Atelier Jeunes Cinéastes

L'Atelier Jeunes Cinéastes (AJC!) situé à Bruxelles, est un Atelier de Production de la Communauté française de Belgique créé en 1977.

AJC! produit aujourd’hui une dizaine de films no-budget par an, finalisés en vidéo, et offre la possibilité à des auteurs de tous horizons de réaliser leur film.

AJC! soutient les projets cinématographiques ou audiovisuels qui s’écartent des canons de l’industrie. C’est un lieu d’accueil pour toutes les démarches d’expérimentation, de création filmique : documentaires, films expérimentaux, essais poétiques, fictions ; objets cinéma.

l'AJC! fait partie de l'Association des Ateliers d'Accueil et de Production Audiovisuelle (AAAPA).

Sommaire

Fonctionnement

L'AJC! fonctionne grâce à un conseil d'administration (bénévole et tournant) qui se renouvelle environ tous les 3 ans et à une équipe de terrain salariée. L'Atelier est subsidié par le Centre du Cinéma de la Communauté française de Belgique. De nombreux réalisateurs et producteurs belges sont passés par l'AJC! comme auteurs ou administrateurs.

L'AJC! sélectionne les films grâce à un groupe de lecture composé des administrateurs. Les films sélectionnés sont ensuite mis en production sur le principe du no-budget, c'est-à-dire sans apport d'argent cash. Les films bénéficient d'une aide en conseil, en matériel, et en structure.

Filmographie Récente

L'AJC! a produit environ 200 films, courts-métrages, documentaires, ou essais depuis sa création.

  • 2009 : « Het Eenzaam Huisje » de Jenn Debauche
  • 2008 : « Intime/Monde » de Yuen
  • 2008 : « Dernière Partie » de Ann Sirot et Raphaël Balboni
  • 2007 : « Lula » de Ladi Bidinga
  • 2007 : « Ce qui reste » de Fanny Dal Magro
  • 2007 : « Alter Sum » de Sébastien Schmit
  • 2007 : « Retour à la rue' » de Guérin Van de Vorst
  • 2007 : « Hélène » de Muriel Alliot
  • 2006 : « Sans Titre pour Elle » de Damien Magnette et Cédric Van Caeter
  • 2006 : « Toutes les Saisons ont une Fin » de Baptiste Charles et Sarah Jaoui
  • 2006 : « Palpite » de Jean-Marc Munerelle
  • 2006 : « La Voix Peule » de Sylvain Vesco
  • 2005 : « Déjà Jadis » de Christophe Van Collie
  • 2005 : « Les mots clairs » de Floriane Devigne
  • 2005 : « Retour à la rue » de Guérin Van de Vorst
  • 2005 : « Coiffure Liliane ou un Cheveu dans la Soupe » du Collectif L
  • 2005 : « Transmission » de Florent Sauze
  • 2005 : « Eva » de Caroline Berhin
  • 2004 : « Après (l’extinction du souvenir) » Nicolas Rincon Gille
  • 2004 : « L’argent des pauvres » de Charlotte Randour
  • 2004 : « Euroland » de Patrick Taliercio
  • 2004 : « Héritages » de Elise Andrieu et Sonia Ringoot
  • 2004 : « Knokke le doute » de Frédéric Guillaume
  • 2004 : « Face à ce qui se dérobe » de Vincent Pinckaers
  • 2004 : « Voyage au bord des lunes » de Fabrice George et Liberea Rizzi
  • 2004 : « Errance-Wandering » de Yuen
  • 2004 : « Quid esperanza » de Stéphane Manzone
  • 2004 : « Ostende » de fiction de Cosima Jentzsch

Voir aussi

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Atelier Jeunes Cinéastes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Zoom jeunes — est un concours ouvert aux jeunes et groupes de jeunes âgés de 15 à 25 ans de la Communauté française de Belgique. Tout jeune candidat ayant développé un talent ou un projet dans quelque domaine que ce soit (éducation, sport, santé, emploi,… …   Wikipédia en Français

  • Cinéma belge — Le cinéma belge se décline au pluriel[1], mais si quelques auteurs font le choix d une étude différenciée de chaque aire linguistique[2], d autres préfèrent mettre en avant ce qui les rapproche[3] : le patrimoine culturel, notamment la… …   Wikipédia en Français

  • Cinema belge — Cinéma belge Le cinéma belge commence seulement à se faire connaître, grâce à des distinctions, notamment au Festival de Cannes, alors qu il a longtemps vécu dans l ombre d autres cinématographies, particulièrement celle de la France où nombre de …   Wikipédia en Français

  • Cinéma Belge — Le cinéma belge commence seulement à se faire connaître, grâce à des distinctions, notamment au Festival de Cannes, alors qu il a longtemps vécu dans l ombre d autres cinématographies, particulièrement celle de la France où nombre de réalisateurs …   Wikipédia en Français

  • Cinéma de Belgique — Cinéma belge Le cinéma belge commence seulement à se faire connaître, grâce à des distinctions, notamment au Festival de Cannes, alors qu il a longtemps vécu dans l ombre d autres cinématographies, particulièrement celle de la France où nombre de …   Wikipédia en Français

  • Histoire du cinema belge — Cinéma belge Le cinéma belge commence seulement à se faire connaître, grâce à des distinctions, notamment au Festival de Cannes, alors qu il a longtemps vécu dans l ombre d autres cinématographies, particulièrement celle de la France où nombre de …   Wikipédia en Français

  • Histoire du cinéma belge — Cinéma belge Le cinéma belge commence seulement à se faire connaître, grâce à des distinctions, notamment au Festival de Cannes, alors qu il a longtemps vécu dans l ombre d autres cinématographies, particulièrement celle de la France où nombre de …   Wikipédia en Français

  • AJC — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.   Sigles d’une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres   Sigles de quatre lettres …   Wikipédia en Français

  • 36 choses à faire avant l'an 2000 — Données clés Réalisation Jean Frédéric de Hasque Sortie 2001 Durée 54 min. Pour plus de détails, voir …   Wikipédia en Français

  • 36 choses à faire avant l’an 2000 — 36 choses à faire avant l an 2000 36 choses à faire avant l an 2000 Réalisation Jean Frédéric de Hasque Montage Yvan Flasse Production rien à voir …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”