Saaremaa
Saaremaa
Géographie
Pays Drapeau d'Estonie Estonie
Localisation Mer Baltique (océan Atlantique)
Coordonnées 58° 25′ 00″ N 22° 30′ 00″ E / 58.416667, 22.558° 25′ 00″ N 22° 30′ 00″ E / 58.416667, 22.5
Superficie 2 673 km2
Géologie Île continentale
Administration
Drapeau d'Estonie Estonie
Région Saaremaa
Démographie
Population 36 000 hab.
Densité 13,47 hab./km2
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+2

Géolocalisation sur la carte : Estonie

(Voir situation sur carte : Estonie)
Saaremaa
Saaremaa
Îles d'Estonie

Saaremaa est la plus grande île de l'Estonie. Située dans la mer Baltique, au Sud de l'île d'Hiiumaa, elle ferme le golfe de Rīga. Sa superficie est de 2 714 km².

Saaremaa (nom estonien) se nomme Ösel (ou Oesel) en allemand et en suédois, tandis qu'en finnois l'île est désignée par Saarenmaa.

La plus grande ville de l'île est Kuressaare.

L'île constitue la plus grande partie de la région de Saare ou Saare maakond, qui englobe aussi les îles de Muhu et de Ruhnu

Histoire

Article connexe : Histoire de l'Estonie.

Les résultats de fouilles archéologiques ont prouvé que l'île de Saaremaa est habitée depuis au moins cinq mille ans. Dans les vieilles sagas scandinaves, Saaremaa est appelée Eysysla, nom qui a exactement la même signification que Saaremaa en estonien : la région de l'île. Ce nom a été transposé en allemand et en suédois pour donner Ösel et en latin Osilia. Le nom Eysysla apparaît conjointement avec Adalsysla, 'la grande région', peut-être 'Suuremaa' ou 'Suur Maa' en estonien, qui désigne la partie continentale de l'Estonie. Les sagas relatent de nombreuses escarmouches entre les Osiliens et les vikings. Saaremaa était la région la plus riche de l'ancienne Estonie et le refuge de nombreux pirates estoniens (que l'on appelait parfois les vikings estoniens). Les Chroniques de Henri de Livonie décrivent une flotte de seize bateaux et de cinq cent insulaires ravageant le Sud de la Suède (qui était alors danois).

En 1227, Saaremaa fut conquise par les Chevaliers Porte-Glaive lors des croisades baltes mais resta l'un des haut-lieux de la résistance estonienne. Quand les chevaliers furent défaits par l'armée lituanienne en 1236, les insulaires se rebellèrent. Le conflit fut réglé par un traité signé par les Osiliens et les maîtres de l'Ordre.

Une partie de Saaremaa était directement gouvernée par l'Ordre, tandis que l'autre partie était gouvernée par l'évéché d'Ösel-Wiek, partiellement indépendant. Le 15 avril 1560, l'évéché et Saaremaa furent vendus par le dernier prince-évêque du Danemark.

En 1645, Saaremaa fut cédée par le Danemark à la Suède par le traité de Brömsebro. En 1721, Saaremaa ainsi que le reste de l'Estonie suédoise fut cédée à la Russie impériale par le traité de Nystad.

Au XXe siècle, Saaremaa fut occupée deux fois par les Allemands. Lors de la Première Guerre mondiale, les îles estoniennes furent conquises en octobre 1917 et occupées (Operation Albion) jusqu'à la fin des hostilités.

L'Estonie devint indépendante après la Révolution russe et la fin de l'empire russe. Le nouvel état fut contraint d'incorporer l'URSS en juin 1940 suite au Pacte germano-soviétique. Les Allemands réocuppèrent les îles en 1941 (Operation Beowulf) puis en furent chassés par l'Armée rouge en novembre 1944.

L'indépendance de l'Estonie fut de nouveau proclamée le 20 août 1991 avec le déclin de l'URSS.

Un descriptif détaillé de l'histoire de Saaremaa est en exposition permanente au musée régional de l'île à Kuressaare.

Transports

Un aéroport entretient des vols réguliers de Kuressaare vers Tallinn, mais aussi des vols saisonniers vers Pärnu, l'île de Ruhnu et même Stockholm.

Saaremaa est reliée à l'île de Muhu par une route étant donnée leur proximité géographique. Des lignes de bus desservent Tallinn, Pärnu et Tartu

Une ligne permanente de ferry relie Muhu (et donc Saaremaa) au continent (Virtsu). le coût est de 35 EEK soit environ 2 € et 15 EEK pour les étudiants. Des lignes de ferry entretiennent des transferts réguliers vers l'île de Hiiumaa (Sõru) et la Lettonie (Ventspils). Son coût est de 24 € environ.

Des projets de ponts ou de tunnels entre l'île et le continent sont à l'étude, mais coûteraient au minimum 175 millions d'euros et ne verront pas le jour avant 2014.

Géographie

Vieux moulins sur l'île.

Les cratères de Kaali furent formés par un impact de météorite il y a environ 4000 ans.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saaremaa de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saaremaa — Saaremaa,   zu Estland gehörende Ostseeinsel, Ösel …   Universal-Lexikon

  • Saaremaa — [sä′rə mä΄] island of Estonia in the Baltic Sea, at the entrance to the Gulf of Riga: 1,048 sq mi (2,714 sq km) …   English World dictionary

  • Saaremaa — This article is about the island. For the village in Võru County, see Saaremaa, Võru County. Saaremaa …   Wikipedia

  • Saaremaa — Saare maakond Basisdat …   Deutsch Wikipedia

  • Saaremaa — Localización de Saaremaa. Saaremaa es la mayor isla de Estonia. Está situada en el mar Báltico, al sur de la isla de Hiiumaa y frente a la costa oeste de Estonia. La capital de Saaremaa es Kuressaare, la cual tiene unos 16.000 habitantes. La… …   Wikipedia Español

  • Saaremaa — /sahr euh mah /, n. an island in the Baltic, at the mouth of the Gulf of Riga, belonging to Estonia. 1048 sq. mi. (2714 sq. km). Also, Sarema. German, Oesel, Ösel. * * * or Sarema Island, Estonia. The largest of the islands in the Muhu… …   Universalium

  • Saaremaa — (schwedisch Osel), der Rigaer Bucht vorgelagerte Ostseeinsel, zu Estland, 2 673 kmß groß, bis 54 m uber dem Meeresspiegel, aus Kalkgestein und Dolomit aufgebaut, von Kiefernwaldern, Wacholder sowie Wiesen bedeckt. Ein 4 km langer Damm verbindet… …   Maritimes Wörterbuch

  • Saaremaa — Sp Sãrema Ap Saaremaa L s. Baltijos j., ist. sr. ir apskritis, Estija …   Pasaulio vietovardžiai. Internetinė duomenų bazė

  • Saaremaa — geographical name see Sarema …   New Collegiate Dictionary

  • Saaremaa — noun a) The largest island of Estonia, and Saare County which contains it. b) Historical Estonian eldership …   Wiktionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”