Règne végétal

Végétal

Nom vernaculaire ou
nom normalisé ambigu :
Le terme « Végétal » s'applique, en français,
à plusieurs taxons distincts. Icône de redirection
Végétal
Observation d'un végétal (afiche d'Eugène Grasset)
Observation d'un végétal (afiche d'Eugène Grasset)
Taxons concernés

Dans les règnes :

et le sous-règne :

Voir texte

Les classifications scientifiques classiques regroupent sous le terme végétal ([veʒetal]/[veʒeto]) plusieurs lignées d'organismes vivants qui, selon l'origine étymologique du terme, végètent[1]. Contrairement à une idée largement répandue le terme végétal ne désigne pas uniquement les plantes.

Sommaire

Systématique

Le règne végétal est un assemblage polyphylétique d’organismes photosynthétiques et dont la paroi est faite de cellulose. Ce groupe est formé de deux lignées, l’une d’algues, et la seconde de plantes terrestres, qui comprennent notamment les bryophytes(mousses et hépatiques), fougères, gymnospermes et angiospermes. Il existe environ 300 000 espèces de plantes à fleurs, diversifiées depuis le Crétacé, 900 espèces de Gymnospermes (Conifères, Cycades, Gnétales), diversifiés depuis probablement la fin du Carbonifère, 20 000 espèces de fougères, diversifiées depuis le début du Carbonifère, 10 000 espèces de mousses et 4 000 d’hépatiques. Les champignons ne font plus partie du règne végétal, et forment un règne identifié (Fungi). les algues forment un ensemble polyphylétique (algues vertes, brunes, etc ..). La botanique est la discipline d'étude des plantes.

Au début du XXe siècle, les végétaux étaient répartis selon les trois grandes catégories suivantes :

En 1969 Robert Whittaker proposait une classification à cinq règnes, où le règne végétal complète quatre autres règnes : les protistes (unicellulaires), les monères (ou procaryotes), les fungi (champignons), et les animaux[2]. Cette classification est encore retenue de nos jours pour les règnes d'organismes multicellulaires (animaux, champignons, plantes).

Caractéristiques des végétaux

Les végétaux sont des eucaryotes pluricellulaires réalisant la photosynthèse et cela grâce à des organites bien particuliers.

Les cellules végétales se distinguent des autres cellules eucaryotes par une paroi pectocellulosique faite de cellulose et de protéines.

Voir aussi

Articles connexes

Notes et références

  1. (fr) Définitions lexicographiques et étymologiques de végétal du CNRTL.
  2. (en) Robert Harding Whittaker, « New concepts of kingdoms or organisms. Evolutionary relations are better represented by new classifications than by the traditional two kingdoms », dans Science, vol. 163, no 863, 10 Janvier 2009, p. 150-160 

Bibliographie

  • Jean-Louis Morère et Raymond Pujol, Dictionnaire raisonné de biologie, 2003 [détail des éditions] 
  • Bruno de Reviers, Biologie et phylogénie des algues, vol. 1 : tome 1, 2002 [détail des éditions] 
  • Portail de la botanique Portail de la botanique
Ce document provient de « V%C3%A9g%C3%A9tal ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Règne végétal de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Règne végétal — ● Règne végétal grande division des êtres vivants, à côté du règne animal. (Les limites du règne végétal sont imprécises : au sens le plus large, il englobe tous les êtres vivants, même aussi simples que des virus, et ne laisse en dehors que les… …   Encyclopédie Universelle

  • VÉGÉTAL — L’ENSEMBLE du règne végétal comporte environ 300 000 espèces, ce qui est faible par rapport au nombre d’espèces animales estimé environ à un million. Son importance au sein de la biosphère est considérable: grâce à leurs pouvoirs photosynthétique …   Encyclopédie Universelle

  • règne — [ rɛɲ ] n. m. • XIIe; « royaume » fin Xe; lat. regnum I ♦ 1 ♦ Exercice du pouvoir souverain considéré dans sa durée, ses modalités; période pendant laquelle s exerce ce pouvoir. Le règne de Louis XIV. Sous le règne du tsar Pierre le Grand, de… …   Encyclopédie Universelle

  • VÉGÉTAL - La vie végétale — «On ne savait rien du tout de l’importance physiologique des feuilles au point de vue de la nutrition, on ne possédait que des notions confuses au sujet des rapports qui existent entre les étamines et la production des graines fécondes [...] Les… …   Encyclopédie Universelle

  • Regne (biologie) — Règne (biologie) Le règne (du latin « regnum ») est, dans les taxinomies classiques, le plus haut niveau de classification des êtres vivants, en raison de leurs caractères communs. Dans la nouvelle classification à trois domaines, le… …   Wikipédia en Français

  • VÉGÉTAL - L’évolution végétale — Il est aisé de distinguer les Végétaux supérieurs des Animaux supérieurs, mais, au niveau des Protistes, la distinction des deux règnes du monde vivant est beaucoup plus difficile. Elle repose sur un critère cytologique : contrairement à la… …   Encyclopédie Universelle

  • végétal — végétal, ale (vé jé tal, ta l ) adj. 1°   Qui appartient, qui a rapport aux plantes ou qui en provient. •   Les matières végétales sont formées, dans leurs premiers principes, de carbone, d hydrogène et d oxygène, auxquels sont ajoutés, mais dans …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Règne (biologie) — Le règne (du latin « regnum ») est, dans les taxinomies classiques, le plus haut niveau de classification des êtres vivants, en raison de leurs caractères communs. Dans la nouvelle classification à trois domaines, le règne est le… …   Wikipédia en Français

  • Végétal — Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « Végétal » s applique en français à plusieurs taxons distincts. Végétal …   Wikipédia en Français

  • règne — (rè gn ; au XVIe siècle, on prononçait rène, d après Bèze) s. m. 1°   Gouvernement d un prince souverain, roi, reine, empereur, duc, etc. •   D un règne commençant la première action Fait dessus les esprits beaucoup d impression, ROTR. Antig. IV …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”