Asteroidea

Étoile de mer

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Étoile (homonymie).
Comment lire une taxobox
Étoile de mer
 Diverses espèces d'étoiles de mer
Diverses espèces d'étoiles de mer
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Echinodermata
Sous-embr. Eleutherozoa
Super-classe Asterozoa
Classe
Asteroidea
de Blainville, 1830
Ordres de rang inférieur

Wikispecies-logo.svg Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

L'étoile de mer est un animal échinoderme qui a habituellement cinq bras à partir d'un centre (symétrie pentaradiale). On dénombre au moins 1 600 espèces réparties en plus de trente familles dans tous les océans.

Les étoiles de mer n'ont pas de squelette mais des pseudopodes, petits tubes présents également chez les oursins, qui peuvent projeter de l'eau depuis la face ventrale et qui servent pour la locomotion et l'alimentation.

L'espèce la plus connue du public est Asterias rubens ou « étoile de mer commune ».

Toutes les étoiles de mer ne sont pas inoffensives ; l'Acanthaster pourpre (Acanthaster planci) est un prédateur des coraux de la grande barrière d'Australie aussi appelé « Couronne du Christ ».

Les étoiles de mer peuvent mesurer de 5 cm à plus d'1 m. La plus grande des étoiles de mer, Midgardia xandaras, peut dépasser 1,30 m de diamètre.

Sommaire

Alimentation et digestion

L'étoile de mer est un prédateur. Elle se nourrit grâce à son orifice buccal, situé sur sa face ventrale. Ses pièces buccales sont d'ailleurs un élément qui sert pour sa classification.

La digestion est faite dans deux estomacs séparés, l'estomac cardiaque et l'estomac pylorique. L'estomac cardiaque est comme un sac situé au centre. Il peut être sorti du corps. Quelques espèces utilisent la grande endurance de leur système aquifère pour ouvrir la coquille des mollusques et introduire leur estomac à l'intérieur (digestion externe). Cela leur permet de chasser des proies beaucoup plus grandes qu'elles et même de petits poissons.

Les bras sont aussi munis de glandes digestives (caecas pylorique et hépatique). Le canal radial a des ampullae agissant comme des dents. Des spicules hérissent la surface dorsale.

Régénération

Certaines espèces ont la possibilité de se régénérer, c'est-à-dire, la capacité de faire repousser un ou plusieurs de leurs bras si elles en sont détachées. Un bras perdu peut être régénéré en moins d'un mois. Un genus en particulier, Linckia, nommé d'après le naturaliste J.H. Linck, est même capable, à partir d'un bras, de reconstituer l'étoile de mer en entier, et utilise cette capacité comme moyen de multiplication asexuée. Lorsque cette capacité à se régénérer n'était pas connue, et que l'étoile de mer était considérée comme une espèce nuisible, il était courant de les couper en deux et de les rejeter à la mer afin d'en contrôler la population.

Histoire géologique

Des fossiles ont été trouvés dans des roches aussi anciennes que le milieu de l'Ordovicien mais sont rares étant donné leur structure. Les plus nombreux se trouvent dans la formation de craie du crétacé en Angleterre.

Les chordés et les échinodermes partagent la même phase embryologique nommée deutérostome : ils appartiennent au groupe des deutérostomiens.

Liste des ordres

Anatomie de Asterias rubens
1 Estomac pylorique
2 Anus
3 Glande rectale
4 Canal hydrophore
5 Madréporite
6 Canal pylorique
7 Caecum pylorique
8 Estomac cardiaque
9 Gonade
10 Osselets ambulacraires
11 Ampoules.

Selon ITIS:

  • ordre Brisingida Downey, 1986
  • ordre Forcipulatida H. E. S. Clark, 1963
  • ordre Notomyotida Ludwig, 1910
  • ordre Paxillosida Perrier, 1884
    • famille Astropectinidae Gray, 1840
    • famille Goniopectinidae Verrill, 1889
    • famille Luidiidae Verrill, 1899
    • famille Porcellanasteridae Sladen, 1883
    • famille Radiasteridae Fisher, 1916
  • ordre Peripoda Baker, Rowe and Clark, 1986
  • ordre Platyasterida Spencer, 1951
  • ordre Spinulosida Perrier, 1884
    • sous-ordre Eugnathina Spencer et Wright, 1966
      • famille Korethrasteridae Danielsson et Koren, 1884
      • famille Pterasteridae Perrier, 1875
      • famille Pythonasteridae
      • famille Solasteridae Perrier, 1884
    • sous-ordre Leptognathina Spencer et Wright, 1966
      • famille Acanthasteridae
      • famille Asterinidae Gray, 1840
      • famille Echinasteridae Verrill, 1867
      • famille Ganeriidae
      • famille Metrodiridae
      • famille Mithrodiidae
      • famille Poraniidae Perrier, 1894
      • famille Valvasteridae
  • ordre Valvatida Perrier, 1884
    • famille Asteropseidae Hotchkiss et Clark, 1976
    • sous-ordre Granulosina Perrier, 1894
    • sous-ordre Tumulosina Spencer et Wright, 1966
      • famille Sphaerasteridae Schoendorf, 1906

Voir aussi

  • Patrick, étoile de mer personnage du dessin animé Bob l'éponge.

Liens externes

  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail de la zoologie Portail de la zoologie
Ce document provient de « %C3%89toile de mer ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Asteroidea de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Asteroidea — Saltar a navegación, búsqueda Para otros usos de Estrella de mar, véase Estrella de mar (desambiguación). ? Asteroideos Estrella de mar …   Wikipedia Español

  • Asteroidea — Asteroidĕa, s. Seesterne …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Asteroidea —   [griechisch], die Seesterne.   …   Universal-Lexikon

  • Asteroidea — Asteroidea, Seesterne, ca. 1600 den Meeresboden besiedelnde Arten umfassende Klasse der ⇒ Echinodermata, Unterstamm Eleutherozoa. F bis max. 1 m; Mund und After auf entgegengesetzten Seiten; Körper abgeplattet; fünf Arme, auf deren Unterseite die …   Deutsch wörterbuch der biologie

  • Asteroidea — Seesterne Seesterne (Asteroidea) Systematik Abteilung: Gewebetiere (Eumetazoa) Unterabteilung …   Deutsch Wikipedia

  • Asteroidea — noun sea stars • Syn: ↑class Asteroidea • Hypernyms: ↑class • Member Holonyms: ↑Echinodermata, ↑phylum Echinodermata • Member Meronyms: ↑ …   Useful english dictionary

  • Asteroidea — …   Википедия

  • Asteroidea — n. [Gr. aster, star; eidos, form] A subclass of Somasteroidea of the phylum Echinodermata, containing the stellate sea stars and star fish; characterized by having five radiate to multi armed rays, usually not sharply offset from the central disk …   Dictionary of invertebrate zoology

  • Asteroidea — /as teuh roy dee euh/, n. the class comprising the starfishes. [ < NL, equiv. to Aster(ias) a starfish genus ( < Gk asterías starry, deriv. of astér STAR) + oidea OIDEA] * * * …   Universalium

  • asteroidea — stea s. f., art. steáua, g. d. art. stélei; pl. stéle Trimis de siveco, 23.11.2008. Sursa: Dicţionar ortografic …   Dicționar Român

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”