'Abd al-Rahmān III al-Nāsir

'Abd al-Rahmān III al-Nāsir

Abd al-Rahman III

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abd al-Rahman.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir An-Nasir.

Abd al-Rahmân III
émir, puis calife de Cordoue
vie : 889-961
règne : 912-961


Omeyyades de Cordoue
Émirat de Cordoue
Califat de Cordoue
Histoire d'al-Andalus

Abû al-Mutarraf al-Nâsir li-Dîn Allah `Abd ar-Rahman ben Muhammad[1], Abd al-Rahman III ou `Abd ar-Rahman III dont le nom est parfois francisé en Abdérame III, surnommé An-Nâsir[2] (Cordoue, 7 janvier 891[3]Madinat al-Zahra, 15 octobre 961) fut émir puis calife omeyyade de Cordoue.

Il est le fils de Muhammad, prince omeyyade mort avant son père `Abd Allah. Il est né en 889. Il a succédé à son grand père `Abd Allah comme émir omeyyade de Cordoue en 912. Il reconstitue un état unifié dès 917 et représentant de l'orthodoxie musulmane, il décida de s'affranchir définitivement de l'autorité politique et religieuse de Bagdad en s'attribuant les titres de calife (929), Amir al-Mu'min ("prince des croyants") et al-Nasir li-din Allah ("le victorieux pour la religion de Dieu"). Il est mort le 16 novembre 961 à Cordoue. Son fils Al-Hakam II lui a succédé.

Biographie

L'Espagne à l'avènement d'Abd al-Rahman III

Il transforme et embellit Cordoue et fixe sa résidence à Madinat al-Zahra, ville créée pour sa favorite Zahra à huit kilomètres de Cordoue. Il entretient de bons rapports avec les Juifs et les chrétiens. Il a pour conseiller et ami Recemundo, évêque de Cordoue, « Rabbi ben Zaïd ». Le calife prend à cœur de convoquer lui-même les conciles. Son médecin est le Juif séfarade Hasdaï ben Shatprut, à la fois philosophe et poète, puis diplomate du Calife.

En 932, il prend Tolède après un siège qui a infligé une terrible famine aux habitants. Le califat entre alors dans une période de paix et de prospérité.

À partir de 950, il a autorité sur le Maghreb de Tanger à Alger et se heurte aux attaques des Fatimides. En 955, son ambassadeur Hasdaï ben Shatprut obtient un accord de paix avec le roi Ordoño III des Asturies et le duc de Castille.

Sous son règne, la Grande Mosquée de Cordoue est à nouveau aménagée (reconstruction du minaret, notamment). Sa cour accueille des intellectuels, des poètes, des musiciens et des artistes Juifs, musulmans ou chrétiens.

À sa mort en 961, le Califat de Cordoue est à son apogée. Cordoue compte probablement un million d’habitants et est avec Bagdad et Constantinople une des trois plus grandes villes du monde.

Précédé par Abd al-Rahman III Suivi par
`Abd Allah
Icone-Islam.svg Omeyyades de Cordoue Transparent.gif
Émir (912 - 929) puis calife (929 - 961)
Al-Hakam II

Notes

  1. arabe : abū al-muṭarraf ʿabd ar-raḥman ben muḥammad,
    أبو المطرف "الناصر لدين الله" عبد الرحمن بن محمد
  2. arabe : an-nāṣir li-dīn allah, الناصر لدين الله,Défenseur de la religion de Dieu
  3. 22 ramadan 297 H

Documentation externe

  • Portail du monde arabo-musulman Portail du monde arabo-musulman
Ce document provient de « Abd al-Rahman III ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 'Abd al-Rahmān III al-Nāsir de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 'Abd ar-Rahman III. — Abd ar Rahman III. arabisch ‏عبد الرحمن ‎  Abd ar Rahman, DMG ʿAbd ar Raḥmān (* 889; † 15. Oktober 961 in Córdoba) war achter Emir und erster …   Deutsch Wikipedia

  • Abd ur-Rahman III. — Abd ar Rahman III Abd ar Rahman III. arabisch ‏عبد الرحمن ‎  Abd ar Rahman, DMG ʿAbd ar Raḥmān (* 889; † 15. Oktober 961 in Córdoba) war achter Emir und erster …   Deutsch Wikipedia

  • Abd ar-Rahman III. — Abd ar Rahman III. arabisch ‏ عبد الرحمن ‎  Abd ar Rahman, DMG ʿAbd ar Raḥmān (* 889; † 15. Oktober 961 in Córdoba) war achter Emir und erster Kalif von Córdoba von 912 bis 961. Abd ar Rahman III. war ein Großneffe von al Mundhir und… …   Deutsch Wikipedia

  • 'Abd al-Rahmān III — Abd al Rahman III Pour les articles homonymes, voir Abd al Rahman. Pour les articles homonymes, voir An Nasir. Abd al Rahmân III émir, puis calife de Cordoue vie : 889 961 rè …   Wikipédia en Français

  • Abd-ar-Rahman III — Abd al Rahman III Pour les articles homonymes, voir Abd al Rahman. Pour les articles homonymes, voir An Nasir. Abd al Rahmân III émir, puis calife de Cordoue vie : 889 961 rè …   Wikipédia en Français

  • Abd-ar-Rahman III — (ʿAbd al Raḥmān ibn Muḥammad ibn ʿAbd Allāh; Arabic: عبد الرحمن الثالث; January 11 889 – October 15 961) was the Emir and Caliph of Cordoba (912 961) and a prince of the Ummayad dynasty in al Andalus (Moorish Hispania). [… …   Wikipedia

  • Abd al-Rahman III — Pour les articles homonymes, voir Abd al Rahman et An Nasir. Abd al Rahmân III émir, puis calife de Cordoue vie : 889 961 règne : 912 961 Omeyyades de Cordoue Émirat de Cordoue Califat de Cordoue Histoire d al Andalus …   Wikipédia en Français

  • Abd al-Raḥmān IIIʿ — ▪ Umayyad caliph Introduction byname  Al Nāṣir li Dīn Allāh (Arabic: “Victor for the Religion of Allah”) , in full  ʿAbd al Raḥmān ibn Muḥammad ibn ʿAbd Allāh ibn Muḥammad ibn ʿAbd al Raḥmān ibn al Ḥakam al Rabḍī ibn Hishām ibn ʿAbd al Raḥmān al… …   Universalium

  • Abd al-Rahman I — Emir of Córdoba Reign 756 – 788 Successor Hisham I …   Wikipedia

  • Abd ar-Rahman IV. — Abd ar Rahman IV. al Murtada (arabisch ‏عبد الرحمن المرتضى‎, DMG ʿAbd ar Raḥmān al Murtaḍā; † 1018) war Kalif von Córdoba (1018). Abd ar Rahman IV. wurde in Valencia von einigen Berberführern zum Kalifen erhoben, als im Kalifat von Córdoba… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”