Atlas (vertèbre)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Atlas et C1.
Atlas, vue supérieure : 1 : Tubercule du ligament transverse de l'atlas ; 2 : Arc antérieur ; 3 : Tubercule antérieur ; 4 : Fossette articulaire pourbl'odontoïde de C2 ; 5 : Masse latérale ; 6 : Foramen vertébral ; 7 : Arc postérieur ; 8 : Tubercule postérieur ; 9 : Sillon de l'artère vertébrale ; 10 : Foramen transversaire ; 11 : Processus transverse ; 12 : Cavité glénoïde (en contact avec les condyles occipitaux)
Atlas, vue inférieure : 1 : Tubercule postérieur  ; 2 : Foramen vertébral ; 3 : Foramen transversaire ; 4 : Fossette articulaire pourl'odontoïde de C2 ; 5 : Tubercule antérieur ; 6 : Arc antérieur ; 7 : Cavité glénoïde (en contact avec les surfaces articulaires supérieures de C2) ; 8 : Processus transverse ; 9 : Arc postérieur

L'atlas est la première vertèbre cervicale (C1). Elle a été nommée ainsi en rapport au géant Atlas de la mythologie grecque, qui supportait le monde sur cette vertèbre.

Description

Elle ne possède pas de corps vertébral mais seulement deux masses latérales unies par un arc ventral et un arc dorsal. Les masses latérales présentent chacune deux processus articulaires :

  • la fovéa crâniale (cavité glénoïde) qui reçoit le condyle de l'os occipital,
  • la fovéa caudale qui s'articule avec le processus articulaire crânial de C2.

Sur leur face médiale, les masses latérales portent le tubercule du ligament transverse. Le ligament transverse est tendu entre les tubercules droit et gauche.

Latéralement à ces masses latérales, se trouvent les foramens transversaires, délimités par les deux racines des processus transverses. Ils laissent passer l'artère vertébrale, qui se coude à sa sortie du foramen en haut.

L'arc ventral présente sur sa face ventrale le tubercule ventral qui donne insertion à des muscles et sur sa face dorsale, la fovéa dentis qui reçoit le processus odontoïde de l'axis.

L'arc dorsal présente sur sa face dorsale le tubercule dorsal qui donne insertion à des muscles et sur sa face supérieure le sillon de l'artère vertébrale (cette dernière cheminant dans le canal transversaire).

L'atlas s'articule :

  • en dessous par les fossettes articulaires inférieures avec l'axis (C2)
  • en dessus par les fossettes articulaires supérieures avec l'os occipital par ses condyles
  • à la partie postérieure de l'arc ventral au niveau de la fovea dentis avec la dent (ou odontoïde) de l'axis, maintenue par le ligament annulaire.

Luxation de l'atlas

En cas de luxation de l'atlas, diverses techniques chiropratiques existent pour le remettre dans son axe, en particulier le traitement «hole in one» qui a été mis au point dans les années 1930 par Bartlett Joshua Palmer, qui avait pour théorie que l'origine de tous les troubles de l'appareil moteur et des douleurs qui en résultent réside dans une mauvaise position de l'atlas, qui peut être corrigée par une seule manipulation. D'après Palmer, si la position de I'atlas est bonne, les réflexes neurophysiologiques de tout le corps s'en trouvent améliorés[1]. La technique « atlas orthogonal » développée par Roy Sweat est basée sur la technique « hole in one » de Palmer[2]. Cette discipline s'est développée en Suisse de manière indépendante à la chiropractie sous le nom général de Vitalogie et d'Atlasologie, ou de manière globale par le terme « méthodes de l'Atlas »[3] et est pratiquée par des non-chiropraticiens de manière officielle et remboursée par les assurances maladie par le biais d'une assurance complémentaire[3]. Le principal promoteur de cette méthode en Suisse a été René-Claudius Schümperli depuis 1993[4]. Une luxation de l'os atlas peut provoquer le phénomène de la différence de longueur de jambe.

Notes et références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Atlas (vertèbre) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Atlas (os) — Atlas (vertèbre) Pour les articles homonymes, voir Atlas et C1. Atlas, vue supérieure : 1 : Tubercule du ligament transvers …   Wikipédia en Français

  • atlas — [ atlas ] n. m. • 1585; nom d un personnage de la myth. gr. et lat. que l on représentait portant la voûte céleste sur ses épaules 1 ♦ Recueil de cartes géographiques (dont le frontispice représentait Atlas, à l origine). Atlas de la France.… …   Encyclopédie Universelle

  • vertèbre — [ vɛrtɛbr ] n. f. • av. 1478; lat. vertebra ♦ Chacun des os séparés par les disques intervertébraux, qui forment la colonne vertébrale (support du tronc chez les vertébrés, et spécialt chez l homme). Une vertèbre est formée du corps vertébral,… …   Encyclopédie Universelle

  • vertébré — vertèbre [ vɛrtɛbr ] n. f. • av. 1478; lat. vertebra ♦ Chacun des os séparés par les disques intervertébraux, qui forment la colonne vertébrale (support du tronc chez les vertébrés, et spécialt chez l homme). Une vertèbre est formée du corps… …   Encyclopédie Universelle

  • Vertebre cervicale — Vertèbre cervicale Pour les articles homonymes, voir C3, C4, C5, C6 et C7. Une vertèbre cervica …   Wikipédia en Français

  • Vertebre — Vertèbre Les différentes régions de la colonne vertébrale. Les vertèbres sont les os constituant la colonne vertébrale chez les animaux vertébrés. Chez l Homme on compte 33 vertèbres, dont cinq sont soudées pour former le sacrum, et quatre… …   Wikipédia en Français

  • Atlas (homonymie) — Atlas Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le mot Atlas peut renvoyer à : Atlas, l un des Titans de la mythologie grecque ; Atlas, premier roi de l Atlantide d après le Critias de… …   Wikipédia en Français

  • Atlas (Mythologie) — Pour les articles homonymes, voir Atlas. Héraclès et Atlas, vers 490–480 av. J. C …   Wikipédia en Français

  • Vertebre lombaire — Vertèbre lombale Pour les articles homonymes, voir L1, L2, L3, L4 et L5 …   Wikipédia en Français

  • Vertèbre lombaire — Vertèbre lombale Pour les articles homonymes, voir L1, L2, L3, L4 et L5 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”