Atholville
Atholville

Commerces du chemin Val-d'Amours
Commerces du chemin Val-d'Amours

Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick
Comté ou équivalent Restigouche
Statut municipal Village
Constitution 1966
Maire
Mandat en cours
Raymond Lagacé
2008-2012
Site Web http://www.atholville.net/
Démographie
Population 1 317 hab. (2006)
Densité 128,5 hab./km2
Langue(s) Français et anglais (officielles)
Géographie
Coordonnées
géographiques
47° 59′ 37″ N 66° 42′ 49″ W / 47.993713, -66.71353347° 59′ 37″ N 66° 42′ 49″ W / 47.993713, -66.713533
Altitude mini. 0 m — maxi. ~230 m
Superficie 10,25 km2
Fuseau horaire UTC-4
Indicatif +1-506

Géolocalisation sur la carte : Nouveau-Brunswick

(Voir situation sur carte : Nouveau-Brunswick)
Atholville
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Athol.

Atholville est un village canadien situé dans le comté de Restigouche, au nord du Nouveau-Brunswick.

Sommaire

Toponyme

Article connexe : Toponymie néo-brunswickoise.

Le bureau de poste porta le nom de Ferguson Manor de 1916 à 1923 puis de Atholville à partir de 1923. Il y a aussi eu un Shives Athol de 1907 à 1931. Le nom Atholville est dérivé de Athol House, la maison que construit Robert Ferguson (1768-1851), qui arriva au village en 1796 en provenance de la région de Blair Atholl, en Écosse. Athol House fut détruite dans un incendie en 1894[1].

Géographie

Atholville est situé à quatre kilomètres à l'ouest du centre-ville de Campbellton. Le village est bordé au nord par la rivière Ristigouche. Atholville a une superficie de 10,25 kilomètres carrés[2].

Logement

Le village comptait 576 logements privés en 2006, dont 550 occupés par des résidents habituels. Parmi ces logements, 73,6% sont individuels, 0,0% sont jumelés, 0,0% sont en rangée, 6,4% sont des appartements ou duplex et 17,3% sont des immeubles de moins de cinq étages. Enfin, 1,8% des logements entrent dans la catégorie autres, tels que les maisons-mobiles. 72,7% des logements sont possédés alors que 27,3% sont loués. 78,2% ont été construits avant 1986 et 3,6% ont besoin de réparations majeures. Les logements comptent en moyenne 6,3 pièces et 0,0% des logements comptent plus d'une personne habitant par pièce. Les logements possédés ont une valeur moyenne de 83 661 $, comparativement à 119 549 $ pour la province[3].

Histoire

Le bureau de poste est fondé en 1906[4]. La Restigouche Company ouvre une usine de pâtes et papiers à Atholville en 1928[5].

En 2009, la Caisse populaire d'Atholville fusionne avec les caisses de Campbellton, Balmoral, Val-d'Amours, Charlo, Eel River Crossing et Kedgwick pour former la Caisse populaire Restigouche[6].

Démographie

D'après le recensement de Statistique Canada, il y avait 1 391 habitants en 2001, comparativement à 1 376 en 1996, soit une hausse de 0,4%. Le village a une superficie de 10,25 km carrés et une densité de population de 134,7 habitants au km carré.

Évolution démographique de Atholville depuis 1981
Années 1981 1986 1991 1996 2001 2006 2011
Population 1 694 1 501 1 474 1 376 1 381 1 317 non disponible
Notes, sources, ... Sources : [7],[8],[2]
Évolution des langues maternelles (en %) Légende

     Français      Anglais      Anglais et français      Autre(s) langue(s)

Sources: [9],[10],[11]

Économie

Les commerces d'Atholville fournissent de nombreux produits et services pour la région de Campbellton.

Le mail industriel abrite six entreprise comptant en tout une centaine d'employés en 2011[12].

Entreprise Restigouche a la responsabilité du développement économique[13].

Administration

Conseil municipal

Le conseil municipal est formé d'un maire et de cinq conseillers. Le conseil actuel est élu lors de l'élection du 12 mai 2008[14].

Mandat Fonctions Nom(s)
2008 - 2012 Maire Raymond Lagacé
Conseillers Roger Cormier, Gérard Fallu, Maurice Power, Gisèle Richard-Chiasson et Jean Soucy.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1971 en cours Raymond Lagacé    
         
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Budget et fiscalité

Représentation et tendances politiques

Drapeau : Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick: Atholville fait partie de la circonscription provinciale de Campbellton—Restigouche-Centre, qui est représentée à l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick par Greg Davis, du Parti progressiste-conservateur. Il fut élu en 2010.

Drapeau du Canada Canada: Atholville fait partie de la circonscription fédérale de Madawaska—Restigouche, qui est représentée à la Chambre des communes du Canada par Jean-Claude D'Amours, du Parti libéral. Il fut élu lors de la 38e élection générale, en 2004, puis réélu en 2006 et en 2008.

Chronologie municipale

Vivre à Atholville

La station de ski du Sugarloaf.

L’école Versant-Nord accueille les élèves de la maternelle à la 8e année. C'est une école publique francophone faisant partie du district scolaire #5.

Atholville dispose d'une bibliothèque publique et d'une caserne de pompiers.

L'église Notre-Dame-de-Lourdes est une église catholique romaine faisant partie du diocèse de Bathurst.

La collecte des déchets et matières recyclables est effectuée par la Commission de gestion des déchets solides de Restigouche[13]. L'aménagement du territoire est de la responsabilité de la Commission d'urbanisme du district de Restigouche[13].

Culture

Personnalités

Langues

Selon la Loi sur les langues officielles, Atholville est officiellement bilingue[15] puisque l'anglais et le français sont tous deux parlés par plus de 20% de la population.

En 2011, Atholville devient la troisième municipalité du Nouveau-Brunswick, après Dieppe et Petit-Rocher, à adopter un règlement sur la langue d'affichage commercial extérieur, dans ce cas-ci obligeant l'affichage bilingue (français et anglais)[16]. Jusqu'alors, la plupart de l'affichage se faisait en anglais.

Municipalités limitrophes

Notes et références

Notes

Références

  1. (en) Alan Rayburn, Geographical Names of New Brunswick, Ottawa, Énergie, Mines et Ressources Canada, 1975, p. 40 .
  2. a et b Profils des communautés de 2006 - Atholville - Population sur Statistique Canada. Consulté le 2 novembre 2011.
  3. Profils des communautés de 2006 - Atholville - Familles et ménages sur Statistique Canada. Consulté le 20 octobre 2009.
  4. Noms de lieux du Nouveau-Brunswick - Atholville sur Archives provinciales du Nouveau-Brunswick. Consulté le 1er novembre 2011.
  5. Nicolas Landry et Nicole Lang, Histoire de l'Acadie, Québec, Éditions du Septentrion, 2001, p. 259 .
  6. Caisse populaire Restigouche sur Caisses populaires acadiennes. Consulté le 30 décembre 2010.
  7. 1986 (2A) questionnaire abrégé des provinces aux municipalités sur Statistique Canada. Consulté le 2 novembre 2011.
  8. Profils des communautés de 1996 - Atholville - Population sur Statistique Canada. Consulté le 2 novembre 2011.
  9. Profils des communautés de 1996 - Atholville - Population page 1 sur Statistique Canada. Consulté le 9 novembre 2011.
  10. Profils des communautés de 2001 - Atholville - Population sur Statistique Canada. Consulté le 9 novembre 2011.
  11. Profils des communautés de 2006 - Atholville - Langue sur Statistique Canada. Consulté le 9 novembre 2011.
  12. Rénovations au mail industriel d’Atholville sur Gouvernement du Nouveau-Brunswick. Consulté le 9 novembre 2011
  13. a, b et c District de services régionaux 2 sur Bâtir des gouvernements locaux et des régions viables (Rapport Finn), sur Gouvernement du Nouveau-Brunswick. Consulté le 25 juillet 2011.
  14. Événements électoraux locaux de 2008 sur Élections N.-B.. Consulté le 15 octobre 2011
  15. Canada, Nouveau-Brunswick. Loi sur les langues officielles, art. 35, 36, 37, 38 [lire en ligne (page consultée le 15 mars 2011)].
  16. Jean-François Boisvert, « Affichage bilingue obligatoire », dans L'Acadie Nouvelle, 15 mars 2011 [texte intégral (page consultée le 5 mars 2011)] 

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Atholville de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Atholville, New Brunswick — Atholville (2006 population: 1,317) is a Canadian village in Restigouche County, New Brunswick. Yes Mistuh ChannIt is located on the south bank of the Restigouche River upstream and west of the city of Campbellton.The largest employer in… …   Wikipedia

  • Campbellton (Nouveau-Brunswick) — Campbellton Administration Pays  Canada Province …   Wikipédia en Français

  • Acadie — Pour les articles homonymes, voir Acadie (homonymie). Cet article concerne la région nord américaine. Pour la région historique, voir Acadie (Nouvelle France). Pour les autres régions associées, voir Cadie …   Wikipédia en Français

  • Kedgwick — Administration Pays  Canada Province …   Wikipédia en Français

  • Val-d'Amours — Administration Pays  Canada Province …   Wikipédia en Français

  • List of communities in New Brunswick — This is a list of communities in New Brunswick, a province in Canada. For the purposes of this list, a community is defined as either an incorporated municipality (including Indian reserves), or an unincorporated settlement inside or outside of a …   Wikipedia

  • Edmond Blanchard — Infobox Person name = Edmond P. Blanchard imagesize = caption = birth date = birth date and age|1954|5|31 birth place = Atholville, New Brunswick Canada flagicon|Canada death date = death place = resting place = residence = Campbellton, New… …   Wikipedia

  • Balmoral (Nouveau-Brunswick) —  Pour l’article homonyme, voir Balmoral.  Balmoral Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Charlo —  Pour l’article homophone, voir Charlot. Charlo Administration Pays & …   Wikipédia en Français

  • Comte de Restigouche — Comté de Restigouche Restigouche Administration Pays  Canada Type comté …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”