Saint-Maurice (Val-de-Marne)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Maurice.

48° 48′ 56″ N 2° 27′ 33″ E / 48.815556, 2.459167

Saint-Maurice
Rue du Maréchal-Leclerc à Saint-Maurice
Rue du Maréchal-Leclerc à Saint-Maurice
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Île-de-France
Département Val-de-Marne
Arrondissement Créteil
Canton Charenton-le-Pont
Code commune 94069
Code postal 94410
Maire
Mandat en cours
Christian Cambon
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes de Charenton-le-Pont Saint-Maurice
Site web http://www.ville-saint-maurice.com
Démographie
Population 14 558 hab. (2008)
Densité 10 180 hab./km²
Gentilé Mauritiens, Mauritiennes
Géographie
Coordonnées 48° 48′ 56″ Nord
       2° 27′ 33″ Est
/ 48.815556, 2.459167
Altitudes mini. 27 m — maxi. 67 m
Superficie 1,43 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Saint-Maurice est une commune française, située dans le département du Val-de-Marne et la région Île-de-France. Elle s'est appelée Charenton-Saint-Maurice jusqu'en 1842. Ses habitants sont appelés les Mauritiens.

Sommaire

Géographie

Situation

Localisation de Saint-Maurice dans le Val-de-Marne

Saint-Maurice est situé dans le grand Bassin parisien, entre les villes de Charenton-le-Pont à l'ouest, de Joinville-le-Pont à l'est, de Saint-Maur-des-Fossés au sud-est et de Maisons-Alfort au sud. Elle est bordée au nord par le Bois de Vincennes (48°49′20″N 2°24′46″E / 48.82222, 2.41278). Elle est située à 2,5 km des boulevards périphériques et en amont du confluent de la Seine et de la Marne qui traverse la ville.

Voies de communication

Vous pouvez vous rendre à Saint-Maurice :

Division de la ville

La ville est divisée en quartiers :

  • Plateau
  • Centre
  • Pont
  • Ancienne gendarmerie
  • Gravelle
  • Écluse

Histoire

L'existence de Charenton-Saint-Maurice est attestée dès le XIe siècle.

En 1606, Henri IV permit aux protestants d'y construire un temple, que les catholiques brûlèrent en 1621. En 1623, il fut rétabli et d'après le dessin de Jacques de Brosse, il pouvait contenir 15 000 personnes.

Au mois d'août 1685 les catholiques essayèrent d'y mettre le feu, et le 23 octobre, Louis XIV ayant révoqué l'édit de Nantes, le temple fut démoli en cinq jours.

Le cardinal de Noailles fit venir du Val d'Osne des religieuses bénédictines qu'il établit sur l'emplacement du temple détruit, et une petite église y fut bâtie.

Église Saint-André, située sur l'avenue de Verdun, en face de l'entrée de l'HNSM

Le 13 septembre 1641, Sébastien Leblanc, conseiller et contrôleur des guerres de Louis XIII fait donation aux Frères de Saint-Jean de Dieu de maisons et de terre sur la paroisse de Charenton afin accueillir des malades et des aliénés. À l'époque de la Révolution et plus tard l'hôpital fut considérablement augmenté et convenablement doté.

La ville, mitoyenne de Paris, a hébergé des studios cinématographiques dès le début du cinéma.

Article détaillé : Studios de Saint-Maurice.

Située le long de la Marne, Saint-Maurice compte deux des plus grands hôpitaux de France : l'hôpital national de Saint-Maurice (HNSM, hôpital de rééducation) et l'EPS Esquirol (hôpital Psychiatrique).

Héraldique

Blason de Saint-Maurice

De gueules au Saint-Maurice (cavalier romain) monté sur un cheval et tenant une banderole chargée d'une croix de gueules, le tout d'argent, et passant sur une terrasse de sinople soutenue d'une rivière aussi d'argent, mouvant de la pointe.

La devise de la ville est : « Gloria Sancto Mauritio », ce qui signifie « Gloire à saint Maurice »[1]

Démographie

En 2008, Saint-Maurice est la 36e commune la plus peuplée du Val-de-Marne (sur 47) et la 631e au niveau national.

Évolution démographique
Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 659 434 860 428 1 447 1 571 1 805 2 532 2 551
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 3 160 4 217 4 931 4 340 4 577 5 576 6 506 6 653 6 927
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 7 325 8 320 8 958 9 509 10 497 11 445 11 324 10 133 11 134
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
Population 10 344 10 477 9 221 9 420 11 157 12 742 14 547 14 596 14 558[2]
Notes, sources, ... Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Sources : Base Cassini de l'EHESS[3] et Insee)

Vie associative

Culture

  • La Plume philanthrope
  • Maisons-Alfort 1 000 ans d’histoire
  • Association Act’ en Scène
  • Association Philatélique de Maisons-Alfort-Saint-Maurice
  • Association Musiqu’Art
  • Société d’Histoire et d’Archéologie de Charenton-Saint-Maurice
  • L’Échiquier de Saint-Maurice
  • Association Compagnie du Val D’Osne
  • Association "Culture Guinguette"
  • Association "Les Amis des Orgues"
  • Association des Membres de l’Ordre des Palmes Académiques (AMOPA)
  • Lion’s Club Saint-Maurice "les Thébaines"
  • Compagnie Scénofolies
  • Association Théâtre "Les Amuses Bouches"
  • Association "Son / Corps"
  • Bridge Club de Charenton - Saint-Maurice
  • Entente des étudiants en kinésithérapie de Saint-Maurice (EEKSM)

Sport

  • Rugby CMASM
  • Saint-Maurice Tennis de Table
  • CAP de Charenton (Football)
  • Badminton Club de Saint-Maurice
  • SMOC : Saint-Maurice Omnisports Club
  • Amicale bouliste de Charenton / Saint-Maurice (ABCSM)
  • Attitude Charenton GRS
  • Saint Charles Charenton-Saint-Maurice Section Basket
  • Association Aïkido Riu
  • Attitude Charenton Danse
  • Foyer socio-éducatif du collège Edmond-Nocard
  • Randos des Jumelages
  • Staps’up
  • Association sportive du collège Edmond-Nocard

Vie administrative

Maires successifs

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1800 1811 Louis Buran    
1811 1847 Pierre Finot    
1847 1856 Laurent Rondot    
1856 1856 Joseph Hubert Jacquet    
1859 1860 Achille Jean-Baptiste Domergue    
1861 1876 César Desvignes    
1876 1877 Émile Dubois    
1877 1886 Pierre Jules Decorse    
1886 1886 Laurent Marie René Pean    
1886 1902 François Gauthier    
1902 1926 Émile Baptiste Anatole Bertrand    
1926 1929 Léon Marlot    
1929 1944 Désire Louis Léon Ternois    
1944 1947 Henri Paul Camille Lemoine    
1947 1948 Maurice Guyon    
1948 1967 Marius Albert Joseph Théodore    
1967 1989 Louis François Manchon    
1989 en cours Christian Cambon    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Enseignement

École de Gravelle
  • École du Plateau
  • École du Centre
  • École de Gravelle
  • École Delacroix
  • Annexe Roger-Revet
  • Collège Edmond-Nocard
  • CFA SUP 2000
  • CFA ANDRIEUX
  • École nationale de kinésithérapie et rééducation (ENKRE)
  • IFSI J.B. Pussin

Personnalités liées à la commune

Maison natale de Delacroix
  • La maison d'Eugène Delacroix était située à proximité d'un canal à l'époque. Le canal est devenu l'autoroute de l'Est, mais la maison existe toujours. Dans cette même maison a vécu et est mort le savant Edmond Nocard. Le peintre d'origine chilienne Eudaldo y est relogé de 1977 à 1985. À la fin des années 1980, la maison a été restaurée par la ville et aménagée en médiathèque.
  • Le Monument à Delacroix de Jules Dalou, qui avait été érigé en 1898[4] devant l'hôtel de ville, a été détruit par la municipalité. Le buste du peintre a été déplacé devant sa maison natale. La stèle, privée de ses ornements en bronze, a été « recyclée » en monument aux morts de Saint-Maurice en 1998.
  • L'ancien « asile d’aliénés » hébergea, entre autres, le célèbre prisonnier Latude, puis le marquis de Sade en 1789 et de 1803 à sa mort en 1814. Le peintre et graveur Charles Meryon finit sa vie à l'asile en 1868. Paul Verlaine y fit aussi plusieurs séjours en 1887 et 1890. Cet établissement est maintenant devenu l’hôpital Esquirol, mais reste spécialisé dans la médecine psychiatrique. Son médecin-chef Henri Baruk est mort en 1999 à Saint-Maurice.
  • Le cinéaste Gérard Courant, l'inventeur de l'anthologie cinématographique Cinématon, vécut au 103 avenue de Gravelle à Saint-Maurice de 1985 à 2000 et y tourna plusieurs de ses films dont Inventaire filmé des rues de Saint-Maurice.
  • Le comédien Jacques Sereys est né à Saint-Maurice le 2 juin 1928.
  • Le footballeur franco-algérien Hassan Yebda, natif de Saint-Maurice, joueur en Premier League dans le club de Portsmouth FC.
  • Le cycliste Laurent Fignon vécut dans la rue du Maréchal-Leclerc. Vainqueur du Tour de France en 1983 et en 1984. En 2000, il organise le Paris-Nice et emmène le prologue à Saint-Maurice. Un an plus tard, Laurent Fignon Organisation lance la course Paris-Corrèze au départ de la place Montgolfier. Il proposa ensuite au maire de la commune de mettre sur pied un critérium autour du bois de Vincennes, entre Saint-Maurice, Charenton et Saint-Mandé. Pour lui rendre hommage, la ville pourrait mener à bien ce projet de critérium et lui donner le nom de Laurent Fignon.

Culture et patrimoine

Monuments religieux

Monuments civils

Hôtel de Ville

En 1910, le peintre Henri Marret, décore les murs de l'escalier d'honneur de quatre toiles marouflées et l'année suivante le plafond, d'une fresque allégorique.

Jumelages

Bibliographie

Notes et références

  1. Devise de Saint-Maurice (fr)
  2. Recensement de la population au 1er janvier 2008 sur Insee
  3. Notice communale de Saint-Maurice sur le site Cassini de l’EHESS
  4. Notice du monument sur la base Architecture et Patrimoine du ministère de la Culture.

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Maurice (Val-de-Marne) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-maurice (val-de-marne) — Pour les articles homonymes, voir Saint Maurice. Saint Maurice Rue du Maréchal Leclerc à Saint Maurice …   Wikipédia en Français

  • Saint-Maurice (Val-de-Marne) — Saint Maurice …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-Maurice, Val-de-Marne — For other places with the same name, see Saint Maurice. French commune|nomcommune=Saint Maurice mapcaption=Paris and inner ring départements lat long=coord|48|48|56|N|2|27|33|E région=Île de France département=Val de Marne arrondissement=Créteil… …   Wikipedia

  • Saint-Maurice (Valle del Marne) — Para otros usos de este término, véase Saint Maurice. Saint Maurice …   Wikipedia Español

  • Val-de-Marne — Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Saint-Maur-des-Fossés (Val de Marne) — Saint Maur des Fossés Pour les articles homonymes, voir Saint Maur. Saint Maur des Fossés Hôtel de ville …   Wikipédia en Français

  • Saint-Maur des Fossés (Val de Marne) — Saint Maur des Fossés Pour les articles homonymes, voir Saint Maur. Saint Maur des Fossés Hôtel de ville …   Wikipédia en Français

  • Val-de-marne — Administration Région Île de France …   Wikipédia en Français

  • Val de Marne — Administration Région Île de France …   Wikipédia en Français

  • Val de marne — Administration Région Île de France …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”