Association nationale pour le dévelppement des arts de la mode

Association nationale pour le développement des arts de la mode

L’Association nationale pour le dévelppement des arts de la mode (ANDAM) est une association destinée à repérer et à lancer de jeunes stylistes sur la scène de la mode française et internationale.

Sommaire

Historique

L'ANDAM (Association nationale pour le dévelppement des arts de la mode) a été fondée en 1989 par Nathalie Dufour.

Sa création constitue, à l’époque, une étape décisive dans la promotion de la jeune création dans un univers encore peu structuré en comparaison, par exemple, avec celui de l’art contemporain.

Décernant chaque année un grand prix au travers d’un jury de partenaires privés et de professionnels de la mode, l’ANDAM a pour objectif de fédérer tous les acteurs de cette industrie culturelle, tant institutionnels que privés, et de promouvoir grâce à leur aide financière les créateurs de mode et leurs entreprises.[1]

Dès les premières années de sa mise en place, l’ ANDAM a permis le développement d’un grand réseau de compétences capables d’accompagner le lancement de ces jeunes entreprises. Martin Margiela en fut le premier lauréat en 1989, un an seulement après avoir fondé sa maison. Deux décennies se sont écoulées depuis la création de l’ANDAM, confirmant aujourd’hui la pertinence de ses choix baptismaux. Les nombreux lauréats (plus de 80) évoquent avec acuité, au fil des ans, les temps forts de la création de mode contemporaine.

Le premier grand prix international de mode

L’ANDAM est aujourd’hui largement reconnue à l’étranger. De grandes maisons internationales liées au secteur de la mode viennent naturellement puiser dans les sélections de son concours les créateurs prometteurs qu’ils souhaitent associer à leurs noms. Elles contribuent ainsi à lancer leurs carrières à l’image de celle de Felipe Oliveira Baptista, associé en 2005 au groupe LVMH. et à Beams (Japon), de celle d’Anne-Valérie Hash, associée aux Galeries Lafayette en 2003 ou encore de celle de Bruno Pieters en 2007, financé par la Maison Yves Saint Laurent et la [[Fondation Pierre Bergé]] et Yves Saint Laurent.

Si le concours de l’ANDAM est resté longtemps consacré aux européens résidant en France, son ouverture à des candidatures internationales, autorisées depuis 2005, lui permet dorénavant de rivaliser avec les plus grands prix de mode internationaux (« CFDA Swarovski Perry Ellis Awards » à New York, « Fashion Fringe » et « New Gen » à Londres, etc.).

Avec une dotation unique de 150 000 € en 2008, le grand prix de l’ANDAM est devenu le plus important prix international de mode devant les CFDA awards (200 000 $), le Fashion Fringe award (100 000 £) et le Swiss Textiles award (100 000 €).

Ce grand prix permet de tracer les contours du futur de l’ANDAM.

L’ANDAM offre le plus important prix de mode international permettant aux lauréats une exposition de tout premier plan sur la scène de la mode.

L’ANDAM est une structure destinée au repérage, à la mise en avant des talents de demain et à leur inscription au sein du calendrier des défilés parisiens de manière pérenne.

L’ANDAM offre un accompagnement et une mise en réseau grâce à l’appui de ses nombreux partenaires, qui comptent parmi les plus grands noms de la mode.

L’ANDAM offre un éclairage médiatique unique.

Partenaires 2008

Depuis 20 ans, l’ANDAM a rempli sa mission de découvreuse de talents, grâce aux aides significatives accordées tant sur le plan financier que médiatique par ses partenaires. Pensée comme un club de mécènes investisseurs, l’ANDAM permet aux plus grandes entreprises de mode d’investir dans un crédit de recherche destiné aux jeunes talents, et d’assurer ainsi le renouvellement et l’avenir de leurs forces créatives.

En 2008, l’ANDAM compte parmi ses partenaires :

  • le DEFI (Comité de promotion et de développement de l’Habillement) et la délégation aux arts plastiques (DAP) ;

du ministère de la Culture, partenaires institutionnels historiques ;

  • la Fondation Pierre Bergé et Yves Saint Laurent ;
  • le Groupe LVMH ;
  • les Galeries Lafayette ;
  • Yves Saint-Laurent (Gucci Group) ;
  • l’Oréal Professionnel ;
  • Swarovski (Londres) ;
  • Longchamp ;
  • Beams (Tokyo).

L’ANDAM en chiffres

  • 150 000 € : le montant du grand prix international de la mode ANDAM 2008.
  • 88 : le nombre de prix attribués par l’ANDAM depuis 1989.
  • 1 548 000 € : le montant total des aides à la création attribuées aux lauréats depuis 1989.
  • 20 : le nombre de partenaires de l’ANDAM depuis sa création.
  • 11 : le nombre de nationalités des créateurs lauréats.
  • 20 : le nombre de membres du jury andam 2008.

L’ANDAM en dates et en noms

  • 1989 : Fondation de l’ANDAM par Nathalie Dufour. Martin Margiela est lauréat du premier grand prix de l’ANDAM.
  • 1991 : Véronique Leroy et Jean Colonna sont lauréats de l’ANDAM.
  • 1994 : Viktor & Rolf sont lauréats de l’ANDAM.
  • 1998 : Jeremy Scott est lauréat de l’ANDAM.
  • 1999 : Bless est lauréat de l’ANDAM.
  • 2003 : Anne-Valérie Hash et Felipe Oliveira Baptista sont lauréats de l’ANDAM.
  • 2005 : L’ANDAM s’ouvre aux candidats internationaux non-résidents en france et Bernhard Willhelm devient lauréat de l’ANDAM.
  • 2007 : Bruno Pieters est lauréat de l’ANDAM.
  • 2008 : L’ANDAM crée un grand prix international unique d’un montant de 150 000 euros.
  • 2009 : 20 ans de l'ANDAM celebrés en collaboration avec la marque de bagages Longchamp. Les trois anciens laureats Jeremy Scott, Bless et Charles Anastase sont invites chacun a proposer une reinterpretation du celebre sac pliage.

L’ANDAM en mots

  • «Recevoir le prix de l’ANDAM a été à l’époque comme un miracle pour notre petite structure. Le prix m’a permis de réaliser une collection qui a fait connaître la marque Véronique Leroy à l’international, notamment médiatiquement grâce à une très belle série par Inez van Lamsweerde dans le magazine The Face.» Véronique Leroy, lauréate 1991
  • «C’était il y a longtemps, mais je me souviens de m’être senti gratifié quand j’ai remporté le prix de l’ANDAM (…) J’ai été personnellement stimulé.» Jean Touitou, fondateur d’APC, lauréat 1992
  • «Le prix de l’ANDAM est très important pour encourager les jeunes talents à réaliser leur rêve. Gagner ce prix m’a donné la possibilité de développer ma vision de la mode, j’ai ainsi pu créer mon show exactement comme je le voulais et réaliser sur le podium l’image que j’avais en tête.» Jeremy Scott, lauréat 1998
  • «Grâce à l’ANDAM , j’ai eu l’impression de bénéficier d’un grand encouragement dans mon histoire et d’un souffle de trésorerie énorme. Ce concours a été pour moi un soutien de taille du point de vue de la communication, des ventes, et de ma visibilité institutionnelle.» Anne-Valérie Hash, lauréate 2003
  • «Le prix de l’ANDAM m’a permis de présenter ma collection printemps-été 2008 à Paris et de réaliser un défilé. Il m’a également permis d’obtenir beaucoup de parutions dans la presse internationale, véritable atout pour se faire connaître de nouveaux clients.» Bruno Pieters, lauréat 2007

L’ANDAM dans la presse

  • «L’avenir de la création», L’Officiel 2007.
  • «L’ANDAM s’attache à repérer et à soutenir les personnalités marquantes de la création contemporaine», l’Officiel 2007.
  • «Depuis 15 ans, cette émanation chic et intelligente du Ministère de la culture et du Comité de promotion et de développement de l’habillement scanne la planète jeunes créateurs», Vogue France 2007.
  • «Elle distribue avec ses partenaires blockbusters des prix annuels en monnaie sonnante et trébuchante», Vogue France 2007.

Le grand Prix 2008

Après avoir distingué Martin Margiela, en 1989, ou Viktor & Rolf, en 1994, l’ANDAM récompense cette année la démarche créative et singulière de Gareth Pugh en lui permettant d’organiser son premier défilé à Paris pendant la semaine des collections du mois d’octobre 2008 et de bénéficier de l’environnement médiatique et commercial de la capitale internationale de la mode. « Défiler maintenant à Paris va permettre à ma marque de passer à un niveau supérieur. » précise le designer anglais.

Pour Nathalie Dufour, fondatrice et directrice du grand prix international de l’ANDAM : « Le prix financé par les partenaires institutionnels et privés permettra à Gareth Pugh d’exprimer son immense talent à Paris. Sa sélection montre également l’engagement de Paris et de ses institutions pour attirer des talents exceptionnels et demeurer la vraie capitale de la mode internationale. »

La cérémonie de remise du grand prix de l’ANDAM se tiendra le 3 octobre prochain pendant la semaine des collections en présence du créateur, du jury de l’ANDAM et de ses partenaires

Gareth Pugh, étoile montante de la mode internationale

Agé d’à peine 26 ans, le créateur est considéré aujourd’hui comme le designer le plus prometteur de la scène britannique. Ses collections se sont imposées en 3 saisons comme l’un des temps forts du calendrier international de la mode. Pour Jefferson Hack co-fondateur des magazines Dazed + Confused, Another Magazine et Another Man, Gareth Pugh est une « des étoiles montantes britanniques les plus douées, un designer avec une vision unique et forte. Souvent théâtral et futuriste, il matérialise l’impossible à travers un style hautement inventif. C’est une chance énorme pour Gareth de pouvoir présenter sa mode d’avant-garde sur la scène mondiale qu’est Paris, capitale de la couture et de la mode artistique (…) ».

Gareth Pugh a présenté sa première collection en 2005 en off de la London Fashion Week. Il remporte dès 2006 le prix New Generation de la chaîne anglaise Topshop à l’occasion de son premier défilé dans le programme officiel de la semaine de la mode londonienne. Il est couronné en 2007 du prix « Jeune créateur de l’année » du magazine ELLE UK. Le créateur est également connu pour ses collaborations nombreuses avec la chanteuse Kylie Minogue pour laquelle il signe les costumes de ses tournées internationales, avec le photographe Nick Knight ou encore avec les sociétés Moët & Chandon ou M.A.C. Cosmetics.

Ses collections fabriquées en Italie sont distribuées depuis les trois dernières saisons par les boutiques de mode les pointues du monde incluant Barneys, Seven NY, Bergdorf Goodman à New York, Colette et L’Eclaireur à Paris, Dover Street Market et Browns à Londres, IT à Hong Kong.

Actualité

Gareth Pugh est photographié par Mario Testino avec son amie Agyness Deyn dans le magazine Vogue US du mois de juin 2008, et par Bruce Weber avec Kate Moss et Daria Werbowy dans le magazine W. Son travail est actuellement présenté dans l’exposition Superheroes: Fashion and Fantasy au Costume Institute du Metropolitan Museum Of Art de New York et le mois prochain dans l’exposition Gothic: Dark Glamour au Musée du FIT également à New York.

Le jury 2008

Le Jury de l’ANDAM 2008 était composé des partenaires privés de l’ANDAM et de professionnels extérieurs de la mode.

Les partenaires privés :

  • la Fondation Pierre Bergé et Yves Saint Laurent représentée par Pierre Bergé;
  • le Groupe LVMH représenté par Jean-Jacques Picart;
  • les Galeries Lafayette représentées par Michel Roulleau, directeur général adjoint;
  • Yves Saint Laurent (Gucci Group) représenté par Valérie Hermann, président;
  • l’Oréal Professionnel représenté par Laurent Dubois, directeur général France;
  • Swarovski, représenté par Pascale Montaner, directrice de la communication mode;
  • Longchamp représenté par Sophie Delafontaine, directrice artistique;
  • Beams, représenté par Kazuyoshi Minamimagoe, directeur artistique.

Les professionnels extérieurs :

  • Paul Benyamine, directeur du DEFI;
  • Jefferson Hack, rédacteur en chef, Another Magazine;
  • Olivier Kaeppelin, délégué aux arts plastiques, ministère de la Culture;
  • Marie-Pierre Lannelongue, rédactrice en chef Style, Le Nouvel Observateur.
  • Valérie Leboucq, rédactrice en chef de Série Limitée, magazine art de vivre du quotidien Les Echos;
  • Sarah Lerfel, responsable de la direction artistique et des achats, Colette;
  • Jessica Michault, online style editor, département mode, International Herald Tribune;
  • Joseph Quartana, propriétaire et acheteur, Seven, New York;
  • Olivier Saillard chargé de la programmation, Musée de la Mode et du Textile, Paris;
  • Rebecca Voight, journaliste de mode indépendante

Olivier Wicker, rédacteur en chef de Next, supplément mensuel du quotidien Libération.

Notes et références

  1. dossier de presse de l'Andam disponible sur le site internet - mai 2008

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Site officiel

  • Portail de la mode Portail de la mode
Ce document provient de « Association nationale pour le d%C3%A9veloppement des arts de la mode ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Association nationale pour le dévelppement des arts de la mode de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ANDAM — Association nationale pour le développement des arts de la mode L’Association nationale pour le dévelppement des arts de la mode (ANDAM) est une association destinée à repérer et à lancer de jeunes stylistes sur la scène de la mode française et… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”