Atalante
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Atalante (homonymie).
Atalante par Pasitélès, Ier siècle av. J.‑C., musées du Vatican.

Dans la mythologie grecque, Atalante (en grec ancien Άταλάντη / Átalántê) est une héroïne.

Carl Robert[1], repris par les mythologues postérieurs[2], distingue deux Atalantes, l'une présente dans la tradition béotienne et l'autre dans la tradition arcadienne, et suppose que la seconde a été inventée à partir de la première.

Sommaire

Tradition arcadienne

Dans la version arcadienne, Atalante est la fille d'Iasos, roi du Péloponnèse, fils de Lycurgue, et de Clymène, fille de Minyas. Comme Iasos ne voulait pas de fille, elle fut abandonnée à la naissance, et recueillie par une ourse dans la forêt du Pélion. Des chasseurs enfin la trouvèrent et l'élevèrent ; elle devint une chasseresse redoutable, se distinguant notamment à la chasse du sanglier de Calydon. Elle fit, comme Artémis, vœu de virginité. Ainsi périrent sous ses flèches deux centaures, Hyléos et Rhoécos, qui tentèrent d'abuser d'elle. Il semble qu'elle épousa cependant Méléagre. Elle fut l'unique femme à faire partie des Argonautes aux côtés de Jason[3].

Tradition béotienne

Dans la version béotienne, elle est la fille de Schœnée, fils d'Athamas. Son père souhaitant la marier, elle ne voulut prendre pour époux que celui qui pourrait la battre à la course ; ceux qui échoueraient seraient mis à mort. De nombreux prétendants moururent ainsi, jusqu'à ce que se présente Hippomène, qui aidé d'Aphrodite, laissa tomber trois pommes d'or (probablement des oranges) données par la déesse dans sa course ; curieuse, la jeune fille s'arrêta pour les ramasser, et fut ainsi devancée à l'arrivée.

Mais par la suite, les amants se rendent coupables de sacrilège en faisant l'amour dans un temple. Chez Ovide[4], Hippomène oublie de remercier la déesse Aphrodite de lui avoir donné les pommes d'or, et celle-ci, pour se venger, envoie aux amants un désir irrépressible qui les conduit à faire l'amour dans un temple de Cybèle ; cette dernière, courroucée, les métamorphose en lions et les attelle à son char. Apollodore[5] indique seulement qu'ils s'unissent dans un temple de Zeus. Chez Hygin[6], c'est également Aphrodite qui envoie aux amants leur désir sacrilège, mais c'est Zeus qui les métamorphose ; il précise aussi qu'une fois devenus lions, les amants ne peuvent plus s'unir l'un à l'autre.

Elle est la mère de Parthénopée.

Notes

  1. Robert 1920-1926, p. 84.
  2. Cités par Gantz 2004 [1993], p. 596.
  3. Apollodore, Bibliothèque [détail des éditions] [lire en ligne], I, 9, 16 et Diodore de Sicile, Bibliothèque historique [détail des éditions] [lire en ligne], IV, 41.
  4. Ovide, Métamorphoses [détail des éditions] [lire en ligne], X, 681-704.
  5. Apollodore, III, 9, 2.
  6. Hygin, Fables [détail des éditions] [(la) lire en ligne], CLXXXV.

Bibliographie

  • Timothy Gantz, Mythes de la Grèce archaïque, Belin, 2004 [détail de l’édition] .
  • (de) Carl Robert, Die griechische Heldensage (Griechische Mythologie II), 1920-1926, 3 vol.  

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Atalante de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Atalante — {{Atalante}} 1. Tochter des Schoineus aus Arkadien, eine große Jägerin; Teilnehmerin an der Jagd auf den Kalydonischen* Eber und an der Fahrt der Argonauten*. Da sie bei jener Jagd das Untier als erste traf, schenkte ihr dessen Bezwinger… …   Who's who in der antiken Mythologie

  • Atalante — or similar terms can refer to:* Atalanta, a character of ancient Greek mythology * 36 Atalante, an asteroid * L Atalante , a 1934 French film * Númenor, a fictional island in J. R. R. Tolkien s legendarium, also called Atalantë * Akallabêth , a… …   Wikipedia

  • Atalante — (Аннемас,Франция) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: 42 Rue de Genève, 74100 Аннемас …   Каталог отелей

  • Atalánte — Atalánte, griech. Heroine, von der in verschiedenen Gegenden verschieden erzählt wurde. Die arkadische A., Tochter des Königs Jasos und der Klymene, vom Vater, der sich einen Sohn gewünscht, ausgesetzt, ward von einer der Jungen beraubten Bärin… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Atalánte — Atalánte, aus Böotien, Tochter des Königs Schoineus, berühmt durch Schönheit und Schnelligkeit, besiegte alle Freier im Wettlauf, bis Hippomenes mit Hilfe der Aphrodite durch goldene Äpfel, bei deren Aufsuchen A. zurückblieb, sie überlistete. Als …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Atalante — (Atalántē) ► MITOLOGÍA Hija del rey arcadio Jasón y de Climena. Heroína célebre por su agilidad …   Enciclopedia Universal

  • Atalantë —  / Atalante    A name in Quenya for Númenor after its Downfall, meaning simply The Downfallen (see Akallabêth) …   J.R.R. Tolkien's Middle-earth glossary

  • Atalante — Ringkampf von Peleus und Atalante bei den Leichenspielen für König Pelias, schwarzfigurige Hydria, um 550 v. Chr., Staatliche Antikensammlungen (Inv. 596) Atalante oder Atalanta (griechisch  …   Deutsch Wikipedia

  • Atalante — Atalạnte,   griechischer Mythos: zwei ursprünglich wohl identische Heroinnen: eine arkadische Jägerin und eine böotische Heroin, deren Freier mit ihnen um die Wette laufen mussten. Die Besiegten erwartete der Tod. Die Jägerin, die am Zug der… …   Universal-Lexikon

  • atalante — (a ta lan t ) s. f. 1°   Terme d astronomie. Petite planète récemment découverte entre Mars et Jupiter. 2°   En alchimie, l eau mercurial, qui fuit (on sait que le mercure échappe aux doigts) et que les pommes d or (le soufre) arrêtent, c est à… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”