Saint-Martin-le-Gaillard
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Martin.

49° 58′ 45″ N 1° 22′ 17″ E / 49.9792, 1.3714

Saint-Martin-le-Gaillard
Administration
Pays France
Région Haute-Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Arrondissement de Dieppe
Canton Canton d'Eu
Code commune 76619
Code postal 76260
Maire
Mandat en cours

Démographie
Population 315 hab. (1999)
Densité 18 hab./km²
Géographie
Coordonnées 49° 58′ 45″ Nord
       1° 22′ 17″ Est
/ 49.9792, 1.3714
Altitudes mini. 14 m — maxi. 158 m
Superficie 17,8 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Saint-Martin-le-Gaillard est une commune française, située dans le département de la Seine-Maritime et la région Haute-Normandie.

Sommaire

Géographie

Histoire

En octobre 1836, l'abbé Lhermina, prêtre du village, sa nièce Marie-Rose Cayeux, mais également sa servante Céleste Paris sont découverts assassinés dans le presbytère par Mme Dorée, une habitante du village[1]. A la suite de ce triple meurtre, s'ensuit une enquête qui va conduire à l'arrestation de Toussaint Fournier, François Fournier, Nicolas Fournier et Napoléon Godry. A cette époque, ils furent accusés du crime. S'ensuit alors un procès qui marquera les annales judiciaires de la région à cette époque. La peine capitale fut requise envers les quatre accusés. Ils furent exécutés sur une colline du village devant des milliers de personnes qui firent spécialement le déplacement afin d'assister à la montée sur l'échafaud des condamnés. A la suite de l'exécution, un arbre sera planté dans le sang de chaque trépassé. Sur ces quatre arbres, seulement trois ont poussé laissant ainsi prétendre que le quatrième exécuté était innocent...

Arbres des condamnés

Quatre arbres ont été plantés en carré. Trois seulement ont poussé (les deux aux extrémités et celui au centre de cette photo). Les deux autres arbres sont des pousses ultérieures.

Les communes d'Auberville-sur-Yère et de Saint-Sulpice-sur-Yère ont été rattachées à Saint-Martin-le-Gaillard en 1823.

Héraldique

Armes de Saint-Martin-le-Gaillard

Les armes de la commune de Saint-Martin-le-Gaillard se blasonnent ainsi :
D’azur à la croix d’argent chargée d’un lion de gueules, cantonnée au 1) et au 4) d’un trèfle d’or et au 2) et au 3) d’une aigle du même. [2]

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1974 mai 1996 Pierre Têtelin RPR  
mars 2001 mars 2008 Emmanuel Dubuc    
mars 2008   Martial Fromentin    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[3])
1962 1968 1975 1982 1990 1999
256 285 253 270 279 315
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

  • Jean de Béthencourt 1360-1425, explorateur et conquérant Français y possédait un Château (où il serait né) qui fut détruit par les Anglais durant la Guerre de Cent ans. En retour, ces derniers furent brulés dans l'Église même du village plus exactement de le cœur de celle-ci lui donnant la particularité d'avoir une partie datant du XIIIème siècle et une autre du XVIIème siècle.
  • Stéphane Marcel Delépine, né le 19 septembre 1871 à Saint-Martin-le-Gaillard et mort le 21 octobre 1965, est un chimiste et pharmacien français.

Il est agrégé à l’École supérieure de pharmacie de Paris et préparateur de Marcellin Berthelot. Il est élu membre de l’Académie des sciences dans la section de chimie en 1930 et il est professeur au Collège de France où il occupe la chaire de chimie organique de 1930 à 1941.

En 1962, il reçoit la Médaille d'or du CNRS.

  • Jean Baptiste André Leschevin ou Léchevin, naquit le 4 juillet 1732 à Etocquigny, dans l'ancienne paroisse d'Auberville-sur-Yère. Le goût et l'exercice de la médecine paraissaient héréditaires depuis deux siècles dans sa famille, car il était fils de Jean-Baptiste Léchevin, chirurgien à Etocquigny, petit-fils de Pierre Léchevin, maître en chirurgie à Caude-Cote, ancienne paroisse de Villy-le-Haut, et arrière-petit-fils de Me Léchevin, qui aurait exercé, comme ses descendants, la profession de chirurgien. Entré en qualité d'élève à l'Hôtel-Dieu de Rouen, il était un des plus brillant élèves de Lecat, fondateur de l'Académie de chirurgie de cette ville. Il faillit en devenir le gendre. Il a rédigé des rapports sur certains traitements des maladies dan son service à l'hôpital de Rouen qui attirèrent assez l'attention des autorités de l'époque pour qu'on lui décernât une récompense de 600 livres, à cause de son dévouement aux pauvres.

Décédé le 8 mars 1788, il laissait 100 louis à l'hôpital pour être inhumé dans la chapelle. Il fut enterré dans le cimetière. Son épitaphe, conservée de nos jours dans la chapelle de l'Hospice-Général, porte : "Ci git Jean Baptiste André Leschevin chirurgien émérite de cet hôpital autant estimé pour ces vertus que regretté pour ses rares talents. Il cessa de vivre le 8 mars 1788, âgé de 55 ans 8 mois après avoir employé 32 ans au soulagement des pauvres de cette maison. Que son âme repose en paix." [4]

Voir aussi

Notes et références

  1. Les Crimes de Saint Martin le Gaillard et de Douvrend, Antoine-Alexandre Boutellier.
  2. GASO - Banque du blason - 76619
  3. Saint-Martin-le-Gaillard sur le site de l'Insee
  4. Histoire de l'Hospice-Général de Rouen 1602-1840, par le Docteur François Hue, A; Lestringant, Rouen, 1903

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Martin-le-Gaillard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-martin-le-gaillard — Pour les articles homonymes, voir Saint Martin. Saint Martin le Gaillard …   Wikipédia en Français

  • Saint-Martin-le-Gaillard — is a village and commune of France, in the département of Seine Maritime.ee alsoCommunes of the Seine Maritime department …   Wikipedia

  • Saint-Martin — oder St Martin steht für den Familiennamen von Albert Frédéric Saint Martin (1865–1947), kanadischer Sozialaktivist und militanter Sozialist Jacques Donnedieu de Saint Martin, französischer Staatsphilosoph Léonce de Saint Martin, französischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-Martin-des-Champs — Saint Martin ist der Familienname von Jacques Donnedieu de Saint Martin, französischer Staatsphilosoph Léonce de Saint Martin, französischer Komponist Louis Claude de Saint Martin (1743 1803), französischer Philosoph (Martinismus) Louis Vivien de …   Deutsch Wikipedia

  • Saint Martin — ist der Familienname von Jacques Donnedieu de Saint Martin, französischer Staatsphilosoph Léonce de Saint Martin, französischer Komponist Louis Claude de Saint Martin (1743 1803), französischer Philosoph (Martinismus) Louis Vivien de Saint Martin …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-martin — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homonyme, voir Saint Martin (homonymie).  Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Saint-Martin — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homonyme, voir Saint Martin (homonymie).  Saint Martin (ou St. Martin) ou Saint Martin peut se référer à : Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Saint-Martin-de-Brethencourt — Saint Martin de Bréthencourt Pour les articles homonymes, voir Saint Martin. Saint Martin de Bréthencourt …   Wikipédia en Français

  • Saint-martin-de-bréthencourt — Pour les articles homonymes, voir Saint Martin. Saint Martin de Bréthencourt …   Wikipédia en Français

  • Saint-Martin-de-Bréthencourt — Saint Martin de Bréthencourt …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”