Athis mons

Athis-Mons

48°42′26″N 02°23′20″E / 48.70722, 2.38889

Athis-Mons

L'hôtel de ville.
L'hôtel de ville.

Administration
Pays France
Région Île-de-France
Département Essonne
Arrondissement Palaiseau
Canton Athis-Mons (chef-lieu)
Code Insee abr. 91027
Code postal 91200
Maire
Mandat en cours
François Garcia (PS)
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération Les Portes de l'Essonne
Démographie
Population 30 615 hab. (2006)
Densité 3 577 hab./km²
Géographie
Coordonnées 48° 42′ 26″ Nord
       2° 23′ 20″ Est
/ 48.7073533, 2.3889363
Altitudes mini. 32 m — maxi. 92 m
Superficie 8,56 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Athis-Mons (prononcé [ais mɔ̃s] Prononciation du titre dans sa version originale) est une commune française située à dix-sept kilomètres au sud-est de Paris dans le département de l'Essonne et la région Île-de-France. Elle est le chef-lieu du canton d'Athis-Mons.

Ses habitants sont appelés les Athégiens[1].

Sommaire

Géographie

Situation

Position d'Athis-Mons en Essonne.
Athis-Mons
Position d'Athis-Mons en Essonne.
Occupation des sols en 2003
Type d'occupation Pourcentage Superficie
(en hectares)
Espace urbain construit 69,14 % 593,34
Espace urbain non construit 11,25 % 96,51
Espace rural 19,61 % 168,33
Source : Iaurif[2]

Athis-Mons est située au nord du département, au confluent de l'Orge et de la Seine, et en bordure sud de l'aéroport international d'Orly. Elle fait partie de l'agglomération parisienne et est membre de la Communauté d'agglomération Les Portes de l'Essonne.

Hydrographie

Relief et géologie

Communes limitrophes

Les communes limitrophes sont : Villeneuve-le-Roi au nord et Ablon-sur-Seine au nord-est, Vigneux-sur-Seine à l'est, Draveil au sud-est, Juvisy-sur-Orge au sud, Savigny-sur-Orge au sud-ouest et Paray-Vieille-Poste à l'ouest.

Climat

Athis-Mons est située en Île-de-France, elle bénéficie d'un climat océanique dégradé aux hivers frais et aux étés doux, et est régulièrement arrosée sur l'ensemble de l'année. En moyenne annuelle, la température s'établit à 10,8 °C, avec une maximale de 15,2 °C et une minimale à 6,4 °C. Les températures réelles relevées sont de 24,5 °C en juillet au maximum et 0,7 °C en janvier au minimum, mais les records enregistrés sont de 38,2 °C le 1er juillet 1952 et -19,6 °C le 17 janvier 1985. Du fait de la moindre densité urbaine entre Paris et sa banlieue, une différence négative de un à deux degrés celsius se fait sentir. L'ensoleillement est comparable à la moyenne des régions du nord de la Loire avec 1 798 heures par an. Les précipitations sont également réparties sur l'année, avec un total de 598,3 millimètres de pluie et une moyenne approximative de cinquante millimètres par mois.

Données climatiques à Athis-Mons
mois jan. fév. mar. avr. mai. jui. jui. aoû. sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 0,7 1,0 2,8 4,8 8,3 11,1 13,0 12,8 10,4 7,2 3,5 1,7 6,4
Température moyenne (°C) 3,4 4,3 7,1 9,7 13,4 16,4 18,8 18,5 15,6 11,5 6,7 4,3 10,8
Température maximale moyenne (°C) 6,1 7,6 11,4 14,6 18,6 21,8 24,5 24,2 20,8 15,8 9,9 6,8 15,2
Ensoleillement (h) 59 89 134 176 203 221 240 228 183 133 79 53 1 798
Précipitations (mm) 47,6 42,5 44,4 45,6 53,7 51,0 52,2 48,5 55,6 51,6 54,1 51,5 598,3
Source : Climatologie mensuelle à la station départementale de Brétigny-sur-Orge de 1948 à 2002[3],[4].

Transports

Lieux-dits, écarts et quartiers

  • La ville est aujourd'hui composée de 5 quartiers, chacun servant de base à des comités de démocratie participative :
    • Noyer Renard (3F)
    • Val (Cité Bleue, Gare)
    • Plateau/Pyramide
    • Mons/Plaine basse
    • Centre ville

Toponymie

Le nom de la commune est issu de la fusion le 6 août 1817 d'Athis-sur-Orge et Mons-sur-Orge.

Histoire

  • Le site d'Athis a été le siège de 1140 à 1789 d'un prieuré placé sous la juridiction de l'abbaye Saint-Victor de Paris. L'actuelle église Saint Denis (voir ci-dessous) remonte à cette époque.
  • La commune a été formée en 1817 par la réunion de 2 villages, Athis sur le coteau de Seine et Mons sur le plateau voisin. De nos jours le quartier bas est communément appelé Athis-Val.
  • Construite entre 1958 et 1962, au cœur du tissu pavillonnaire d’Athis-Mons, la cité HLM du Noyer Renard abrite à l’origine une majorité de fonctionnaires, de rapatriés d’Algérie française et d’habitants des communes voisines venus s’installer après l’agrandissement de l’aéroport Paris-Orly. Au fil des ans, la population change, le climat social se dégrade et les problèmes apparaissent. Avec ses 8000 âmes, la cité du Noyer Renard est stigmatisée comme un quartier difficile.
  • Athis-Mons fait aujourd'hui partie, avec Juvisy-sur-Orge et Paray-Vieille-Poste, de la communauté d'agglomération Les Portes de l'Essonne. Cet établissement public intercommunal est présidé par François Garcia, maire d'Athis-Mons. Il est devenu depuis le 1er Janvier 2009, la Communauté d'agglomération Les Portes de l'Essonne [5]

Démographie

Évolution démographique

Évolution démographique d'Athis-Mons
1793 1800 1806 1821 1831 1836
338 423 435 690 690 724
1841 1846 1851 1856 1861 1866
705 803 771 788 780 854
1872 1876 1881 1886 1891 1896
910 976 1 038 1 333 1 591 2 027
1901 1906 1911 1921 1926 1931
2 612 3 494 4 627 6 116 7 969 10 033
1936 1946 1954 1962 1968 1975
10 962 8 414 14 120 24 004 27 640 30 737
1982 1990 1999 2006 - -
28 496 29 123 29 427 30 615 - -
Absorba en 1817 l'ancienne commune de Mons
(Sources : Cassini[6] et Insee[7])
Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)

Pyramide des âges

Pyramide des âges à Athis-Mons en 2006 en pourcentage[8].
Hommes Classe d'âge Femmes
0,2  90 ans ou +  0,5
4,1  75 à 89 ans  7,3
10,5  60 à 74 ans  10,4
18,4  45 à 59 ans  20,0
22,2  30 à 44 ans  21,7
22,4  15 à 29 ans  20,7
22,1  0 à 14 ans  19,3
Pyramide des âges en Essonne en 2006 en pourcentage[9].
Hommes Classe d'âge Femmes
0,3  90 ans ou +  0,8
3,8  75 à 89 ans  6,1
10,6  60 à 74 ans  11,2
20,1  45 à 59 ans  20,1
22,7  30 à 44 ans  22,3
20,9  15 à 29 ans  19,6
21,6  0 à 14 ans  19,9

Administration et politique

Politique locale

Maires d'Athis-Mons

Dix maires se sont succédé à la tête de l'administration d'Athis-sur-Orge depuis l'élection du premier en 1790.


Sept maires se sont succédé à la tête de l'administration de Mons-sur-Orge depuis l'élection du premier en 1790.


Trente maires se sont succédé à la tête de l'administration d'Athis-Mons depuis la fusion en 1817.


Tendances et résultats politiques

Élections présidentielles, résultats des deuxièmes tours :

Élections législatives, résultats des deuxièmes tours :

Élections européennes, résultats des deux meilleurs scores :

Élections régionales, résultats des deux meilleurs scores :

Élections cantonales, résultats des deuxièmes tours :

Élections municipales, résultats des deuxièmes tours :

Élections référendaires :

Enseignement

Les établissements scolaires d'Athis-Mons dépendent de l'académie de Versailles. La commune dispose sur son territoire des écoles maternelles Pauline Kergomard, Jean de La Fontaine, Charles Perrault, Albert Calmette, La Rougette et Jacques Prévert, des écoles élémentaires Édouard Branly, Camille Flamarion, Jean Jaurès, Louis Pasteur, Pierre et Marie Curie des écoles primaires Jules Ferry et Antoine de Saint-Exupéry[23].

Santé

Services publics

Jumelages

Athis-Mons a développé des associations de jumelage avec[24] :

Vie quotidienne à Athis-Mons

Culture

Le Service culturel de la ville d’Athis-Mons met en place plusieurs évènements culturels tout au long de l’année, et plus précisément dans le domaine des cultures urbaines. Au mois de juin, la mairie programme le festival de danse Session 2 Style, dont la première édition a eu lieu en 2000. Ce festival permet notamment à des artistes de hip-hop de la région de se faire connaître, que ça soit des danseurs ou des rappers comme, par exemple Guiguipop et les Goss du Sun, à l’occasion de la troisième édition.

Sport

Lieux de culte

La paroisse catholique d'Athis-Mons dépend du secteur pastoral du Val de Seine-Juvisy et du diocèse d'Évry-Corbeil-Essonnes. Elle dispose sur son territoire des églises Saint-Denis, Sainte-Geneviève, Notre-Dame-de-la-Voie et Notre-Dame-de-l'Air[25].

Médias

La commune est située dans le bassin d'émission des chaînes de télévision France 3 Paris Île-de-France Centre, IDF1 et Téléssonne intégré à Télif. L'hebdomadaire Le Républicain relate les informations locales dans son édition Nord-Essonne comme la station de radio EFM.

Économie

Culture locale et patrimoine

Patrimoine environnemental

Patrimoine architectural

Vue aérienne d'Athis-Mons.
  • Athis-Val : L'église Notre-Dame de la Voie (anciennement dénommée Notre-Dame-du-Chemin-de-Fer), construite en 1954 sous les plans de l'architecte Maurice Laurence. L'édifice est orné de vitraux de Maurice Rocher.
  • Village d'Athis : L'église paroissiale Saint Denis, construite par les chanoines de l'abbaye Saint Victor de Paris au XIIe siècle (vers 1140). Le lieu fut d'ailleurs le siège d'un prieuré placé sous la juridiction de cette abbaye jusqu'à la Révolution.
    • De l'édifice roman, il ne subsiste que le clocher roman à flèche pyramidale, et le chœur, encore orné de sa voûte et de ses chapiteaux romans.
    • L'église est profondément remanié aux XVIIe siècle et XVIIIe siècle. Alors qu'elle entreprend divers aménagements dans son château adjacent au prieuré (aujourd'hui école Saint Charles), Madame de Charolais fait reconstruire la nef en 1748, parallèlement à l'aménagement par les chanoines de chapelles latérales au nord de l'église (dont la chapelle seigneurale, en 1750-1753).
    • Au XIXe siècle, la façade est totalement refaite en style néo-gothique. La flèche du clocher et le beffroi sont reconstruits en 1898-1900 sous la direction des monuments historiques (édifice classé en 1840).
    • Des bâtiments du prieuré proprement dit, il subsiste aujourd'hui une aile de bâtiment perpendiculaire à l'église, et dont la construction remonte vraisemblablement au XVIIIe siècle. Ce bâtiment est la propriété de l'évêché, et il est aujourd'hui question de le convertir en séminaire pour prêtres.
  • L'école Saint Charles possède elle aussi une chapelle de grande dimension, construite en même temps que les bâtiments du collège dans les années 1950. Celle-ci, dediée à Saint-Charles, est construite avec les techniques propres au béton armé (arcs diaphragmes couverts par un lambris et une charpente en bois, grandes baies rectangulaires ornées de vitraux).
  • Musée Delta (à proximité de l'aéroport d'Orly, ouvert le mercredi et le samedi). On peut y voir le concorde 002, une caravelle, un mercure, ainsi que 2 avions de combat.
  • La commune conserve également d'autres demeures dignes d'intérêt, mais de nombreuses destructions ont été causées par la Seconde Guerre mondiale (bombardements intensifs de la zone en 1944).
  • Il est à mentionner la remarquable grange de l'ancienne ferme de Mons, dont certains éléments de charpente remontent au XVe siècle. (voir itinéraire dans liens externes).

Personnalités

Différents personnages publics sont nés, décédés ou ont vécut à Athis-Mons :

Héraldique

Blason d'Athis-Mons

Les armes d'Athis-Mons se blasonnent : Parti, au premier d'azur à trois fleurs de lis d'or au bâton de gueules péri en bande, au deuxième de sable à trois chevrons rompus d'or, au chef d'azur chargé d'une escarboucle pommetée et fleurdelisée d'or.[26]

Le blason apparaît sur la motrice no Z5633 au titre du parrainage des matériels SNCF[27].

Mythes, légendes et anecdotes

Pour approfondir

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • Brigitte Blanc et Philippe Ayrault, Athis-Mons, Paray-Vieille-Poste, t. 1, APPIF (Association pour le patrimoine Île-de-France), coll. « Images du patrimoine (Paris) / Les portes de l'Essonne », Paris, 2004 (ISBN 9782905913428).
    Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France
     
  • Blanc Le Bas, La reconstruction 1944-1960 : Athis-Mons, Juvisy-sur-Orge, Paray-Vieille-Poste, Lieux-Dits, 2008 (ISBN 9782905313379) 
  • Brigitte Blanc, Athis-Mons, Paray-Vieille-Poste, Lieux-Dits, 2008 (ISBN 9782905913425) 

Sources

  1. Gentilé sur le site habitants.fr Consulté le 30/03/2009.
  2. Fiche d'occupation des sols en 2003 sur le site de l'Iaurif. Consulté le 13/04/2009.
  3. Climatologie mensuelle à Brétigny-sur-Orge sur le site de lameteo.org. Consulté le 9 août 2009.
  4. Climatologie mensuelle à Brétigny-sur-Orge sur infoclimat.fr. Consulté le 18 août 2009
  5. [ http://www.mairie-athis-mons.fr/actualite/article_396.htm ]
  6. Notice communale sur la base de données en ligne Cassini. Consulté le 17/02/2009.
  7. Données démographiques sur le site de l'Insee. Consulté le 17/02/2009.
  8. Pyramide des âges à Athis-Mons en 2006 sur le site de l'Insee. Consulté le 01/09/2009.
  9. Pyramide des âges de l'Essonne en 2006 sur le site de l'Insee. Consulté le 20/07/2009.
  10. a , b  et c Liste des maires successifs sur la base mairesgenweb.org Consulté le 25/05/2009.
  11. Résultats de l'élection présidentielle 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/06/2009.
  12. Résultats de l'élection présidentielle 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/06/2009.
  13. Résultats de l'élection législative 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/06/2009.
  14. Résultats de l'élection législative 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/06/2009.
  15. Résultats de l'élection européenne 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/06/2009.
  16. Résultats de l'élection européenne 2009 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/06/2009.
  17. Résultats de l'élection régionale 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/06/2009.
  18. Résultats de l'élection cantonale 2004 sur le site du Ministère de l'Intérieur. Consulté le 19/03/2008.
  19. Résultats de l'élection municipale 2001 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/06/2009.
  20. Résultats de l'élection municipale 2008 sur le site du Ministère de l'Intérieur. Consulté le 17/03/2008.
  21. Résultats du référendum 2000 sur le site politiquemania.com Consulté le 16/06/2009.
  22. Résultats du référendum 2005 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/06/2009.
  23. Liste des écoles publiques sur le site de l'Inspection académique de l'Essonne. Consulté le 01/10/2009.
  24. Jumelages d'Athis-Mons sur son site officiel. Consulté le 01/10/2009.
  25. Fiche de la paroisse d'Athis-Mons sur le site officiel du diocèse. Consulté le 01/10/2009.
  26. Blasonnement sur le site de Gaso, la banque du blason. Consulté le 01/09/2009.
  27. Liste des blasons de parrainage SNCF. Consulté le 26/05/2009.
  • Portail de l’Essonne Portail de l’Essonne
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
Ce document provient de « Athis-Mons ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Athis mons de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Athis-Mons — Athis Mons …   Deutsch Wikipedia

  • Athis-Mons — Saltar a navegación, búsqueda Athis Mons Escudo …   Wikipedia Español

  • Athis-Mons — Pour les articles homonymes, voir Athis et Mons (homonymie). 48° 42′ 27″ N 2° 23′ 20″ E …   Wikipédia en Français

  • Athis-Mons — French commune|nomcommune=Athis Mons caption=Athis Mons, aerial view map size=270px adjustable mapcaption=Location (in red) within Paris inner and outer suburbs lat long=coord|48|42|34|N|2|23|24|E|region:FR type:city(29427) région=Île de France… …   Wikipedia

  • Athis-Mons — Original name in latin Athis Mons Name in other language Athis, Athis Mons, Ati Mon, Atis Mons, a di si meng si, atisu=monsu, aty mwn, Ати Мон, Атис Монс, Атіс Монс State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 48.70522 latitude 2.39147… …   Cities with a population over 1000 database

  • Athis-Mons — ▪ France       town, southern suburb of Paris, in Essonne département, Île de France région, northern France. Athis Mons lies near the confluence of the Orge and Seine rivers and is bisected by the N7 road artery leading to the centre of Paris.… …   Universalium

  • Gare d'Athis-Mons — Athis Mons Le bâtiment voyageurs. Localisation Pays France Commune Athis Mons Quartier …   Wikipédia en Français

  • Canton d'Athis-Mons — Canton d’Athis Mons Situation du canton d’Athis Mons dans le département Essonne Administration Pays France …   Wikipédia en Français

  • Tramway Villejuif - Athis-Mons — Ligne 7 du tramway d Île de France Tramway T7 Réseau Tramway d Île de France Année d’ouverture Prévue avril 2013 Exploitant RATP Conduite (système) Conducteur Matériel utilisé Tramway fer Points d’arrêt 18 Lo …   Wikipédia en Français

  • Tramway villejuif - athis-mons — Ligne 7 du tramway d Île de France Tramway T7 Réseau Tramway d Île de France Année d’ouverture Prévue avril 2013 Exploitant RATP Conduite (système) Conducteur Matériel utilisé Tramway fer Points d’arrêt 18 Lo …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”