Athos origin

Atos Origin

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sema.
Logo de Atos Origin

Logo de Atos Origin
Création 2000
Dates clés 2004 : Acquisition de SchlumbergerSema
Forme juridique Société anonyme à conseil de surveillance et directoire au capital de 67 507 487 (décembre 2005)
Action 100% public[1]
Slogan(s) « Turning client vision into result »
Siège social La Défense (Courbevoie)
Drapeau de la France France
Direction Thierry Breton
Activité(s) SSII
Produit(s) Conseil intégration de systèmes Infogérance
Filiale(s) Atos Worldline Atos Consulting
Effectif 47 000
Site Web www.atosorigin.com
Capitalisation 2 551,39 M
Chiffre d'affaires Augmentation 5,855 Md
Résultat net +48 M
Principaux concurrents
Accenture, AKKA Technologies, Alten, Altran, Assystem, Astek, Atos Origin, BearingPoint, Bull Services, Capgemini, CSC, Devoteam, EDS, Euriware, GFI Informatique, Groupe Open, HP Services, Indra Sistemas, IBM Global Services, Infosys, Logica, Neurones, Orange Business Services, Osiatis, Segula Technologies, Solucom, Sopra Group, SQLI, Steria, T-Systems, TCS, Thales Services, Unisys, Wipro
Atos Origin à Cesson-Sévigné, au sein de la technopole Rennes Atalante.

Atos Origin est une des principales SSII françaises[2] et le leader en France du paiement sécurisé en ligne pour les entreprises[3].

Sommaire

Métier et Activité

L'activité d'Atos Origin s'organise autour de 3 principaux métiers :

suivant 4 grandes entités :

  • Atos Consulting (anciennement Atos Odyssée) : conseil en management, en organisation, en processus métiers
  • Atos Origin : intégration de système, infogérance
  • Atos Worldline : solutions de paiement, CRM, e-services, BPO

Elle est le partenaire informatique mondial des Jeux olympiques et compte parmi ses clients de grands comptes internationaux dans tous les secteurs d'activité.

Son logo représente un Acanthurus leucosternon.

Implantation

La société emploie environ 50 000 personnes dans 40 pays, principalement la France, les Pays-Bas, l'Espagne et le Royaume-Uni.

Histoire

Histoire d'Atos

  • 1962 : Création de l'entreprise Cegos Informatique.
  • 1970 : Création de la SSII Sliga, filiale du Crédit Lyonnais.
  • 1972 : Naissance de Sligos par la fusion de Cegos Informatique et Sliga. Sligos devient alors une SSII spécialisée dans les solutions de paiements qui participera à la mise en place de la carte bleue.
  • 1974 : Création de la société Marben par Marc Benamou.
  • 1976 : Création de Segin (Société d'Études et de Gestion Informatique Nouvelle) par Georges Leblon.
  • 1981 : Création de la SSII Sodinforg.
  • 1991 : Naissance d'Axime par la fusion de Segin, SITB et Sodinforg.
  • 1993 : Rachat de Marben par Sligos.
  • 1997 : Naissance d'Atos par la fusion d'Axime et Sligos.
  • 1999 : Acquisition d'Odyssée, la division conseil d'Atos prend alors le nom d'Atos Odyssée.
  • 2000 : Acquisition de Origin, filiale informatique de Philips et création d'Atos Origin

Histoire d'Origin

  • 1976 : Création de BSO par l'homme d'affaires néerlandais Eckart Wintzen.
  • 1990 : BSO fusionne avec Philips Communications ISA (entité informatique de Philips) pour former BSO/Origin.
  • 1996 : Création de Origin B.V. par la fusion de BSO et de Philips Communications C&P.

Histoire de Sema Group

  • 1958 : Création de Sema (Société d'économie et de mathématiques appliquées) par 3 anciens élèves de l'école Polytechnique : Jacques Lesourne, Marcel Loichot et Robert Lattès. Première SSII française, son activité se concentre sur le développement d'applications pour la recherche opérationnelle et l'économie appliquée utilisant l'informatique.
  • 1965 : Sema fonde une société de services destinée aux développements de systèmes pour les entreprises, la SACS (Société d'Analyse et de Conception de Systèmes). Elle est dirigée par Jean Carteron, qui fondera 4 ans plus tard la SSII Steria.
  • Années 70 : Le groupe prend le nom de Sema-Metra
  • 1975 : Sema-Metra et la CGI participent à la création de la méthode de modélisation Merise. La conduite de ce projet a été confiée au CETE d'Aix en Provence (Ministère de l'Equipement) par le Ministère de l'Industrie ce qui autorise son usage public.
  • 1979 : Création de la SSII britannique CAP Scientific (ou Cap Group) par 4 collègues de Scicon, filiale du groupe BP
  • 1986: Acquisition de la SSII française CERCI (filiale de schneider SA)
  • 1988 : La SSII française Sema-Metra fusionne avec le britannique Cap Scientific/Cap Group pour former Sema Group, une importante SSII européeenne (n°2 en Europe à la fin des années 1980)
  • 1989 : Acquisition de la société allemande ADV/Orga.
  • 1990 : Acquisition de 49% de la société de services Tibet, spécialisé dans les systèmes pour le monde de la finance et de la bourse
  • 1991 : Création d'une filiale commune à British Aerospace et Sema : British Aerospace SEMA (BAeSEMA)
  • 1992 : France Télécom devient actionnaire de Sema Group
  • 1993 : Acquisition des activités d'intégration de la société suédoise SKD Foretagen ab
  • 1994 : Acquisition de Contacte (société de gestion d'équipements de cartes de paiement et de fidélité) et de la SSII française Aera
  • 1995 : Capgemini vend la participation minoritaire de 27% qu'elle détient dans Sema Group depuis la fin des années 1980
  • 1995 : Acquisition de 51% du capital de la SSII Progénia (France) et de Paradigme (Afrique du Sud)
  • 1996 : Acquisition de Datashield (Royaume Uni), Mouncey & Associates (Royaume Unis), de 75% de la société de services Infoservicios, de Syntaxe Processing (activités outsourcing d'Olivetti en Europe), et de Telis (filiale d'intégration de système du groupe France Télécom)
  • 1997 : Acquisition de BR Business System (Royaume Uni) et de Devotech (France)
  • 1998 : Sema vend sa participation dans la coentreprise BaeSEMA à British Aerospace
  • 1998 : Sema devient le prestataire d'intégration de systèmes pour les jeux olympiques pour la période 2002-2008 à la place d'IBM.
  • 1999 : Acquisition de Servicios (Argentine), Informatica Techlogica, de DS Telematica (Italie)
  • 2000 : Acquisition de DSI, société de services dans le domaine de l'Internet en Espagne
  • 2000 : Acquisition de LHS, fournisseur de logiciels de facturation pour opérateurs téléphonique, pour 3,3 milliards de dollars. Cette opération sera très coûteuse pour le groupe et ce fournisseur sera revendu.
  • 2001 : Le groupe de services pétroliers Schlumberger déjà présent dans les services informatiques dans le domaine de l'énergie, acquiert pour 5,2 milliards de dollars Sema Group, en espérant dégager de fortes synergies et intégrer Sema dans un large éventails de services. Le groupe prend le nom de SchlumbergerSema. La nouvelle entreprise compte alors 31 000 employés dans le monde et possède alors la 6e place des SSII en France.
  • 2002 : SchlumbergerSema cède ses activités de systèmes informatiques pour la défense (Sema GmbH et Sema Computer Systems GmbH) à Thales

Histoire d'Atos Origin

  • 31 octobre 2000 : Atos Origin nait de la fusion entre Atos et Origin. Philips détient alors 49% du capital de l'entreprise
  • août 2002 : Atos Origin acquiert les divisions de KPMG Consulting au Royaume-Uni et aux Pays-Bas.
  • 29 janvier 2004 : Atos Origin acquiert pour 1,4 Mds€, SchlumbergerSema, SSII issue du rachat par Schlumberger de Sema Group en 2001, et dont l'intégration au sein des services informatiques du groupe Schlumberger n'a pas été aussi efficace qu'attendu. Atos renforce ainsi sa place en Europe. L'effectif du groupe est quasiment doublé, le chiffre d'affaire de la nouvelle entité est multiplié par 1,5. Atos Origin renforce considérablement sa place au Royaume Uni et son portefeuille de clients dans le secteur public, la finance, et les télécommunications.
  • 2001 : Acquisition de KPN Datacenter pour 163 millions d'euros
  • 2004 : Atos Origin crée une nouvelle filiale : Atos Worldline.
  • 2004 : Atos Origin abandonne la marque KPMG pour sa filiale consulting, au profit du nom Atos Consulting.
  • 2004 : Philips cède une partie du capital qu'il détient encore dans le groupe. Sa part est désormais de 16,5%.
  • mars 2004 : Le siège social déménage des Pays-Bas vers Zaventem en Belgique.
  • octobre 2004 : Atos Origin Australia, issue des activités de Philips Communications, est vendu à Fujitsu.
  • mai 2005 : Atos Origin vend ses filiales d'Europe du Nord (hérité des entreprises Philips C&P/Origin) à VM-Data
  • 17 juillet 2006 : Acquisition de Banksys et Bank Card Company (BCC), sociétés spécialisées dans les solutions de paiements et intégrés depuis à Atos Worldline.
  • octobre 2007 : Nomination de Philippe Germond au poste de Président du directoire.
  • 22 octobre 2007 : Vente d'Atos Origin Middle East à HP[4].
  • 17 novembre 2008 : Thierry Breton remplace Philippe Germond au poste de Président du directoire[5].
Historique des principales marques successives du groupe Atos-Origin


Historique des différentes acquisitions du groupe Atos-Origin

Historique des différentes acquisitions du groupe

Résultat exercice 2006

  • Chiffre d'affaires : 5 397 M€
  • Croissance organique: Augmentation +1.5 %
  • Marge opérationnelle: 247 M€ (4,6 % du CA)
  • Résultat net ajusté: 110 M€, soit 1,63 € par action
  • Endettement net: Diminution 120 M€ (hors acquisition de Banksys et de BCC)
  • Prises de commande: 6,3 Mds€

Données boursières

Notes et références

Voir Aussi

Lien interne

Lien externe


  • Portail des entreprises Portail des entreprises
  • Portail de l’informatique Portail de l’informatique
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Atos Origin ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Athos origin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mount Athos — Ἅγιον Ὄρος Agion Oros (Αυτόνομη Μοναστικὴ Πολιτεία Ἁγίου Ὄρους) Aftonomi Monastiki Politia Agiou Orous location of Mount Athos in Greece …   Wikipedia

  • Prodromos (Mount Athos) — The Romanian Skete Prodromos ( ro. Schitul românesc Prodromu) is a Romanian cenobitic skete belonging to the Great Lavra Monastery, located in the eastern extremity (called Vigla) of the Eastern Orthodox Monastic State of the Holy Mountain Athos …   Wikipedia

  • Christianity — /kris chee an i tee/, n., pl. Christianities. 1. the Christian religion, including the Catholic, Protestant, and Eastern Orthodox churches. 2. Christian beliefs or practices; Christian quality or character: Christianity mixed with pagan elements; …   Universalium

  • The Three Musketeers — Infobox Book name = The Three Musketeers title orig = Les Trois Mousquetaires image caption = Image by Maurice Leloir, 1894 translator = Elana Lawrence author = Alexandre Dumas cover artist = country = France language = French genre = historical… …   Wikipedia

  • Eastern Orthodoxy — the faith, practice, membership, and government of the Eastern Orthodox Church. * * * officially Orthodox Catholic Church One of the three major branches of Christianity. Its adherents live mostly in Greece, Russia, the Balkans, Ukraine, and the… …   Universalium

  • Milady de Winter — Milady Clarick de Winter, often referred to as simply Milady, is a fictional character in the novel The Three Musketeers (1844) by Alexandre Dumas, père. She acts as a spy for Cardinal Richelieu and is one of the chief antagonists of the story.… …   Wikipedia

  • Hesychasm — (Greek Polytonic|ἡσυχασμός hesychasmos , from Polytonic|ἡσυχία hesychia , stillness, rest, quiet, silence ) [Parry (1999), p. 230] is an eremitic tradition of prayer in the Eastern Orthodox Church, and some other Eastern Churches of the Byzantine …   Wikipedia

  • Greek Church — • Details the history and various divisions of the church Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Greek Church     Greek Church     † …   Catholic encyclopedia

  • Eastern Orthodox Church — Orthodox Catholic Church and Orthodox Christian Church redirect here. For other uses of the term, see Orthodox (disambiguation). Not to be confused with Oriental Orthodox Churches. See also: Eastern Christianity and Orthodoxy by country The… …   Wikipedia

  • Codex Alexandrinus — New Testament manuscripts papyri • uncials • minuscules • lectionaries Uncial 02 …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”