Sergent

Le sergent (du latin serviens, « qui sert ») est un grade militaire.

Sommaire

Histoire

Au Moyen Âge, les sergents d’armes sont des soldats permanents, qui ne sont au départ que des forces d’appoint en campagne. Ils sont au service de simples chevaliers, ou de villes, d'évêques, d'abbayes ou même de corporations. Au combat, ils pouvaient être engagés en bataillons complets, et chargés de soutenir, voire de remplacer, les chevaliers, ou parfois être chargés de diriger individuellement des groupes de guerriers moins expérimentés.

Philippe Auguste, avant de partir en Croisade, crée deux fonctions portant ce nom :

Les premiers portèrent ensuite le nom de sergents des maréchaux jusqu’en 1501 et, la création des premières compagnies de maréchaussée réglées, les cavaliers sont appelés archers jusqu’en 1760. Ils sont les ancêtres de la gendarmerie nationale française.

Le sergent des troupes montées se dénomme maréchal des logis dans les troupes historiquement dotées de chevaux. L’appellation maréchal des logis provient du fait que les premiers porteurs de ce titre étaient chargés de préparer les étapes de leur escadron (ravitaillement, hébergement).

Les armées de toutes les époques ont multiplié les spécialités des sergents. Ainsi, l'on a :

Le sergent actuel par pays

Belgique

Sergent des forces armées belges. Ce grade est le premier de la hiérarchie des sous-officiers subalternes dans les composantes terrestre, aérienne et médicale (de gauche à droite).

Canada

Article détaillé : Grades des Forces canadiennes.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec sergent-major.

Dans la Force terrestre et la Force aérienne des Forces canadiennes, le sergent est le cinquième grade des sous-officiers après celui de caporal-chef et avant celui d'adjudant. Le sergent est généralement un commandant de section au sein d'un peloton, d'une troupe ou d'une escadrille. Il est aussi souvent employé à titre d'instructeur. L'insigne est composée de trois chevrons et d'une feuille d'érable. Son équivalent dans la Force maritime est le grade de maître de deuxième classe.



Précédé par
Caporal-chef
Sergent
CDN-Army-Sgt.svg
Suivi par
Adjudant

France

Grades de l'armée française
Marine nationale Armée de terre
Armée de l'air
Gendarmerie nationale
Officiers généraux
Amiral Général d'armée
Vice-amiral d'escadre Général de corps d'armée
Vice-amiral Général de division
Contre-amiral Général de brigade
Officiers supérieurs
Capitaine de vaisseau Colonel
Capitaine de frégate Lieutenant-colonel
Capitaine de corvette Commandant
Officiers subalternes
Lieutenant de vaisseau Capitaine
Enseigne de vaisseau 1 Lieutenant
Enseigne de vaisseau 2 Sous-lieutenant
Aspirant Aspirant
Sous-officiers et officiers mariniers
Major Major
Maître principal Adjudant-chef
Premier maître Adjudant
Maître Sergent-chef / MCH
Second maître Sergent / MDL
Militaires du rang
Quartier maître 1 Caporal-chef / BCH
Quartier maître 2 Caporal / Brigadier
Matelot Soldat / Gendarme Adjoint

Présentation

Premier grade de sous-officier de l’armée française, (sgt) en abrégé.

Au sein des armes "montées", le sergent est appelé maréchal des logis, (m.d.l.) en abrégé.

Le grade supérieur est : sergent-chef. Sergent et sergent-chef sont des sous-officiers subalternes.

Organisation de combat

Le sergent en section de combat est le plus souvent chef de groupe (une dizaine d’hommes) ou de pièce (un char ou une pièce d’artillerie). Dans ce cas, il a en général un chef d’équipe, qui peut être un caporal-chef, un caporal ou un 1er classe (faisant fonction de caporal, il porte alors sur le fourreau d’épaule gauche de sa veste de treillis la représentation du grade de caporal, en plus de la distinction de 1er classe sur le galon de poitrine). Dans son groupe de combat, le sergent peut avoir d'autres gradés, souvent chef(s) de binômes spécialisés (tireurs L.R.A.C., tireurs F.M.,...).

Galon

Il porte deux chevrons dorés : Sergent.png sur ses fourreaux d’épaule. En tenue de combat, les deux chevrons sont portés sur un galon de poitrine, de couleurs "camouflées", dites "basse visibilité".

Au sein des armes "montées", il porte des chevrons argentés (néanmoins, dans l’artillerie, le sergent porte des galons dorés mais est appelé maréchal des logis).

Gendarmerie

Dans la gendarmerie nationale, les militaires de carrière sont tous au moins sous-officiers.

Nous retrouvons 4 corps dans la gendarmerie

Dans la gendarmerie mobile (surnommée la jaune), les chevrons des gendarmes (« gendarme » étant un grade de sous-officier de la gendarmerie) sont dorés.

Dans la gendarmerie départementale (surnommée la blanche), ces chevrons sont argentés.

Dans la garde républicaine, la grenade est dorée mais ne comporte pas de chevrons

Chez les CSTAGN Corps de Soutien Technique et Administratif de la Gendarmerie Nationale la grenade est argentée mais ne comporte pas de chevrons, l'appellation "équivalente" à celle du sergent sous officier est "maréchal des logis"

Drapeau de France France Grades de la
Gendarmerie nationale
Military symbol.svg
Précédé par
Brigadier-chef
Maréchal des logis (GAV)
Gav mdl.svg
Suivi par
Maréchal des logis-chef
Drapeau de France France Grades de la
Gendarmerie nationale
Military symbol.svg
Précédé par
Brigadier-chef
Gendarme (sous-contrat)
Gend sc gd.svg
Gend sc gm.svg
Gend sc gr.svg
Suivi par
Maréchal des logis-chef
Drapeau de France France Grades de la
Gendarmerie nationale
Military symbol.svg
Précédé par
Brigadier-chef
Gendarme (de carrière)
Gend gd.svg
Gend gm.svg
Gend gr.svg
Suivi par
Maréchal des logis-chef


Drapeau de France France Grades de la
Gendarmerie nationale
Military symbol.svg
Précédé par
Brigadier-chef
Maréchal des logis (CSTAGN sous-contrat puis de carrière)
Mdl carriere cstag.svg
Mdl sc cstag.svg
Suivi par
Maréchal des logis-chef



Marine nationale

Dans la Marine nationale, le sergent est appelé second-maître.

Formation

À l’époque du service national, les appelés ayant suivi une formation au sein d’un peloton d’élève sous-officier (PESO) étaient nommés sergent.

De nos jours, une grande partie des sergents de l’Armée de Terre sont issus de l’ENSOA (École nationale des sous-officiers d'active) de Saint-Maixent-l'École.

Drapeau de France France Grades de
l'Armée de Terre
Military symbol.svg
Précédé par
Caporal-chef
Sergent
Sergent.svg
Suivi par
Sergent-chef

Suisse

Le grade de sergent (abrégé sgt) (en allemand Wachtmeister) est le second grade des sous-officiers de l’armée suisse. Il est au-dessus du caporal et au-dessous du sergent-chef.

Avant la réforme d’Armée XXI (2004), le grade de sergent équivalait à celui du sergent-chef actuel. Il pouvait être le remplaçant du chef de section (comme actuellement le sergent-chef) ou de celui du sergent-major d’unité (l’actuel sergent-major chef).

Depuis, le grade de sergent correspond à la fonction de chef de groupe (auparavant tenue par le grade de caporal).

Sergents célèbres dans des œuvres de fiction



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sergent de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sergent — sergent, ente [ sɛrʒɑ̃, ɑ̃t ] n. • serjant 1050; lat. serviens, p. prés. de servire « être au service de » 1 ♦ N. m. Anciennt Officier de justice chargé des poursuites, des saisies. ♢ (1829) SERGENT DE VILLE : agent de police. 2 ♦ (1798) Sous… …   Encyclopédie Universelle

  • sergent — SERGENT. s. m. Bas officier de justice dont la fonction est de donner des exploits, des assignations; de faire des executions, des contraintes. Sergent Royal. sergent d une telle justice, sergent à verge. sergent à cheval. sergent exploitant par… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • sergent — SERGÉNT, sergenţi, s.m. 1. Grad inferior în armată sau în poliţie, imediat superior gradului de caporal; persoană care poartă acest grad. ♢ Sergent major = grad militar superior sergentului şi inferior plutonierului, primul grad de subofiţer;… …   Dicționar Român

  • Sergent — Désigne bien sûr un sergent (latin servientem = celui qui est au service), mot qui a souvent au moyen âge le sens de serviteur. Ce n est que tardivement qu il désignera un homme d armes ou un officier de justice. C est dans le Nord Pas de Calais… …   Noms de famille

  • Sergent — (serschang), frz. dtsch., ein älterer Unteroffizier; S. major, der Feldwebel; S. de bataille, oder S.s généraux de bataille, in Frankreich ehemals Stabsoffiziere, welche die Truppenaufstellung und Marschordnung dirigirten …   Herders Conversations-Lexikon

  • sergent — (sèr jan) s. m. 1°   Serviteur, en vieux langage (ce qui est le sens propre). •   L aumônier d un roi de France prit possession de la patrie d Annibal en ces mots : Je vous dis le ban de notre Seigneur Jésus Christ, et de Louis, roi de France,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SERGENT — s. m. Officier de justice dont la fonction est de donner des exploits, des assignations, de faire des exécutions, des contraintes, des saisies, d arrêter ceux contre lesquels il y a contrainte par corps. Sergent à verge. Sergent à cheval. Sergent …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SERGENT — n. m. Officier de justice qui remplissait les fonctions d’un huissier d’aujourd’hui et qui était chargé d’arrêter ceux contre lesquels il y avait contrainte par corps. Sergent à verge. S’il ne me paie, je lui enverrai un sergent, le sergent. Les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Sergent — Sergeant der British Army Sergent der Armée française, Berufssoldat (in der Raute die Regimentsnummer). Zeitsoldat nur ein Goldwinkel Sergeant ( …   Deutsch Wikipedia

  • Sergent — This interesting surname is of early medieval English and Old French origin, and is an occupational name for a servant. The name derives from the Middle English, Old French sergent , servant, from the Latin serviens , present participle of… …   Surnames reference

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”