Atelier de misère
Dans un sweatshop à Chicago aux États-Unis en 1930.

Un atelier de misère[1],[2] (également atelier d'exploitation ou atelier de pressurage[3]) est un terme péjoratif servant à désigner une manufacture — très souvent dans l'industrie textile — dans laquelle les employés sont exploités, travaillent trop longtemps et / ou de manière forcée, dans lesquels sévissent des abus physiques ou moraux, ou encore où on fait travailler des enfants.

Le terme « Sweatshop », qui désigne ce type d'établissement en anglais, est une combinaison de sweater (le contremaître des ateliers textiles des années 1830-1840 aux États-Unis qui faisait suer les travailleurs) et shop (magasin, atelier).

Sommaire

Contexte historique

Aujourd'hui

Actuellement, environ 150 pays à travers le monde accueillent des ateliers de misère où travaillent plus de 27 millions de personnes. On les retrouve principalement dans les zones franches des pays en développement. Toutefois, il en existe aussi en Europe, aux États-Unis et au Canada qui emploient des travailleurs illégaux ou immigrants[4]. Au Mexique et en Amérique centrale, les « Maquilas » ou « maquiladoras » sont souvent de tels ateliers.

Les conditions de travail dans un atelier de misère sont[4] :

  • salaire sous le seuil de la pauvreté ;
  • longues heures de travail et travail supplémentaire obligatoire, souvent non payées, pour répondre au quota imposé ;
  • emploi d’enfants ;
  • aucun accès aux soins de santé ;
  • précarité (aucune sécurité d'emploi) ;
  • dénégation du droit de s'organiser en syndicat ;
  • limite de visite au cabinet de toilette durant la journée de travail.

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes

Notes et références

  1. (en)(fr)Traduction de « Sweatshop », wordreference.com. Consulté le 2008-10-27
  2. (en)(fr)Traduction de « Sweatshop », Translate Google. Consulté le 2008-10-27
  3. Selon le grand dictionnaire terminologique de l'Office québécois de la langue française
  4. a et b (fr)Atelier de misère, Université du Québec à Montréal. Consulté le 2008-10-27[PDF]

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Atelier de misère de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ateliers de misère — Atelier de misère Dans un sweatshop à Chicago aux États Unis en 1930. Un atelier de misère[1] …   Wikipédia en Français

  • ATELIER (art) — L’origine du terme reste quelque peu obscure. Il viendrait du latin assis , puis astella , qui ne désignait que le simple copeau, l’éclat de bois. Vers 1332, on en relève l’usage en français pour désigner «le lieu où sont réunis les éclats de… …   Encyclopédie Universelle

  • Littérature de la Shoah — « De tant de morts donnez moi la mémoire, de tous ceux là qui sont devenus cendre, d’une génération donnez moi la mémoire, sa dernière fureur, sa dernière douleur ». Isaïe Spiegel, Donnez moi la mémoire[1] …   Wikipédia en Français

  • Courbet atelier — L Atelier du peintre L Atelier du peintre Gustave Courbet, 1855 Huile sur toile 361 × 598 cm …   Wikipédia en Français

  • L'Atelier Du Peintre — Gustave Courbet, 1855 Huile sur toile 361 × 598 cm …   Wikipédia en Français

  • L'atelier du peintre — Gustave Courbet, 1855 Huile sur toile 361 × 598 cm …   Wikipédia en Français

  • Chronologie de la vie d'Honoré de Balzac — Honoré de Balzac, né Honoré Balzac[1],[2],[3], à Tours le 20 mai 1799 (1er prairial an VII) et mort à Paris le 18  …   Wikipédia en Français

  • Histoire de Boulogne-Billancourt — Article principal : Boulogne Billancourt. L’histoire de Boulogne remonte à un bac antique mais commence en tant que paroisse autonome en 1330. Boulogne la Petite était un village viticole fondé, à partir d un hameau de bûcherons, les Mesnuls …   Wikipédia en Français

  • L'Atelier du peintre — Artiste Gustave Courbet Année 1855 Technique Huile sur toile Dime …   Wikipédia en Français

  • Histoire de France — La Liberté guidant le peuple, une des peintures historiques françaises les plus célèbres, Eugène Delacroix, 1830 (aujourd hui au musée du Louvre, RF 129) Le nom de la France est issu d un peuple germanique, les Francs …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”