Routes des Alpes-de-Haute-Provence

Réseau routier des Alpes-de-Haute-Provence

Sommaire

Cartographie

Le réseau en 1750 – Cartes de Cassini

De 1750 à 1784, l’ensemble du réseau routier est pour la première fois cartographié à grande échelle (au 86 400e) et de manière complète par Cassini de Thury, à la demande de Louis XV. Ces cartes sont d’une grande richesse toponymique, mais d’une grande pauvreté quant à la figuration du relief et de l’altimétrie. De même les chemins secondaires sont rarement représentés, du fait d’une part de leur état médiocre, d’autre part de leur faible importance économique.

Pour voir les cartes de Cassini du département des Alpes-de-Haute-Provence, cliquer sur les zones ci-dessous :
zone de Digne
zone de Barcelonnette

Le réseau en 1850 – Carte de Levasseur

L’Atlas national illustré réalisé par Victor Levasseur est un précieux témoignage du XIXe siècle, les cartes coloriées à la main sont entourées de gravures indiquant statistiques, notes historiques et illustrations caractéristiques des départements. Sur ces cartes sont représentées les routes, voies ferrées et voies d'eaux. Par ailleurs, les départements sont divisés en arrondissements, cantons et communes.

Voir la carte Levasseur du département des Alpes-de-Haute-Provence

Histoire

Cette section a pour objet de recenser les grandes étapes du développement du réseau routier du département des Alpes-de-Haute-Provence.

Caractéristiques

La longueur du réseau routier des Alpes-de-Haute-Provence s’établit en 2007 à xxx km se répartissant comme suit :

Types de routes Longueur
Autoroutes x km
Routes nationales x km
Routes départementales[1] 2 567 km
Voies communales x km

Beaucoup d'axes routiers des Alpes-de-Haute-Provence sont étroits et sinueux en raison du relief. Ces contraintes naturelles rendent l'accès à certaines parties du département assez difficile, surtout en hiver, et principalement les communes des arrondissements de Barcelonnette et de Castellane. Elles sont de ce fait assez isolées du reste du département et de la région.

La route nationale 85 entre Digne et Castellane traverse plusieurs clues dont celle de Taulanne, extrêmement étroite.

Réalisations ou événements récents

Cette section a pour objet de recenser les événements marquants concernant le domaine de la Route dans le département des Alpes-de-Haute-Provence depuis 1990. Seront ainsi citées les déclarations d’utilité publique, les débuts de travaux et les mises en service. Seuls les ouvrages les plus importants soit par leur coût soit par leur impact (déviation de bourgs) seront pris en compte. De même il est souhaitable de ne pas recenser les projets qui n’ont pas encore fait l’objet d’une utilité publique.

Notes et références

  1. Mémento de statistiques des transports, Chapitre 3 : Transports urbains et routiers, 1re partie : 3.3 Réseaux : 3.3.3 Routes départementales et voies communales par région et département, site du Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire / Économie et statistiques. Données au 31 décembre 2007.

Liens internes

Sources

  • Portail de la route Portail de la route
Ce document provient de « R%C3%A9seau routier des Alpes-de-Haute-Provence ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Routes des Alpes-de-Haute-Provence de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”