Assyrien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Assyrien (homonymie).
Assyrien
Parlée en Irak, Syrie, Turquie
Région Mossoul (Irak)
Nombre de locuteurs en voie d'extinction
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 akk[1]
ISO 639-3 (en) akk[1]
IETF akk[1]

L'assyrien est une langue sémitique, formant un rameau linguistique de l'akkadien, parlée et écrite en Assyrie antique, et connue par un important corpus d'inscriptions monumentales et de tablettes cunéiformes. Les différences entre l'assyrien et la branche babylonienne de l'akkadien sont surtout sensibles dans la phonétique.

Sommaire

Histoire

On distingue trois états successifs du dialecte assyrien : paléo-assyrien, médio-assyrien et néo-assyrien.

Paléo-assyrien

Le paléo-assyrien est la langue de documents datant des XIXe et XVIIIe siècles, essentiellement retrouvés dans le comptoir commercial assyrien de Kanesh, en Anatolie. Cette langue est proche du paléo-babylonien contemporain, et elle conserve ainsi la mimation. La lecture de ce dialecte est souvent compliquée par la volonté de ceux qui les ont écrit d’utiliser un nombre réduit de signes cunéiformes (sans doute parce que la plupart d’entre eux n’était pas scribe). Du point de vue phonétique, on ne contracte pas les voyelles qui se suivent dans un même mot, et on a des règles d‘harmonie vocalique particulières.

Médio-assyrien

Le médio-assyrien est écrit du XIVe au XIe siècle, dans le royaume d’Assyrie. Comme pour le babylonien, cette période voit disparaître la mimation. Le wa- initial verbal devient un simple u-, tandis que le -w- se trouvant à l’intérieur d’un mot devient souvent un -b-. Le suffixe -u attaché au verbe final d’une proposition subordonnée devient un -ni. Le statif comporte aussi quelques formes particulières.

Néo-assyrien

Le néo-assyrien est la langue de l’Empire assyrien qui domine le Proche-Orient de 911 à 612. Il est de ce fait très abondamment documenté, même s‘il ne s‘agit pas de la langue des inscriptions royales, qui est le babylonien standard. Le néo-assyrien connaît des évolutions proches de celles du néo-babylonien notamment du point de vue phonétique le -št- qui devient -lt-, et sur le plan grammatical la notation irrégulière des désinences casuelles.

Corpus

Les premiers textes traduits furent les inscriptions du palais de Sargon II, roi néo-assyrien.

L'assyrien s'écrivait au moyen de signes cunéiformes hérités de l'écriture sumérienne, gravés sur des tablettes en argile au moyen d'un calame (roseau) ou dans la pierre dans les inscriptions modumentales. Les cunéiformes néo-assyriens présentent une apparence simplifiée par rapport à leurs correspondants babyloniens.

La langue néo-assyrienne fut peu à peu supplantée par une autre langue sémitique, non akkadienne, l'araméen.

Nota: la langue parlée par les Assyriens contemporains, est une branche moderne de l'araméen, le néo-araméen oriental.

Notes et références

  1. a, b et c code générique (akkadien)

Liens


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Assyrien de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • assyrien — assyrien, ienne [ asirjɛ̃, jɛn ] adj. et n. • 1284; de Assyrie « pays d Assur » ♦ De l Assyrie, partie septentrionale de la Mésopotamie. L art assyrien. La civilisation, la langue assyrienne. ♢ N. Les Assyriens. N. m. L assyrien : langue morte… …   Encyclopédie Universelle

  • Assyrien — war eine antike Landschaft im nördlichen Mesopotamien, insbesondere am mittleren Tigris. Sie war das Kernland des assyrischen Reiches. Inhaltsverzeichnis 1 Landschaft 2 Klima 3 Ackerbau 4 …   Deutsch Wikipedia

  • assyrien — assyrien, enne (entrée créée par le supplément) (a ssi riin, riè n ) adj. Qui appartient à l Assyrie. Botta, Mémoire sur l écriture cunéiforme assyrienne, 1849. Oppert, Études assyriennes, Paris, 1860. Ménant, Exposé des éléments de la grammaire… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Assyrien — Assyrien, im engsten und ursprünglichsten Sinne der von dem semitischen Stamm der Assyrer bewohnte Landstrich zwischen Tigris, dem untern Zab und den kurdischen Bergen, der bei den Assyrern selbst, deren Stammland er war, Assur (s. d.) hieß.… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Assyrien — Assyrĭen (assyr. Aschschûr, hebr. Aschûr, altpers. Athûrâ), altes Reich in Asien, ursprünglich die Landschaft östl. vom mittlern Tigris, von den beiden Zab durchflossen, im N. und O. Gebirgsland, im S. Ebene, ca. 165.000 qkm; dann auch die von… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Assyrien — Assyrien, ein uraltes, in der Bibel häufig genanntes Land, der Sage nach entweder von Ninus (welcher Ninive gebaut haben soll) oder von Assur gegründet. Es ist das heutige Kurdistan an der Grenze von Persien, ward nördlich von Armenien, gegen… …   Damen Conversations Lexikon

  • Assyrien — ist in der alten Geographie der Name einer Landschaft am östl. Ufer des Tigris, das Athura der Altperser, dem heutigen Kurdistan entsprechend, etwa 1600 QM. groß. A. erscheint in der Geschichte als eine alte Monarchie, die über Asien vom… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Assyrien — As|sy|ri|en; s: (im Altertum) Reich in Mesopotamien. * * * Assyri|en,   akkadisch Ạschur, im Altertum das Gebiet am mittleren Tigris um die Stadt Assur, heute der nördliche Teil von Irak. Das Gebiet umfasste im Wesentlichen die östlich des… …   Universal-Lexikon

  • Assyrien — As|sy|ri|en As|sy|ri|en (et oldtidsrige ved floden Tigris) …   Dansk ordbog

  • Assyrien — As|sy|ri|en (altes Reich in Mesopotamien) …   Die deutsche Rechtschreibung

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”