Service des transports en commun de l'agglomération rennaise
STAR.gif

Logo du service des transports en commun de l'agglomération rennaise
Création 1972
Forme juridique Marque commerciale exploitée par Keolis Rennes sous la direction de Rennes Métropole[1]
Siège social Drapeau de France Rennes (France)
Activité transport de voyageurs (bus, métro, vélo)
Société mère Rennes Métropole[1]
Effectif 850[1]
Site web www.star.fr

Le service des transports en commun de l'agglomération rennaise (STAR) est un service de transport public de voyageurs organisé par la communauté d'agglomération Rennes Métropole sur l'ensemble de son territoire.

Sommaire

Histoire

L'histoire du STAR s'inscrit dans celle des transports en commun rennais.

Avant le STAR

Tramways rennais devant l'Opéra de Rennes.
Article détaillé : Tramway de Rennes.

L'histoire des transports en commun rennais débute avec le tramway de Rennes à voie métrique, exploité entre 1897 et 1952 par la Compagnie de l'Ouest Électrique sous le nom de Tramways Électriques Rennais (TER). Il s'agit d'un réseau rayonnant autour de la place de la mairie, à Rennes, où la majorité des correspondances sont possibles. La première ligne interurbaine est mise en place en 1907 vers Cesson-Sévigné. Ce réseau est complété par les haltes rennaises des Tramways d'Ille et Vilaine, depuis 1894[2].

En 1933, les premiers autobus font leur apparition en complément du tram sur certaines lignes. Le 15 mai 1939, le conseil municipal demande le remplacement des trams par des bus. Ce projet est retardé par la guerre. Le dernier tram circule en 1952. La disparition du tram occasionne quelques petits changements : les Tramways Électriques Rennais deviennent les Transports Urbains Rennais (TUR) et les bus reprennent l'intégralité des lignes exploitées par les trams, avec quelques extensions de lignes permettant de desservir de nouveaux quartiers.

Naissance du STAR

Plan du réseau de bus rennais en 1972
Plan du réseau de bus rennais en 1997

La concession signée pour l’exploitation du réseau de tramways électriques par la COE expire le 16 mars 1972. La ville de Rennes décide alors de mettre en place un nouveau contrat d'exploitation, pour environ 4 ans : les Transports Urbains Rennais laissent la place au Service des transports en commun de l'agglomération rennaise, le STAR. La tarification des transports par section laisse la place au ticket à la durée, valable une heure, en 1975.

D'autres communes sont desservies en plus de Cesson-Sévigné : Chartres de Bretagne en septembre 1973, Saint Grégoire et Chantepie, l'année suivante. En 1972 apparaissent les premiers couloirs de bus et, en décembre 1976, les premiers autobus articulés. Un service de nuit est mis en place en 1973 pour permettre aux étudiants de Villejean de rejoindre le campus depuis la gare le dimanche soir. En octobre 1979, un service de bus de nuit est également mis en place les autres jours de la semaine pour compléter la desserte.

À partir de septembre 1980, le Syndicat Intercommunal des Transports en Commun de l’Agglomération Rennaise (SITCAR) est désormais compétent pour organiser les transports sur l’agglomération rennaise. En effet, l'augmentation de la population se fait à présent majoritairement sur les communes périphériques, et la ville de Rennes ne peut plus assumer financièrement les besoins de déplacements d'un bassin de vie de plus en plus large. En septembre 1982, treize nouvelles lignes suburbaines sont créées. La gestion des transports scolaires est assurée par le SITCAR en 1984.

L'avènement du métro

Afin de répondre à l'augmentation progressive de la fréquentation du réseau, le SITCAR étudie l’opportunité d’un système de transport en commun en site propre entre 1986 et 1989. Plusieurs études sont menées sur deux modes de transport : un métro VAL (comme à Lille depuis 1983) ou un tramway (comme le nouveau réseau de Nantes, ouvert en 1985). Le 26 octobre 1989, le Comité syndical du SITCAR se prononce pour le VAL.

En 1992, Rennes District devient l'autorité organisatrice des transports pour la communauté de communes de la région rennaise. Elle définit donc le plan de déplacement des transports en commun, ce qui entraîne la disparition du SITCAR. Ce plan comprend entre autres la réalisation de l'axe Est-Ouest, un ensemble de voies bus entièrement en site propre traversant la ville.

La construction du métro se déroule du 6 janvier 1997 au 16 mars 2002, date de l'inauguration officielle du métro et du tout nouveau réseau de bus, entièrement refondu pour l'occasion. Entre temps, Rennes District s'est transformé en communauté d'agglomération et a pris le nom de Rennes Métropole.

Exploitation

L'exploitation du service a été confiée par délégation de service public à la société Keolis Rennes[1], filiale du groupe Keolis, depuis le 1er janvier 2006 et jusqu'au 31 décembre 2012.

Le réseau des transports en commun à la rentrée 2011

Le réseau complet de transports se présente ainsi[1] dans son exploitation normale :

Ligne a

  • 8 lignes majeures ;

Lignes 1, 2, 3, 4, 5, 6, 8, 9

  • 1 ligne urbaine ;

Ligne 11

  • 6 lignes inter-quartiers ;

Lignes 30, 31, 32, 33, 34, 35

  • 21 lignes express, urbaines et suburbaines ;

Lignes 40ex, 41ex, 42ex, 43ex, 44, 45ex, 76ex, 150ex, 151ex, 152ex, 153ex, 154ex, 155ex, 156ex, 157ex, 159ex, 161ex, 164ex, 172ex, 173ex, Ker Lann ex

  • 23 lignes suburbaines;

Lignes 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 59, 61, 63, 64, 65, 67, 68, 70, 71, 72, 73, 74, 75, 77, 78

  • 5 lignes intercommunales;

Lignes 90, 91, 92, 93, 94

  • 1 ligne de nuit. Circule les nuits du jeudi au vendredi, vendredi au samedi et du samedi au dimanche ;

Ligne Star de Nuit

  • 4 parcs relais;

J.F. Kennedy, Villejean-Université, Henri Fréville et La Poterie.


Il existe aussi des lignes spéciales desservant les étangs d'Apigné, la zone de la Touche Tizon de l'usine PSA de Rennes, et 70 services scolaires existent également. Les lignes suburbaines, express ainsi que les lignes intercommunales sont sous-traîtés[1]. (Sauf les lignes 40ex, 41ex, 42ex, 43ex, 44, 50, 150ex, 53, 153ex, 57, 157ex, Ker Lann ex, 64 et 164ex qui sont assurés par Kéolis Rennes)

Handistar

Le service Handistar, destiné aux personnes à mobilité réduite, est assuré par le Service Rennais de Transport et de Services (SRTS), filiale de Kéolis[1]. Ce réseau ne dépend pas de Keolis Rennes, mais directement de Rennes Métropole.

État de Parc 2010

Standards

Articulés

Références

Annexes

Liens internes

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Service des transports en commun de l'agglomération rennaise de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Service des Transports Agglomération Rennaise — Service des transports en commun de l agglomération rennaise Logo de STAR Création 1972 Forme juridique …   Wikipédia en Français

  • Service des Transports de l'Agglomération Rennaise — Transports et communications à Rennes Rennes est desservie par un réseau de voies rapides, de chemin de fer (Rennes est à deux heures de Paris en TGV) et dispose également d’un aéroport, situé au sud ouest sur la commune de Saint Jacques de la… …   Wikipédia en Français

  • Histoire des transports en commun de Rennes — Article connexe : Transports et communications à Rennes. Du tramway de Rennes …   Wikipédia en Français

  • Transports et communications à Rennes — La ville de Rennes est desservie par un réseau de voies rapides, de chemin de fer (Rennes est à deux heures de Paris en TGV) et dispose également d’un aéroport, situé au sud ouest sur la commune de Saint Jacques de la Lande. Cette métropole… …   Wikipédia en Français

  • Transports et communications a Rennes — Transports et communications à Rennes Rennes est desservie par un réseau de voies rapides, de chemin de fer (Rennes est à deux heures de Paris en TGV) et dispose également d’un aéroport, situé au sud ouest sur la commune de Saint Jacques de la… …   Wikipédia en Français

  • Transports et communications à rennes — Rennes est desservie par un réseau de voies rapides, de chemin de fer (Rennes est à deux heures de Paris en TGV) et dispose également d’un aéroport, situé au sud ouest sur la commune de Saint Jacques de la Lande. Cette métropole régionale… …   Wikipédia en Français

  • Communauté d'agglomération de Rennes Métropole — Rennes Métropole Communauté d agglomération Rennes Métropole Administration Pays France Région Bretagne Département Ille et Vilaine Date de création …   Wikipédia en Français

  • Chronologie Des Émeutes De 2005 En France — Violences urbaines 2005 Article principal Clichy sous Bois Réactions Chronologie Contexte Sommaire 1 Évolution quotidienne …   Wikipédia en Français

  • Chronologie des emeutes de 2005 en France — Chronologie des émeutes de 2005 en France Violences urbaines 2005 Article principal Clichy sous Bois Réactions Chronologie Contexte Sommaire 1 Évolution quotidienne …   Wikipédia en Français

  • Chronologie des émeutes de 2005 en France — Violences urbaines 2005 Article principal Clichy sous Bois Réactions Chronologie Incendie de Planoise Contexte Sommaire 1 Évolution quotidienne …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”