Astrologie gauloise

Astrologie celte

La documentation dont nous disposons (sources historiques, littéraires et archéologiques) est muette quant à l'existence, et à plus forte raison la pratique, d'une astrologie, dans la civilisation celtique. Jules César, dans ses Commentaires sur la Guerre des Gaules[1], fait une simple allusion aux discussions des druides, sur les mouvements des planètes, sans autre précision. De sorte qu'il est impossible de définir cette discipline et la décrire.

« [...] En outre, ils [les druides] se livrent à de nombreuses spéculations sur les astres et leurs mouvements, sur les dimensions du monde et celles de la terre, sur la nature des choses, sur la puissance des dieux et leurs attributions, et ils transmettent ces doctrines à la jeunesse. »

— Jules César, Commentaires sur la Guerre des Gaules, Livre VI, 14

Cependant, nous savons indirectement, que les Celtes de l’Antiquité possédaient de bonnes connaissances astronomiques, la meilleure preuve que nous en ayons est le Calendrier de Coligny, dont la complexité révèle une longue observation du ciel et une conception calendaire originale.

Rien ne permet d’affirmer qu’ils possédaient un système astrologique, même si cela est probable. Si tel fut le cas, il est permis de supposer qu’il a servi à des fins divinatoires, et utilisé par des membres de la classe sacerdotale, c’est-à-dire les druides et plus précisément les vates, spécialisés dans l’art de la divination. Mais cela n’est que pure spéculation[2].

  • Le mouvement néo-druidique à procédé, depuis le XVIIIe siècle, à des reconstructions sur des bases qui lui sont propres, mais qui, en aucun cas, ne peuvent remonter à l’Antiquité celtique.

Notes

  1. Wikisource : Jules César, Commentaires sur la Guerre des Gaules, Livre VI
  2. Voir section sources : Les Druides de Guyonvarc'h et Le Roux (page 365) et Les Celtes, Histoire et dictionnaire de Kruta (page 437).

Articles connexes

Sources

  • Paul-Marie Duval, Les Dieux de la Gaule, éditions Payot, Paris, février 1993, 169 p. (ISBN 2-228-88621-1).
    Réédition augmentée d'un ouvrage paru initialement en 1957 aux PUF. Paul-Marie Duval distingue la mythologie gauloise celtique du syncrétisme dû à la civilisation gallo-romaine.
     
  • Albert Grenier, Les Gaulois, Petite bibliothèque Payot, Paris, août 1994, 365 p. (ISBN 2-228-88838-9).
    Réédition augmentée d'un ouvrage paru initialement en 1970. Albert Grenier précise l’origine indo-européenne, décrit leur organisation sociale, leur culture et leur religion en faisant le lien avec les Celtes insulaires.
     
  • Christian-J. Guyonvarc'h, Magie, médecine et divination chez les Celtes, Bibliothèque scientifique Payot, Paris, 1997, (ISBN 2-228-89112-6).
  • Christian-J. Guyonvarc'h et Françoise Le Roux, Les Druides, Ouest-France Université, coll. « De mémoire d’homme : l’histoire », Rennes, 1986, (ISBN 2-85882-920-9).
  • Christian-J. Guyonvarc'h et Françoise Le Roux, La Civilisation celtique, Ouest-France Université, coll. « De mémoire d’homme : l’histoire », Rennes, 1990, (ISBN 2-7373-0297-8).
  • Christian-J. Guyonvarc'h et Françoise Le Roux, Les Fêtes celtiques, Ouest-France Université, coll. « De mémoire d’homme : l’histoire », Rennes, 1995, (ISBN 2-7373-1198-7).
  • Philippe Jouët, Aux sources de la mythologie celtique, Yoran embanner, Fouesnant, 2007, (ISBN 978-2-914855-37-0)
  • Venceslas Kruta, Les Celtes, Histoire et Dictionnaire, Éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins » , Paris, 2000, (ISBN 2-7028-6261-6).

Consulter aussi la Bibliographie de la mythologie celtique et la Bibliographie sur les Celtes.

  • Portail du monde celtique Portail du monde celtique
Ce document provient de « Astrologie celte ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Astrologie gauloise de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Astrologie Néo-druidique — Astrologie néodruidique L’astrologie néodruidique, souvent appelée faussement astrologie celte ou astrologie gauloise, a été développée par le mouvement néodruidique par des reconstructions sur des bases qui lui sont propres et qui n ont pas une… …   Wikipédia en Français

  • Astrologie neo-druidique — Astrologie néodruidique L’astrologie néodruidique, souvent appelée faussement astrologie celte ou astrologie gauloise, a été développée par le mouvement néodruidique par des reconstructions sur des bases qui lui sont propres et qui n ont pas une… …   Wikipédia en Français

  • Astrologie néo-druidique — Astrologie néodruidique L’astrologie néodruidique, souvent appelée faussement astrologie celte ou astrologie gauloise, a été développée par le mouvement néodruidique par des reconstructions sur des bases qui lui sont propres et qui n ont pas une… …   Wikipédia en Français

  • Astrologie néodruidique — L’astrologie néodruidique, souvent appelée faussement astrologie celte ou astrologie gauloise, a été développée par le mouvement néodruidique par des reconstructions sur des bases qui lui sont propres et qui n ont pas une origine antique. Cette… …   Wikipédia en Français

  • Gauloise — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Peuple gaulois 2 Publications 3 …   Wikipédia en Français

  • Astrologie Celte — La documentation dont nous disposons (sources historiques, littéraires et archéologiques) est muette quant à l existence, et à plus forte raison la pratique, d une astrologie, dans la civilisation celtique. Jules César, dans ses Commentaires sur… …   Wikipédia en Français

  • Astrologie celte — La construction d’un système astrologique dans la civilisation celtique protohistorique n’est pas attestée par la documentation dont nous disposons ; les sources historiques, littéraires et archéologiques sont muette quant à son existence et …   Wikipédia en Français

  • Baumhoroskop — Das sogenannte keltische Baumhoroskop geht auf das Buch The white goddess (1946) (Die weiße Göttin, 1948) des britischen Schriftstellers und Dichters Robert Graves zurück, in dem der Autor durch eine meist willkürliche Zuordnung von Ogham Zeichen …   Deutsch Wikipedia

  • Baumkreis — Das sogenannte keltische Baumhoroskop geht auf das Buch The white goddess (1946) (Die weiße Göttin, 1948) des britischen Schriftstellers und Dichters Robert Graves zurück, in dem der Autor durch eine meist willkürliche Zuordnung von Ogham Zeichen …   Deutsch Wikipedia

  • Keltischer Baumkalender — Das sogenannte keltische Baumhoroskop geht auf das Buch The white goddess (1946) (Die weiße Göttin, 1948) des britischen Schriftstellers und Dichters Robert Graves zurück, in dem der Autor durch eine meist willkürliche Zuordnung von Ogham Zeichen …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”