Attieke

Attiéké

L'attiéké est un mets à base de manioc.
Spécialité culinaire de Côte d'Ivoire, l'attiéké est produite traditionnellement par les femmes, des équipes constituées dans le village se groupant pour la production. La consommation est tellement élevée que des usines ont été construites pour la fabriquer. L'attiéké connaît tellement de succès en Côte d'Ivoire qu'elle est exportée sous la forme sechée pour les pays européens Attieke Ivoire*[1]et sous forme de boule ( son emballage habituel) dans les pays africains de la sous-région occidentale[1].

Sommaire

Préparation

Le manioc est mis à fermenter dans l'eau pendant des jours, séché au soleil, broyé, essoré, séché et vanné puis mis à cuire à la vapeur. Toutes ces étapes permettent d'éliminer l'acide cyanhydrique que contient naturellement le manioc. Il n'en reste plus que des traces bien inférieures à la limite admise par l' FAO

Différences avec le couscous de blé

L'attiéké, bien que pourvu d'un goût très légèrement acide, a une odeur franche. Les palais les moins affinés ne sentent pas de différence avec le couscous de blé. Pourtant, sa couleur plus claire, sa texture plus élastique et plus collante, son caractère légèrement translucide la différencie bien. Son parfum est typique.

À savoir

L'Attiéké se mange traditionnellement en accompagnement de viande ou de poisson…, souvent avec une sauce (claire ou graine) dans la partie sud de la Côte d'ivoire et bien sûr avec les doigts, en faisant de petites boulettes. Elle a la réputation de faire dormir. Certains diront que c'est parce qu'elle rassasie bien, d'autres que sa teneur en amidon en est la cause. L'attiéké est composé à plus de 95% de glucides et reste très pauvre en lipides (environ 2%) ainsi qu'en protides (moins de 2%). Sa valeur calorique est également très basse, avec environ 350kCal pour 100g. Toujours est-il que c'est un accompagnement prisé par les populations pauvres, car bon marché, et plus aisées, parce que donnant l'impression d'être nourrissant pour un faible prix (2009/Abidjan : env. 100XOF soit 0,15€ les 100gr).

Un Produit rentable sur le marché international

Produit typiquement ivoirien,l’attiéké est devenu depuis quelques années une denrée qui se vend bien sur le marché international. Depuis les pays de la CEDEAO jusqu'en Europe,en France et en Belgique plus spécifiquement, ce mets ivoirien est prisé et acheté à fort prix. En Europe, l'attiéké est vendu en sachet de 500g environ, frais ou congelé. Bien sûr, pour l’exportation, l'attiéké doit être présenté correctement selon les standards internationaux. Il peut dès lors être vendu à 300 F cfa l’unité, soit le prix de la moitié d'une baguette en France. Son prix international est donc très raisonnable. Une étude de base montre que si l'on fait par exemple de la Chine un champ privilégié d'exportation de l'attiéké, on pourrait obtenir le calcul suivant : si chaque Chinois consomme un seul attiéké par an, cela ferait 1,3 Milliards de personnes X 300 CFA, soit 390 Milliards CFA. Si la consommation chinoise passe à une fois par mois, cela ferait 390 Milliards X 12 mois, soit 4.680 Milliards CFA. Ce qui équivaut à dix fois le budget alloué aux paiements des salaires des fonctionnaires ivoiriens, y compris les Corps habillés.

Références

  1. (fr) Guy KOMELAN, « L 'Attiéké ». Consulté le Jeudi 21 Août 2008

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de l’Afrique Portail de l’Afrique
  • Portail de la culture ivoirienne Portail de la culture ivoirienne
  • Portail de la Côte d’Ivoire Portail de la Côte d’Ivoire
  • Portail de l’alimentation et de la gastronomie Portail de l’alimentation et de la gastronomie
Ce document provient de « Atti%C3%A9k%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Attieke de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • attiéké — ou atiéké n. m. (Afr. subsah.) En Afrique occid., couscous de manioc …   Encyclopédie Universelle

  • Attiéké — L attiéké est un mets à base de manioc. Spécialité culinaire de certains peuples lagunaires (Ebrié, Adjoukrou, Alladian, Avikam, Attié, Ahizi) du Sud de la Côte d Ivoire, l attiéké est traditionnellement produit par les femmes, des équipes… …   Wikipédia en Français

  • atiéké — attiéké ou atiéké n. m. (Afr. subsah.) En Afrique occid., couscous de manioc. atiéké n. m. V. attiéké …   Encyclopédie Universelle

  • Cuisine ivoirienne — La cuisine ivoirienne est très variée. C est une belle salade des différents plats issus de tous les groupes ethniques qui vivent dans le pays. Elle est en général très pimentée. La contribution de l immigration joue également un rôle dans la… …   Wikipédia en Français

  • Magnoc — Manioc Manioc …   Wikipédia en Français

  • Manihot esculenta — Manioc Manioc …   Wikipédia en Français

  • Saka-saka — Manioc Manioc …   Wikipédia en Français

  • Cuisine Ivoirienne — La cuisine ivoirienne est très variée. C est une belle salade des différents plats issus de tous les groupes ethniques qui vivent dans le pays. Elle est en général très pimentée. La contribution de l immigration joue également un rôle dans la… …   Wikipédia en Français

  • Garba — Le garba est un plat populaire ivoirien à base de manioc vendu dans de petites échoppes de rue généralement tenues par des hommes. Il se compose d attiéké (semoule de manioc) et de morceaux de thon frits accompagnés d oignons aussi de tomates… …   Wikipédia en Français

  • Manioc — Feuilles de Manihot palmata …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”