Attaleiatès

Michel Attaleiatès

Michel Attalieatès (1028-1085) était un haut-fonctionnaire de l'empire byzantin sous les empereurs Michel VII Doukas, (1067-1078) et Romain IV Diogène (coempereur)(1068-1071).

Il est originaire d'Attaléia en Pamphylie. Michel Attaleiatès est surtout connu comme auteur d'une Histoire couvrant les années 1034-1079/80. C’est un petit aristocrate de province, qui a cédé toute la fortune familiale à ses sœurs. Il s'illustre par de brillantes études, devenant tour à tour juge et sénateur. C'est par ce biais qu'il accède aux plus hautes dignités de l’Empire, et intègre bientôt, le cercle des plus proches conseillers du basileus.

Sur le plan religieux, il consacre ses revenus à l’érection d’un modeste oïkos : quelques lopins de terres et des habitations à Rhaidestos, sur la côte du nord de la mer de Marmara, ainsi qu’un petit monastère à Constantinople, qui abrite sept moines. Il s’agit alors principalement d'un domaine familial provenant de sa première épouse, Sophia. Attaleiatès a choisi de consacrer la plupart de ses propriétés à des fondations charitables, unifiées, dotées en chaque lieu d’équipements spécifiques : un hospice à Rhaidestos et une église du Christ Panoiktirmon, « Tout-Compatissant » à Constantinople. À l'origine Attaleiatès avait prévu que l'église soit desservie par le clergé régulier. Mais craignant la captation de son bien par les autorités ecclésiastiques, il s’est ravisé. Il l’a pourvu de moines en lieux et places.

En effet, dans le monde byzantin, l'association entre fondations charitables et monastiques est quasi-systématique. Pour le fondateur, c'est l'assurance que le service sera assuré par les moines. Attaleiatès a conçu ses monastères sur une base privée, tel que précisé dans la diataxis (ordonnance réglementant la fondation du monastère). Le caractère privé de l'ensemble représente le moyen idéal de léguer sa fondation de manière indivise à son fils Théodore et à ses descendants. Ce legs a probablement eu lieu en 1085. Nous ne savons pas comment Attaleiates a vécu après l'établissement de sa règle en 1077. Ce qui est sûr, c’est qu’il était vivant lors de la collation d’un chrysobulle de l'empereur Nicéphore III Botaniatès (1078-1081) vers 1079.

Ce document provient de « Michel Attaleiat%C3%A8s ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Attaleiatès de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ATTALEIATÈS (M.) — ATTALEIATÈS MICHEL (XIe s.) Né à Attaleia (actuelle Antalya), dans les premières décennies du XIe siècle, Attaleiatès fait carrière à Constantinople. Juge du Voile et de l’Hippodrome, il accumule les titres et s’enrichit dans l’achat de biens. Il …   Encyclopédie Universelle

  • Attaleiates, Michael —    Historian and jurist, and a younger contemporary of Michael Psellos (q.v.), who wrote an eyewitness account of the period from 1034 1079. His description of the last Macedonian (q.v.) emperors, and of the period of troubles that preceded the… …   Historical dictionary of Byzantium

  • Michel Attaleiates — Michel Attaleiatès Michel Attalieatès (1028 1085) était un haut fonctionnaire de l empire byzantin sous les empereurs Michel VII Doukas, (1067 1078) et Romain IV Diogène (coempereur)(1068 1071). Il est originaire d Attaléia en Pamphylie. Michel… …   Wikipédia en Français

  • Michel Attaleiatès — Michel Attalieatès (grec: Μιχαήλ Ἀτταλειάτης) (v. 1028 1085) était un haut fonctionnaire de l empire byzantin sous les empereurs Michel VII Doukas, (1067 1078) et Romain IV Diogène (coempereur) (1068 1071). Biographie Il est originaire d Attaléia …   Wikipédia en Français

  • Michael Attaleiates — (* zwischen 1020 und 1030 in Konstantinopel oder Attaleia; † um 1085) war ein im 11. Jahrhundert lebender byzantinischer Geschichtsschreiber. Michael studierte in Konstantinopel und wurde kaiserlicher Richter, später schließlich Militärrichter.… …   Deutsch Wikipedia

  • Michael Attaleiates — or Attaliates (Greek: Μιχαήλ Ἀτταλειάτης) (fl. 11th century) was a Greek public servant and historian at Constantinople. Michael was probably a native of Attalia (now Antalya, in Turkey). He seems to have gone to Constantinople between 1030 and… …   Wikipedia

  • Roussel Frangopolos — Roussel Phrangopolos oder Ursel von Bailleul (de Ballione) war ein normannischer Söldner (misthophoros) im byzantinischen Heer, der zwischen 1070 und 1075 versuchte, ein eigenes Herrschaftsgebiet in Anatolien einzurichten. Seine genaue Herkunft… …   Deutsch Wikipedia

  • Roussel Phrangopolos — oder Ursel von Bailleul (de Ballione) († 1077) war ein normannischer Söldner (misthophoros) im byzantinischen Heer, der zwischen 1070 und 1075 versuchte, ein eigenes Herrschaftsgebiet in Anatolien einzurichten. Seine genaue Herkunft ist unklar,… …   Deutsch Wikipedia

  • Михаил Атталиат — (Michaēl Attaleiátēs)         (начало 11 в., Константинополь, около 1085), византийский историк и правовед. Его «История» освещает события, происходившие в Византии в 1034 79 (политические смуты и катастрофическое положение на вост. границах из… …   Большая советская энциклопедия

  • Isaac I Komnenos — Isaac I Komnenos Ισαάκιος A Κομνηνός Emperor of the Byzantine Empire Gold histamenon of Isaac I Komnenos Reign …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”