagonistes s'appellent Selim et Zuleika[1].

Notes et références

  1. (en) George Gordon Byron, The Works of Lord Byron, vol. 2, John Murray, 1831 [lire en ligne], p. 199-251 .

Annexes

Articles connexes

Bibliographie


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sestos de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sestos — was an ancient town of the Thracian Chersonese, the modern Gallipoli peninsula in European Turkey. Situated on the Hellespont opposite Abydos, it was the home of Hero in the legend of Hero and Leander. Sestos was an Aeolian colony, as it was… …   Wikipedia

  • Sestos — (a. Geogr.), kleine feste Stadt auf dem Thracischen Chersones am Eingang u. dem engsten Theil des Hellespont, Abydos gegenüber; hier war der gewöhnliche Überfahrtspunkt aus Asien nach Europa. In der Nähe schlug auch Xerxes seine Schiffbrücke. S.… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Sestos — Sestos, Hauptort der thrakischen Chersones am Hellespont, in älterer Zeit wichtig als Übergangspunkt von Europa nach Asien, bekannt durch die Geschichte von Hero (s. d.) und Leander und durch die Brücke des Xerxes, 478–404 im Besitze der Athener …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Sestos — [ses′täs] town in ancient Thrace, on the Hellespont opposite Abydos …   English World dictionary

  • Sestos — Übergang von Sestos nach Abydos Sestos war eine antike Stadt auf der thrakischen Chersones (heute Halbinsel Gallipoli) am nördlichen Ufer des Hellesponts (Dardanellen) in der jetzigen europäischen Türkei. Sestos lag gegenüber von Abydos, das am… …   Deutsch Wikipedia

  • Sestos — Mapa con la situación de Sestos. Sestos (Sestus, Σηστός) fue la principal ciudad del Quersoneso Tracio, situada enfrente de Abidos. Fue el lugar habitual de paso de Europa a Asia durante siglos, hasta que los romanos cambiaron a Galípoli, y hasta …   Wikipedia Español

  • Sestos — /ˈsɛstɒs/ (say sestos) noun an ancient Thracian town on the Hellespont opposite Abydos; Xerxes crossed the Hellespont here when he began his invasion of Greece. See Hero and Leander …   Australian English dictionary

  • Sestos — geographical name ruined town Turkey in Europe on the Dardanelles (Hellespont) at narrowest point …   New Collegiate Dictionary

  • Sestos — /ses tos/, n. an ancient Thracian town on the Hellespont opposite Abydos: Xerxes crossed the Hellespont here when he began his invasion of Greece. * * * …   Universalium

  • sestos — (греч.) просеянный …   Словарь ботанических терминов

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”