Atanarjuat - La légende de l'homme rapide

Atanarjuat

Atanarjuat
Réalisation Zacharias Kunuk
Acteurs principaux Natar Ungalaaq (Atanarjuat)
Sylvia Ivalu (Atuat)
Peter Henry Arnatsiaq (Oki)
Lucy Tulugarjuk (Puja)
Madeline Ivalu (Panikpak)
Scénario Paul Apak Angilirq
Musique Chris Crilly
Costumes Atuat Akkitirq
Mivheline Ammaq
Photographie Norman Cohn
Montage Norman Cohn
Zacharias Kunuk
Marie-Christine Sarda
Production Paul Apak Angilirq
Norman Cohn
Zacharias Kunuk
Société de production Igloolik Isuma Productions
Office national du film du Canada
Budget 1,96 million CDN
Genre Drame, Fiction
Durée 172
Sortie 12 avril 2002
Langue(s) originale(s) inuktitut
Pays d’origine Canada
Principale(s) récompense(s) Voir les récompenses

Atanarjuat est un film canadien réalisé par Zacharias Kunuk et sorti en 2002. Il est également publié comme Atanarjuat, la légende de l'homme rapide, qui traduit le titre en français. Atanarjuat est le premier long métrage à avoir été écrit, réalisé et joué entièrement en inuktitut, la langue des Inuits du Canada.

Sommaire

Sysnopsis

Le film se déroule à Igloolik, une petite île située dans la baie de Baffin dans la région arctique du Canada. Une communauté nomades d'Inuits vit tranquillement dans le territoire du Nunavut, jusqu'au jour où un chaman étranger au groupe vient perturber leur vie en instaurant une rivalité entre deux familles.

Une vingtaine d'années plus tard, deux frères décident de faire face à ce mal qui règne depuis trop longtemps : Amaqjuaq, l'homme fort et Atanarjuat, l'homme rapide. Atanarjuat gagne la main de la belle Atuat au détriment d'Oki, le fils du chef du campement qui jure de se venger. Oki se venge et tend une embuscade aux deux frères : Amaqjuaq ne s'en sortira pas vivant mais Atanarjuat parvient à s'enfuir en courant nu sur la banquise.

Autour du film

  • Premier long métrage filmé en inuktitut et entièrement réalisé par des cinéastes inuits.[1]
  • Les trois heures de film ont été tournées sur place et la distribution est entièrement composée d'Inuits originaires d'Igloolik[2].
  • Le film a été tourné en Betacam numérique, écran large (16/9) puis transféré sur une pellicule de 35mm[2].
  • Paul Apak Angilirq, le scénariste du film est décédé juste avant la fin du tournage[3].
  • À Igloolik, environ 1500 spectateurs assistait à la projection alors que la ville ne compte que 1200 habitants[3].
  • Le réalisateur Zacharias Kunuk a tournée une trentaine de films et documentaires avant de faire 'Atanarjuat[3].
  • L'acteur interprétant le personnage d'Oki est un chasseur analphabète et il a dû apprendre son texte par coeur[3].

Distinctions

  • Caméra d'or du Festival de Cannes (2001)
  • Edinburgh International Film Festival : New Director's Award (2001)
  • Festival international du film de Flandres : Grand Prix (2001)
  • Fédération internationale de la presse cinématographique : Mention spéciale (2001)
  • Festival international du film d'Hawaii : Meilleur long métrage (2001)
  • Festival du film de Santa Fe : Meilleur film (2001)
  • Festival international du film de Toronto : Meilleur long métrage canadien (2001)
  • Toronto Film Critics Association : Meilleur film canadien (2002)
  • Toronto Film Critics Association : Meilleur premier film (2002)
  • Prix Génie : Meilleure direction (2002)
  • Prix Génie : Meilleur montage (2002)
  • Prix Génie : Meilleure musique originale (2002)
  • Prix Génie : Meilleur long métrage (2002)
  • Prix Génie : Meilleur scénario (2002)
  • Prix Claude-Jutra (2002)
  • Festival du film de Manille : Lino Brocka Award (2002)
  • Festival international du film de Newport : Meilleur film - prix du public (2002)
  • Festival international du film de San Diego : Meilleur long métrage (2002)
  • Central Ohio Film Critics Association : Meilleur film de langue étrangère (2003)
  • Phoenix Film Critics Society : Meiller film étranger (2003)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail du Canada Portail du Canada
Ce document provient de « Atanarjuat ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Atanarjuat - La légende de l'homme rapide de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”