Attaque (en sports de combat

Attaque (sport de combat)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Attaque.
Attaque
Jumping-side-kick1color.jpg
Coup de pied sauté en Boxe birmane
Définition Activité offensive destinée à vaincre l’adversaire
Anglais USA Attack
Japonais Japon Ate-waza
Chinois Chine
Coréen Corée
Thaïllandais Thailand
Birman Burma

Une attaque dans les sports de combat est un mouvement offensif destiné à prendre le dessus sur l’adversaire afin de remporter la victoire. Suivant le règlement, la victoire s’obtient de différentes manières : soit par victoire avant la fin du temps règlementaire (abandon, hors-combat, écart de points important, « mort subite », etc.) soit par victoire à fin du temps règlementaire (totalisation de points et de pénalités).
Ainsi, l’offensive va s’organiser en fonction du mode de victoire imposé par le règlement sportif et des potentialités de chacun des protagonistes. Que trouve-t-on comme dispositifs offensifs ?

  • L’attaque est faite de mouvements uniques et directs.
  • L’attaque est composée et/ou adaptative (techniques de manœuvres et d’exploitation).

Ci-dessous quelques illustrations en sports de combat de percussion.

Remarque : L’attaque par définition est une prise d’initiative et n’est pas le seul moyen de remporter la victoire. En effet, la seconde façon de vaincre l’adverse consiste à utiliser son initiative. On dit alors que le jeu est contre-offensif (activité calculée de défense-riposte, de coup d’arrêts et de contres).

Sommaire

En sport de combat de percussion

On distingue plusieurs catégories d’attaque dans les sports de combat dit à cible :

  • attaque simple, faite d’un mouvement unique,
  • attaque doublée ou renouvelée (redoublement du même mouvement),
  • attaque indirecte : différée, composée (comprenant appel, feinte, provocation, etc.), progressive (organisée autour de différentes actions pour s’approcher de la cible),
  • attaque cachée (masquée),
  • attaque en aveugle,
  • attaque sur préparation adverse. Elle est lancée alors que l’adversaire a entrepris un démarrage d’attaque. Il s’agit ici plus précisément d’un coup de contre.

Illustration en boxe

Sources

  • Georges Blanchet, Boxe et sports de combat en éducation physique, Ed. Chiron, Paris, 1947
  • Alain Delmas, 1. Lexique de la boxe et des autres boxes (Document fédéral de formation d’entraîneur), Aix-en-Provence, 1981-2005 – 2. Lexique de combatique (Document fédéral de formation d’entraîneur), Toulouse, 1975-1980.
  • Jack Dempsey, Championship fighting, Ed. Jack Cuddy, 1950
  • F.F.E., Les cahiers de la commission pédagogique nationale d’escrime, INSEP, Paris, 1981
  • Gabrielle & Roland Habersetzer, Encyclopédie des arts martiaux de l'Extrême-Orient, Ed. Amphora, Paris, 2000
  • Louis Lerda, J.C. Casteyre, Sachons boxer, Ed. Vigot, Paris, 1944
  • Friedrich Mahlo, L’acte tactique en jeu, Éd. Vigot, Paris, 1969
  • Marcel Petit, Boxe : technique et entraînement, Paris, Ed. Amphora, Paris, 1972

Commons-logo.svg

Liens internes

Liens externes


  • Portail des arts martiaux et sports de combat Portail des arts martiaux et sports de combat
  • Portail de la boxe anglaise Portail de la boxe anglaise
Ce document provient de « Attaque (sport de combat) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Attaque (en sports de combat de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”