Association internationale antimilitariste

L’Association internationale antimilitariste (AIA) est une organisation « antimilitariste révolutionnaire » fondée en 1904 suite au congrès antimilitariste d'Amsterdam convoqué à l'initiative de l'anarchiste Ferdinand Domela Nieuwenhuis.

Sommaire

Organisation et activité

Sise dans un local de la CGT, 33 rue de la Grange-aux-Belles à Paris, elle élit comme secrétaire général Georges Yvetot, qui est également secrétaire de la Fédération des Bourses du travail. La section française de l'AIA est la Ligue antimilitariste créée en décembre 1902.

L'AIA aurait compté 93 sections et 5 500 adhérents[1]. Elle organise un congrès national en France à Saint-Étienne, du 14 au 16 juillet 1905, auquel se rend notamment Gustave Hervé[1].

Les statuts de l'AIA n'évoquent pas l'« anarchisme », mais seulement l'« antimilitarisme révolutionnaire »[1] et préconisent, à plus ou moins court terme, l'« action insurrectionnelle » comme moyen d'action [1]: « A l'ordre de mobilisation vous répondrez par la grève immédiate et l'insurrection » [1]. Les cadres de l'association sont toutefois tous anarchistes ou syndicalistes révolutionnaires[1].

Dès décembre 1905, la direction de l'AIA est frappée par la répression: 28 dirigeants sont inculpés lors du procès qui se tient du 26 au 30 décembre 1905, et 26 d'entre eux condamnés à 36 ans de prison pour avoir publié une affiche appelant les contingents à se mutiner ou à répondre à la mobilisation par la grève insurrectionnelle[1]. Parmi les condamnés, Gustave Hervé (4 ans de prison); Georges Yvetot, Miguel Almereyda et Sadrin (3 ans); Grandidier (2 ans), etc[1].

D'autres affiches sont publiées en 1906 et 1907, sous Clemenceau, mais l'AIA est en voie de dislocation. En mars 1908, elle tente de se remobiliser, avec comme secrétaire G. Durupt, mais ne réussit guère à coordonner l'action antimilitariste des différents groupes qui lui sont associés[1].

Notes

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i Jean Maitron (1975), Le mouvement anarchiste en France, tome I, Gallimard, coll. « Tel », 1992, p. 371-372

Voir aussi

Bibliographie


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Association internationale antimilitariste de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Association Internationale Antimilitariste — L’Association internationale antimilitariste est une organisation antimilitariste fondée en 1904 suite au congrès antimilitariste d Amsterdam convoqué à l initiative de l anarchiste Ferdinand Domela Nieuwenhuis. Voir aussi Bibliographie Jean… …   Wikipédia en Français

  • Internationale des Résistant(e)s à la Guerre — Logo de l IRG : le fusil brisé L Internationale des résistant(e)s à la guerre (IRG) fut fondée en 1921 lors d une rencontre de pacifistes à Bilthoven (Pays Bas), sous le nom de PACO (la paix en espéranto). Elle est connue sur le plan… …   Wikipédia en Français

  • Internationale des Résistants à la Guerre — Internationale des résistant(e)s à la guerre Logo de l IRG : le fusil brisé L Internationale des résistant(e)s à la guerre (IRG) fut fondée en 1921 lors d une rencontre de pacifistes à Bilthoven (Pays Bas), sous le nom de PACO (la paix en… …   Wikipédia en Français

  • Internationale des resistant(e)s a la guerre — Internationale des résistant(e)s à la guerre Logo de l IRG : le fusil brisé L Internationale des résistant(e)s à la guerre (IRG) fut fondée en 1921 lors d une rencontre de pacifistes à Bilthoven (Pays Bas), sous le nom de PACO (la paix en… …   Wikipédia en Français

  • Internationale des résistants à la guerre — Internationale des résistant(e)s à la guerre Logo de l IRG : le fusil brisé L Internationale des résistant(e)s à la guerre (IRG) fut fondée en 1921 lors d une rencontre de pacifistes à Bilthoven (Pays Bas), sous le nom de PACO (la paix en… …   Wikipédia en Français

  • Internationale des résistant(e)s à la guerre — Logo de l IRG : le fusil brisé L Internationale des résistant(e)s à la guerre (IRG) fut fondée en 1921 lors d une rencontre de pacifistes à Bilthoven (Pays Bas), sous le nom de PACO (la paix en espéranto). Elle est connue sur le plan… …   Wikipédia en Français

  • Ligue antimilitariste — La Ligue antimilitariste, fondée en décembre 1902 par Gaston Dubois Desaulle, est une association française anarchiste, héritière de mouvements antimilitaristes antérieurs tels que la Ligue des antipatriotes[1]. Outre Dubois Dessaule, elle compte …   Wikipédia en Français

  • Victor Méric — Victor Méric, de son nom d état civil Henri Coudon, naît à Marseille en 1876. En 1920, il est élu au Comité directeur du Parti communiste et le demeure jusqu en 1922. Il meurt en 1933. En 1931, il avait créé la Ligue internationale des… …   Wikipédia en Français

  • Charles Desplanques — Charles Aristide Desplanques (né à Ivry le 6 février 1877 ; mort à Paris le 17 juillet 1951) est un militant anarchiste, syndicaliste et antimilitariste, collaborateur régulier de nombreux journaux libertaires en France et en Belgique.… …   Wikipédia en Français

  • Bart de Ligt — Barthélemy de Ligt Bart de Ligt en 1938 Barthélemy de Ligt (né le 17 juillet 1883 mort en 1938) était un antimilitariste et pacifiste libertaire néerlandais …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”