Seremange-Erzange

Serémange-Erzange

Serémange-Erzange
Carte de localisation de Serémange-Erzange
Pays France France
Région Lorraine
Département Moselle
Arrondissement Thionville-Ouest
Canton Hayange
Code Insee 57647
Code postal 57290
Maire
Mandat en cours
Jean-Jacques Renaud
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Val de Fensch
Latitude
Longitude
49° 19′ 17″ Nord
       6° 05′ 28″ Est
/ 49.3213888889, 6.09111111111
Altitude 169 m (mini) – 301 m (maxi)
Superficie 3,75 km²
Population sans
doubles comptes
4 035 hab.
(1999)
Densité 1 076 hab./km²

Serémange-Erzange est une commune française située dans le département de la Moselle.

Sommaire

Géographie

La commune de Serémange-Erzange est située sur la rive gauche de la Moselle au débouché de la vallée de la Fensch à une dizaine de kilomètre à l’ouest de Thionville.

Histoire

Le hameau de Serémange placé en bordure de la voie romaine Daspich-Fontoy est nommément désigné pour la première fois en 848 sous le nom de Sismerenga. À cette époque Serémange était une filiale de l’église de Florange.

Serémange-Erzange est cité au IXe siècle, sous le nom Sismerenga-Erezengis. Elle dépendait de l'abbaye messine de Sainte-Glossinde.

Cité en 1620 comme hameau de Florange.

Les hameaux de Suzange et d’Erzange apparaissent en tant qu’annexes de la paroisse de Hayange. Les trois hameaux dépendront très tôt de la seigneurie de Florange dont ils partageront pendant de longs siècles les hasardeuses destinées. Vers la fin du XVIIe siècle, le nom de Serémange s’orthographie Skremange et Schremange au XVIIe siècle.

C’est en 1790 que les communes de Serémange et d’Erzange furent créées ; jusque-là elles n’avaient été que de simples annexes rattachées, la première à Florange, et la seconde à Hayange. La fusion entre Serémange et Erzange eut lieu le 1er janvier 1932. Serémange compte 221 habitants en 1802.

En 1817, Serémange, village de l'ancienne province des Trois-Évêchés sur la Fensch avait pour annexe le hameau de Suzange. À cette époque il y avait 141 habitants répartis dans 30 maisons. À Erzange il y avait 106 habitants répartis dans 11 maisons.

Le destin de la cité s’est vu lié depuis le XVIIe siècle avec celui de la sidérurgie avec l’arrivée des de Wendel, les premiers maîtres de forge. La forge de Suzange, dont les vestiges subsistent encore aujourd’hui sur les bords de la Fensch symbolise ce passé de labeur de la ville. En 1930 fusion entre Serémange et Erzange En 1962, Serémange-Erzange compte 5 886 habitants. La population tend actuellement à se stabiliser autour de 4 100 habitants. Un des grands bouleversements qu’eut à subir la ville fut sans conteste l’installation dans les années 50 des usines de Sollac qui allaient modifier considérablement la structure économique de la vallée et l’environnement de la commune par la destruction du village de Suzange en 1963.

Aujourd’hui la commune de Serémange-Erzange, qui s’est dotée au fil des ans de tous les équipements sociaux et culturels indispensables pour faire face aux besoins et nécessités de sa population, garde le souci constant de maintenir au sein de la vallée de la Fensch durement touchée par la crise de la sidérurgie, un équilibre démographique et économique qui lui permettra de poursuivre harmonieusement sa destinée.

Blasonnement

En langage héraldique, le blason de la Ville de Serémange-Erzange est constitué « d’argent à la croix engrelée de gueules, à la bordure d’or, en sautoir deux marteaux de sable brochant le tout ».

Les deux marteaux « en sautoir » sable (noir), évoquent la métallurgie, activité dominante du passé proche de la région.

La « croix engrelée de gueules » (croix rouge) est la Croix de Lenoncourt, une famille de seigneurs et d’évêques puissants de la région, dont le blason était « d’argent à la croix engrelée de gueules ».

La « bordure d’or » qui symbolise le voile que prit sainte Glossinde en rentrant au couvent, rappelle que le territoire de la commune appartenait à l’abbaye des bénédictines de Sainte-Glossinde de Metz.

Communes limitrophes

Rose des vents Rose des vents
Hayange N Florange
O    Serémange-Erzange    E
S
Fameck
Enclave:

Administration

Liste des maires successifs[1]
Période Identité Parti Qualité
1983 Jean-Jacques Renaud PS
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[2])
1962 1968 1975 1982 1990 1999
4 099 4 976 4 613 4 547 4 143 4 035
Nombre retenu à partir de 1968 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

  • passage d'une voie romaine ;

Édifices religieux

  • église paroissiale Saint-Joseph de 1874 ;
  • calvaires (dont un du XVIe siècle).

Personnalités liées à la commune

Liens externes

Notes et références

Ce document provient de « Ser%C3%A9mange-Erzange ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Seremange-Erzange de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Serémange-erzange — Pays  …   Wikipédia en Français

  • Serémange-Erzange — Serémange Erzange …   Deutsch Wikipedia

  • Serémange-Erzange — País …   Wikipedia Español

  • Serémange-Erzange — is a village and commune in the Moselle département of France.ee also*Communes of the Moselle department …   Wikipedia

  • Serémange-Erzange — 49° 19′ 17″ N 6° 05′ 28″ E / 49.3213888889, 6.09111111111 …   Wikipédia en Français

  • Seremange-Erzange — Original name in latin Sermange Erzange Name in other language Erzange, Schoemange, Seremange, Seremange Erzange, Sermange, Sermange Erzange State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 49.31887 latitude 6.09025 altitude 196 Population… …   Cities with a population over 1000 database

  • Erzange — Serémange Erzange Serémange Erzange Pays  …   Wikipédia en Français

  • Serémange — Erzange Serémange Erzange Pays  …   Wikipédia en Français

  • Hayange — 49° 19′ 48″ N 6° 03′ 46″ E / 49.33, 6.06277777778 …   Wikipédia en Français

  • Saint-Nicolas-en-Forêt — Hayange Hayange Château Wendel Administration Pays France Région Lorraine Département Moselle …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”