Attack of the Clones

Star Wars, épisode II : L'Attaque des clones

Star Wars, épisode II :
L'Attaque des clones
Titre original Star Wars, Episode II:
Attack of the Clones
Réalisation George Lucas
Acteurs principaux Ewan McGregor
Hayden Christensen
Natalie Portman
Ian McDiarmid
Samuel L. Jackson
Christopher Lee
Scénario George Lucas
Jonathan Hales
Musique John Williams
Photographie David Tattersall
Production Rick McCallum
George Lucas
Société de distribution Twentieth Century Fox
Lucasfilm Ltd.
Budget 120 000 000 $
Durée 142 minutes
Sortie 16 mai 2002
Langue(s) originale(s) anglais
Pays d’origine États-Unis États-Unis

Star Wars, épisode II : L'Attaque des clones (en version originale, Star Wars, Episode II: Attack of the Clones) est un film américain réalisé par George Lucas et sorti en 2002.

C'est le cinquième opus de la saga Star Wars par sa date de sortie, mais le deuxième par l'ordre chronologique de l'histoire.

Sommaire

Synopsis

La planète Naboo a subi un blocus de la part de la Fédération du commerce. Depuis, la République Galactique, gouvernée par le Chancelier Palpatine, est en crise. Le fonctionnement même du régime est remis en cause par un groupe de dissidents mené par le mystérieux Comte Dooku. Le sénat et la population intergalactique sont très inquiets face à l'émergence d'une telle menace.

Plusieurs sénateurs souhaitent que la République Galactique se constitue une armée afin d'empêcher que la situation ne se détériore davantage. Pendant ce temps, la sénatrice Padmé Amidala, ancienne reine de Naboo, est menacée par les séparatistes et échappe de justesse à un attentat. Le conseil Jedi décide de charger Anakin Skywalker de la protection de la sénatrice. Obi-Wan part enquêter sur cette tentative de meurtre, et découvre la constitution d'une mystérieuse armée de clones…

Ce qui suit dévoile l'intrigue complète.

La République Galactique est en crise. Un mouvement séparatiste (secrètement mené par le comte Dooku, ancien Jedi) menace la paix. La sénatrice Padmé Amidala, ancienne reine de Naboo, revient au sénat galactique pour voter contre la création d'une armée de la République, bien qu'il n'y ait plus assez de Jedi pour maintenir la paix et l'ordre dans la galaxie. À son arrivée sur Coruscant, elle échappe de justesse à une tentative d'assassinat. Le chancelier Palpatine demande alors au Jedi Obi-Wan Kenobi et son apprenti Anakin Skywalker d’assurer la protection d’Amidala.

Durant la nuit, un mystérieux chasseur de primes tente à nouveau de l’assassiner, et le Conseil Jedi demande à Obi-Wan d’enquêter pour retrouver le tueur. En attendant, Anakin est chargé de protéger la sénatrice Amidala et de l'escorter jusqu’à Naboo, la planète où elle était reine. Anakin se félicite de cette occasion : alors qu’il était souvent frustré par l’autorité et la critique omniprésente mais nécessaire de son maître Obi-Wan, il est enfin libre et livré à lui-même. Jar Jar Binks assume les fonctions de sénateur remplaçant en son absence.

Pendant son enquête, Obi-Wan se retrouve sur une planète mystérieuse appelée Kamino (absente des archives de la République), où il découvre une armée secrète de clones en production pour la République. On lui annonce que l'armée a été commandée il y a dix ans par un Jedi nommé Sifo-Dyas, connu du Conseil Jedi pour être déjà mort à cette époque. Jango Fett, un chasseur de primes, a été payé pour être l’original de tous les clones. Obi-Wan rencontre Jango sur Kamino, et pense qu’il est le tueur qu'il avait dépisté. Après avoir essayé de capturer Jango Fett sans succès, Obi-Wan place un émetteur sur son vaisseau et le suit jusqu’à la planète de Geonosis.

Sur Geonosis, Obi-Wan surprend des conversations entre le comte Dooku et la Fédération du Commerce, et découvre qu'ils sont à l’origine du mouvement séparatiste, et qu’ils ont créé une nouvelle armée de droïdes. Il apprend également que c'était la fédération qui avait commandé l'assassinat d'Amidala, pour se venger de la bataille de Naboo (cf. Star Wars : épisode I - La Menace fantôme). Obi-Wan envoie un message enregistré au Conseil Jedi pour les informer de ses récentes découvertes, juste avant de se faire capturer.

Pendant ce temps, Anakin Skywalker et Padmé Amidala ont passé beaucoup de temps ensemble sur Naboo, et Anakin révèle son amour profond pour elle. Cependant, Padmé résiste, expliquant que leur amour est impossible, puisqu'elle est une sénatrice et qu’il est un Jedi. Anakin est irrité par cela, et éprouve un conflit intérieur entre ses désirs pour elle et son devoir de Jedi. Tous les deux finissent quand même par s’embrasser, incapables de nier leur amour.

On peut préciser que d'un ton plus ou moins ironique, Anakin parle de mettre en place un système gouvernemental où un seul homme prendrait les décisions. Padmé lui demande alors s'il est bien sérieux, il sourit. Cette anecdote expose en douceur ce que va se produire plus tard lorsque Anakin deviendra Dark Vador.

Anakin est également préoccupé car il a récemment ressenti que sa mère est en grave danger, et il s’arrange pour que Padmé l'accompagne jusqu’à sa planète natale : Tatooine (désobéissant ainsi aux ordres d’Obi-Wan qui lui avait dit de rester sur Naboo). Sur place, il retrouve sa mère et apprend qu'elle n'est plus une esclave, qu’elle est mariée et dans une nouvelle famille. Mais, il découvre également qu'elle a été enlevée un mois plus tôt par des pillards Tuskens. Anakin part à sa recherche toute la nuit, et la trouve dans un sale état, prisonnière d’un camp Tusken. Au moment même où il la retrouve, elle se laisse mourir dans ses bras après seulement quelques mots. Dans un accès de fureur, il abat la communauté entière des Tuskens, femmes et enfants inclus. Sur Coruscant, Yoda ressent violemment le côté obscur de la force envahir Anakin. Anakin ramène le corps de sa mère chez les Lars, où a lieu son enterrement. Puis, il avoue à Padmé qu'il est troublé par ce qu'il a fait : il est rongé par la culpabilité, mais également empli de satisfaction.

Puisque le Conseil Jedi est au courant pour l'armée de Dooku, il envoie tous les Jedi disponibles, Mace Windu à leur tête, sur Geonosis. Anakin et Padmé font eux aussi le trajet de leur côté pour sauver Obi-Wan. Pendant ce temps, le représentant Binks réclame les pleins pouvoirs pour le chancelier Palpatine, qui pourra les utiliser pour faire appel à l'armée de clones récemment découverte.

De retour sur Geonosis, le comte Dooku essaye de persuader Obi-Wan de le rejoindre, l'avertissant qu'un seigneur sith, Dark Sidious, a un contrôle grandissant sur le sénat. Obi-wan refuse de le croire, rétorquant que les Jedi l’auraient su si cela avait été le cas. Devant ce refus, Dooku le condamne à mort.

Anakin et Padmé arrivent sur la planète, mais sont rapidement capturés et eux aussi condamnés à la mort. Ils se retrouvent alors attachés avec Obi-Wan dans une sorte d’arène où trois créatures sont lâchées sur eux, pour le plus grand plaisir de la population locale. Pendant leur lutte, Mace Windu arrive avec ses Jedi, et ils affrontent les droïdes des séparatistes dans l’arène. Même si Windu réussit à tuer Jango Fett, la défaite face aux droïdes semble imminente. Heureusement, Yoda arrive soudainement avec la nouvelle armée de clones de la République.

Une grande bataille s'ensuit entre l'armée de clones et celle des droïdes. Le comte Dooku essaye de s'échapper, mais Obi-Wan et Anakin le rattrapent dans un hangar secret, où ils entament un nouveau combat. Malheureusement, ils ne sont pas de taille face à la grande maîtrise de la force et du sabre laser que possède Dooku : Obi-Wan est blessé et Anakin se fait trancher le bras droit. Yoda apparaît juste au moment où Dooku s’apprête à les achever, et les deux maîtres Jedi se lancent dans un duel au sabre laser, pendant lequel on apprend que Dooku fut autrefois l’élève padawan de Yoda. Dooku est dominé, et emploie la force pour renverser un énorme pilier sur Obi-Wan et Anakin qui sont immobilisés au sol. Yoda s’arrête de combattre pour ralentir et dévier la trajectoire du pilier, sauvant ainsi les deux Jedi. Dooku (ou Dark Tyranus) en profite pour retourner jusqu’à son vaisseau et s'échappe vers Coruscant où il retrouve son maître, Dark Sidious. Celui-ci est heureux que la guerre ait commencé, « comme il l'avait prévu ».

De retour à Coruscant, Obi-Wan informe le Conseil Jedi des révélations de Dooku, à savoir que Dark Sidious a pris le contrôle du sénat. Yoda est perplexe, car créer la crainte et la méfiance sont les méthodes du côté obscur. Mais lui et Windu conviennent que le côté obscur opacifie maintenant toutes leurs perceptions, et qu'ils devraient surveiller le sénat de près.

Sur un grand terrain d'atterrissage, les soldats de l’armée de clones et leurs machines de guerre embarquent leurs vaisseaux sous l’œil de Palpatine, Bail Organa, et quelques autres républicains. Les troupes sont prêtes à combattre les Séparatistes. De retour sur Naboo, Anakin (avec une nouvelle prothèse mécanique pour son bras) et Padmé se marient en secret, avec pour uniques témoins les robots C-3PO et R2-D2.

Fiche technique

Distribution

Commentaire

Cet épisode est dans la continuité du précédent : il constitue essentiellement une mise en place de la situation.

Il recèle une grande richesse graphique, avec des ambiances très différentes : une mégalopole ultrafuturiste (Coruscant), une ambiance champêtre et bucolique (Naboo), une planète désertique ambiance western (Tatooine), une planète océanique balayée par des tempêtes (Kamino, l'usine des clones)…

George Lucas démasque graduellement ses personnages de la première trilogie (dont le plus important est Anakin Skywalker). Par exemple, en montrant le visage du chasseur de primes Jango Fett (le «père» de Boba Fett), il dévoile du même coup le visage de tous les soldats de la République.

On peut remarquer que le film est construit à la manière d'un polar : tous les événements sont racontés du point de vue des héros, à l'exception d'une courte scène vers la fin du film révélant qui se cache derrière ces événements. À propos de l'intrigue, on remarque qu'Obi-Wan Kenobi est parfaitement au courant de deux informations alarmantes : Jango Fett, qui est la matrice avérée de l'armée des clones, est aussi un des bras droits de l'armée séparatiste.

Pour ce qui est de l'aspect contemporain de l'histoire, il se traduit par l'alliance des intérêts privés et égoïstes (les lobbys de l'Industrie, la Finance, le Commerce, etc., constituant les Séparatistes) contre l'intérêt des peuples souverains organisés en République. On peut y voir une allusion actuelle aux conflits d'intérêts entre le monde des affaires et les états souverains.

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de la science-fiction Portail de la science-fiction
  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail de La Guerre des étoiles Portail de La Guerre des étoiles

Ce document provient de « Star Wars, %C3%A9pisode II : L%27Attaque des clones ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Attack of the Clones de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Attack of the Clones — Filmdaten Deutscher Titel: Star Wars: Episode II – Angriff der Klonkrieger Originaltitel: Star Wars: Episode II – Attack of the Clones Produktionsland: USA Erscheinungsjahr: 2002 Länge: 137 Minuten Originalsprache …   Deutsch Wikipedia

  • Star Wars Episode II: Attack of the Clones — This article is about the film. For the video game, see Star Wars Episode II: Attack of the Clones (video game). Star Wars Episode II: Attack of the Clones Theatrical poster …   Wikipedia

  • Star Wars: Episode II - Attack of the Clones — Saltar a navegación, búsqueda Star Wars: Episodio II El Ataque de los Clones Título …   Wikipedia Español

  • Star Wars Episode II: Attack of the Clones — Атака клонов Attack of the Clones Жанр приключения фантастика Режиссёр Джордж Лукас Продюсер …   Википедия

  • Star Wars, Episode II: Attack of the Clones — Star Wars, épisode II : L Attaque des clones Star Wars, épisode II : L Attaque des clones Titre original Star Wars, Episode II: Attack of the Clones Réalisation George Lucas Acteurs principaux Ewan McGregor Hayden Christensen Natalie Portman …   Wikipédia en Français

  • Star Wars: Attack of the Clones — Star Wars, épisode II : L Attaque des clones Star Wars, épisode II : L Attaque des clones Titre original Star Wars, Episode II: Attack of the Clones Réalisation George Lucas Acteurs principaux Ewan McGregor Hayden Christensen Natalie Portman …   Wikipédia en Français

  • Star Wars: Episode II - Attack of the Clones — Star Wars, épisode II : L Attaque des clones Star Wars, épisode II : L Attaque des clones Titre original Star Wars, Episode II: Attack of the Clones Réalisation George Lucas Acteurs principaux Ewan McGregor Hayden Christensen Natalie Portman …   Wikipédia en Français

  • Star Wars Episode II: Attack of the Clones (игра) — Star Wars Episode II: Attack of the Clones Обложка европейской версии игры Разработчик LucasArts …   Википедия

  • Across the Stars: Love Theme from Attack of the Clones — Saltar a navegación, búsqueda Across the Stars Obtenido de Across the Stars: Love Theme from Attack of the Clones …   Wikipedia Español

  • The Story of the Faithful Wookiee — (La historia del Wookiee fiel) es una historia de dibujos animados que se emitió en 1978 como parte para la película de televisión Star Wars Holiday Special. Fue producida por el estudio Nelvana Limited y está considerado como lo mejor del… …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”