Atanasio Ndong Miyone

Atanasio Ndong Miyone (ou Atanasio Ndongo) (1928 (?) - 5 mars 1969), est un homme politique et acteur de l'indépendance de la Guinée équatoriale.

Sommaire

Jeunesse

Fang né à Rio Benito, sur la côte dans le Rio Muni, il est envoyé par ses parents sur l’île de Fernando Poo, à Banapa au séminaire des pères clarétains. Mais en 1952 il mène avec Gori Molubela qui deviendra un autre leader de l’indépendance, une grève dans le séminaire pour réclamer de meilleures conditions d’étude et une nourriture convenable. Les pères demandent à l’armée d’intervenir et, une fois l’ordre rétabli, expulsent du séminaire les deux meneurs.

Indépendantiste

Rentré chez lui, Atanasio cherchera par tous les moyens à réintégrer le séminaire, insistant sur sa vocation. Mais l’évêque restera intransigeant et le jeune homme doit même se réfugier au Gabon. De là il organise la propagande indépendantiste au Rio Muni au sein du MONALIGE fondé en 1954. Protégé de Léon Mba il poursuit ses études et devient rapidement secrétaire général du MONALIGE et principal figure du mouvement indépendantiste guinéen. Il épouse la veuve de Félix Moumié, leader de l’UPC (Union des populations du Cameroun) et grâce à elle reçoit le soutien de nombreux leaders de l’Afrique francophone. Il mène une campagne efficace auprès de l’ONU pour la décolonisation de son pays. Mais ce n’est que fin 1966 qu’il décide de rentrer d’Algérie où il était installé. Après 14 ans d’exil il est devenu un leader reconnu internationalement mais presque un étranger dans son propre pays. Il a notamment presque perdu la langue fang.

Lors de la Conférence constitutionnelle il se lie avec Fernando María Castiella le ministre des affaires étrangères espagnol qui voit en lui le leader instruit qu’il faut pour la Guinée. Francisco Macías Nguema aura beau jeu de dénoncer cette collusion et de ravir à Atanasio son rôle de leader des indépendantistes et le soutien de la majorité des membres du MONALIGE. Après son échec au premier tour de l’élection présidentielle, Atanasio rallie Macias au second et devient son ministre des affaires étrangères[1].

Assassinat

En mars 1969, après avoir rencontré Castiella à Madrid il se rend à Bata où il mène une tentative de coup d’État. Les évènements sont ici très peu clairs mais il semble que Atanasio espérait le soutien de la garde civile espagnole pour prendre le pouvoir. C’est un échec, la garde civile ne bouge pas et Macias revenu défenestre Atanasio du deuxième étage de son palais avant de le retrouver blessé dans la cour et de le battre à mort. Une histoire étonnante à ce sujet revient souvent : Atanasio se serait réfugié dans la salle de bain où il savait pouvoir se saisir d’une serviette de toilette aux vertus protectrices. Lorsque Macias le pousse par la fenêtre, cette serviette serait restée accrochée aux fils téléphoniques et, sans protection, Atanasio se serait donc cassé la jambe sur le sol avant de se faire tuer.

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Atanasio Ndong Miyone de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Atanasio Ndongo — Atanasio Ndong Miyone Atanasio Ndong Miyone (ou Atanasio Ndongo) (1928 (?) 5 mars 1969), est un homme politique et acteur de l indépendance de la Guinée Equatoriale. Sommaire 1 Jeunesse 2 Indépendantiste 3 Assassinat …   Wikipédia en Français

  • Francisco Macías Nguema — Masie Nguema Biyogo Ñegue Ndong Mandats Vice président du gouvernement autonome de Guinée Équatoriale 1er …   Wikipédia en Français

  • Projet:Afrique —  Portail   …   Wikipédia en Français

  • Bonifacio Ondo Edu — Bonifacio Ondo Edu, décédé en avril 1969, est un homme politique équato guinéen. Membre de l ethnie Fang et originaire de Evinayong, ville située au centre du Rio Muni en pleine forêt équatoriale, Ondo Edu est d abord un notable qui enseigne le… …   Wikipédia en Français

  • Bonifacio Ondó Edu — Bonifacio Ondo Edu Bonifacio Ondo Edu, décédé en avril 1969, est un homme politique équato guinéen. Membre de l ethnie Fang et originaire de Evinayong, ville située au centre du Rio Muni en pleine forêt équatoriale, Ondo Edu est d abord un… …   Wikipédia en Français

  • Francisco Macias Nguema — Francisco Macías Nguema Francisco Macías Nguema (officiellement Masié Nguema Biyogo) est un homme politique équato guinéen, né à Nsegayong le 1er janvier 1924 (Rio Muni) et mort à Malabo le 29 septembre 1979. Vie politique Il fut élu en 1964 …   Wikipédia en Français

  • Liste De Personnalités Assassinées — Cet article liste une série de personnalités qui furent assassinées. Les détails sur les circonstances suite auxquelles elles furent tuées sont donnés dans leur article. Sommaire 1 Monarques, chefs d’État et de gouvernement 1.1 Antiquité 1.2… …   Wikipédia en Français

  • Liste de personnalites assassinees — Liste de personnalités assassinées Cet article liste une série de personnalités qui furent assassinées. Les détails sur les circonstances suite auxquelles elles furent tuées sont donnés dans leur article. Sommaire 1 Monarques, chefs d’État et de… …   Wikipédia en Français

  • Liste de personnalités assassinées — Cet article liste une série de personnalités qui furent assassinées. Les détails sur les circonstances suite auxquelles elles furent tuées sont donnés dans leur article. Sommaire 1 Monarques, chefs d’État et de gouvernement 1.1 Antiquité 1.2… …   Wikipédia en Français

  • Liste de personnes assassinées — Liste de personnalités assassinées Cet article liste une série de personnalités qui furent assassinées. Les détails sur les circonstances suite auxquelles elles furent tuées sont donnés dans leur article. Sommaire 1 Monarques, chefs d’État et de… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”