Association generale de prevoyance militaire

Association générale de prévoyance militaire

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AGPM.
AGPM
Importez le logo de cette entreprise
Création 1951
Forme juridique Association loi de 1901
Siège social Toulon
Activité(s) Assurances de biens, Prévoyance, Santé, Epargne, Crédit
Site Web agpm.fr

L’Association Générale de Prévoyance Militaire (AGPM) créée en France par des militaires, pour des militaires en 1951, a pour vocation première la protection des personnels de la Défense et de la Sécurité partout en Europe.

Présentation

L’AGPM, assureur partenaire de la défense et de la sécurité en Europe

L’AGPM conçoit, gère et distribue des contrats et services en France destinés à protéger tous les risques de la vie :

. assurance de prévoyance : décès-invalidité ;

. assurances auto et habitation ;

. contrats d’épargne ;

. complémentaire santé ;

. des services pour l’accession à la propriété.

Historique

  • 17 octobre 1951 Création de l’Association Générale de Prévoyance Militaire par le contrôleur général des armées, Jean Lachenaud.
  • 21 novembre 1951 Le capitaine Coleau est le premier adhérent de l’AGPM.
  • 1957 La prévoyance AGPM s’étend aux épouses des militaires qui peuvent désormais en bénéficier.
  • 1960 Le général Clément Blanc succède au contrôleur général des armées Jean Lachenaud, disparu en août.
  • 1961 Création de la “Retraite Mutualiste du Combattant”.
  • 1969 Déménagement du Siège social de Paris à Toulon. Roger Bousquet, commissaire principal de la Marine devient le nouveau Président.
  • 1971 Naissance du service “Entraide”.
  • 1974 Création “d’AGPM Services” (agence de voyages, abonnement journaux…).
  • 1978 “AGPM Assurances”, la mutuelle d’assurances, voit le jour.
  • 1981 Le général Bernard de Boisfleury devient le nouveau Président.
  • 1985 Création de la mutuelle d’assurances “AGPM Vie”. L’AGPM constitue alors un groupe d’assurances mutuelles solide et autonome.
  • 1992 Handiconseil voit le jour (magasin de vente et de location de matériels pour handicapés). Le général Georges Mercier prend la présidence du Groupe.
  • 1994 L’agence de voyages “AGPM Loisirs” voit le jour.
  • 1998 Naissance “d’AGPM Familles” et “d’AGPM Conseil”. Le contrôleur général des armées Gilles Dangeard devient le 6e Président de l’Association.
  • 1999 Mise en ligne de la première version du site http://www.agpm.fr
  • 2000 En s’implantant en Belgique, l’AGPM s’ouvre aux partenaires européens. Mise en ligne du site http://www.agpm.be
  • 23 et 24 novembre 2001 Inauguration du nouveau Siège social à Toulon.
  • 2003 Création d’une délégation générale à Madrid en Espagne. Lancement d’un premier contrat d’assurance Santé (pour les civils) “Complétude Santé”.
  • 2003 -2005 Nouvelle organisation de l’entreprise avec mise en place de nouvelles technologies tournées vers un service optimisé pour l’adhérent
  • 2006 Le général de division (2s) Gaël Flichy, devient le nouveau président.
  • 2007 Mise en ligne du site espagnol http://www.agpm.es

Chiffres clés au 31/12/2008

  • Nombre d’adhérents : 665 176
  • Nombre de salariés : 791 (civils et anciens militaires)
  • Chiffre d’affaires : 360 millions d’euros
  • Fonds propres : 341 millions d'euros
Ce document provient de « Association g%C3%A9n%C3%A9rale de pr%C3%A9voyance militaire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Association generale de prevoyance militaire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Association Générale De Prévoyance Militaire — Pour les articles homonymes, voir AGPM. AGPM …   Wikipédia en Français

  • Association générale de prévoyance militaire — Pour les articles homonymes, voir AGPM. AGPM Création 1951 Forme juridique …   Wikipédia en Français

  • Etablissement national des invalides de la marine — Établissement national des invalides de la marine L Établissement national des invalides de la marine (ENIM) est un établissement public national ayant en charge le régime spécial de sécurité sociale des marins du commerce, de la pêche et de la… …   Wikipédia en Français

  • Établissement national des invalides de la marine — Brevet de pension de retraite en 1878. L Établissement national des invalides de la marine (ENIM) est un établissement public national ayant en charge le régime spécial de sécurité sociale des marins du commerce, de la pêche et de la plaisance.… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de Grenoble — L’histoire de Grenoble recouvre une période de plus de 2 000 ans. À l époque Gallo romaine, le bourg gaulois porte le nom de Cularo puis de Gratianopolis et voit son importance accrue lorsque les Comtes d’Albon la choisissent au début du… …   Wikipédia en Français

  • François XII de La Rochefoucauld — Pour les articles homonymes, voir La Rochefoucauld. François Alexandre Frédéric de La Rochefoucauld, duc de Liancourt. Portrait par François Séraphin Delpech Versailles chateau et Trianons …   Wikipédia en Français

  • État de siège (France) — Pour les articles homonymes, voir État de siège (homonymie). En France, l état de siège est un dispositif législatif que la Constitution française de 1958 a encadré dans son article 36[1]. L état de siège est codifié dans le Code de la défense.… …   Wikipédia en Français

  • Fuerzas Armadas de Marruecos — Escudo de las Fuerzas Armadas de Marruecos. Ejército de Marruecos. Ministro delegado ante el Primer ministro encargado de la Administración de la defensa nacional: Abdellatif Loudiyi (desde 2.12.2010)[1] Presidente de la comisión de Asuntos… …   Wikipedia Español

  • Liste de sigles de six lettres — Sigles d’une seule lettre Sigles de deux lettres Sigles de trois lettres Sigles de quatre lettres Sigles de cinq lettres Sigles de six lettres Sigles de sept lettres Sigles de huit lettres Cet article contient une liste des sigles de six lettres… …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Sigles De Six Lettres — {{{image}}} Sigles d une seule lettre Sigles de deux lettres Sigles de trois lettres AAA à DZZ EAA à HZZ IAA à LZZ MAA à PZZ QAA à TZZ UAA à XZZ YAA à ZZZ …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”